09 février 2015

"Les Nouveaux Sauvages" de Damián Szifron : assez de moments intenses pour faire notre bonheur

Le titre français de "Relatos Salvajes", "les Nouveaux Sauvages", a introduit une fausse référence dans l'esprit des cinéphiles français, celle des "Monstres" et "Nouveaux Monstres" de l'âge d'or de la comédie italienne. Contre-sens assez grave à mon sens, même si "l'italianité" de la culture argentine peut prêter à confusion, puisque, alors que Risi faisait dans la critique sociale, voire politique, ce n'est nullement le propos de Damián Szifron, qui nous offre plus modestement une série de sketches à la fois dérangeants et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 02:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2015

"Quand Vient la Nuit" de Michael Roskam : pour les acteurs avant tout !

N'ayant pas vu "Bullhead", je n'avais aucune attente particulière vis à vis du premier film américain de Michael Roskam... Au contraire, on a vu tellement de jeunes réalisateurs européens ou asiatiques se brûler les ailes aux USA, que l'on ne pouvait que craindre le pire... En fait, j'ai surtout été attiré par l'affiche de "Quand vient la nuit" : Lehane au scénario, Tom Hardy, Gandolfini (snif !) et Schoenaerts devant la caméra... de quoi saliver, en toute logique. Et c'est bien le travail des interprètes qui transforme ce petit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 janvier 2015

Séance de rattrapage : "The Equalizer" de Antoine Fuqua

Avait-on vraiment d'une quelconque nostalgie des films dit de "vigilante", genre qui avait essaimé dans les années 80 - 90 ? Considérant l'abjection que la plupart de ces "croûtes" véhiculaient, la réponse se doit d'être : non ! Et ce d'autant que Fuqua multiplie aussi ardemment que ses prédécesseurs les excès de mauvais goût : mise en scène putassière, musique insupportablement envahissante, scènes gore complaisantes, et j'en passe... Une fois passée une introduction qui se tient, avec une présentation précise du personnage de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2015

Séance de rattrapage : "Les Gardiens de la Galaxie" de James Gunn

"Les Gardiens de la Galaxie" a été en 2014 l'un de ces blockbusters (rares) qui réconcilient tout le monde, du plus blasé des critiques au plus geek des fans de la maison Marvel. Même s'il n'est pas exempt de défauts, comme l'excès d'action, de combats et de destruction, comme le grand n'importe quoi d'un scénario qui n'a visiblement préoccupé personne dans l'équipe du film, ou comme l'illogique invincibilité de ses héros, trois caractéristiques finalement assez habituelles des production Marvel, le film bénéficie largement de choix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 janvier 2015

Séance (tardive) de rattrapage : "The Damned United" de Tom Hooper (2009)

La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est nul besoin d'aimer le foot ni d'avoir jamais entendu parler de Brian Clough pour comprendre "The Damned United" et apprécier ses qualités : un sujet fort, une narration bien construite, faite d'allers et retours pertinents entre deux moments clé de la carrière du (paraît-il) célèbre entraîneur anglais, une énergie et une verve certes bien typique du bon cinéma anglais (qui ne sacrifie pas aux lieux communs abondant dans ce genre de biopics sportifs américains), des acteurs qui semblent se régaler... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2015

Ma petite entreprise de réévaluation : "Sang pour Sang" de Joel Coen (1984)

En 1985, "Sang pour Sang" nous avait impressionnés, plutôt que plu : d'abord pour l'aspect très ludique de sa mise en scène, qui jouait la lenteur excessive pour vider encore plus de leur substance des personnages atones et assez caricaturaux ; ensuite parce que, finalement, il témoignait d'un vrai tempérament de cinéaste(s), d'une certaine singularité qui se manifestait certes par un maniérisme outrancier, mais qui avait au moins le mérite de trancher sur le tout-venant. Bref, on attendit alors avec impatience les prochains films... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2015

"Les Nouveaux Héros" des studios Disney-Marvel : "Les Indestructibles" reste invaincu !

Avant de réaliser que "les Nouveaux Héros" était le premier film "Disney-Marvel", je me suis dit pendant un moment qu'on avait enfin ici la première vraie réussite "Disney-Pixar" : dans un décor uchronique intégrant superbement la culture manga dans le monde de l'animation US, voici un personnage merveilleusement "pixarien", le bibendum/wall-e formidablement drôle et touchant embarqué contre son gré dans une grande aventure, naturellement pondérée par les messages moraux disneyiens habituels (la famille, la loyauté, la réussite par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 janvier 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Ghost Dog" de Jim Jarmusch (1999)

Cinéaste suprêmement malicieux, Jim Jarmusch superposait dans "Ghost Dog" un hommage à Melville (le "Samouraï", bien sûr), des plans un peu toc pompés sur les films de samouraïs, et des clichés du polar américain, dans un curieux mélange, toujours drôle et souvent inattendu, et produisant au final une sorte de tragédie aussi paradoxale que désinvolte. Car "Ghost Dog" réussit à concentrer puissance et souplesse, à l'image d'un Forest Whitaker, certes décalé en tueur efficace et lymphatique, mais finalement impressionnant de force... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 janvier 2015

Ma petite entreprise de réévaluation : "A Bittersweet Life" de KIM Jee-Woon (2005)

Il est facile de manquer le dernier plan de "A Bittersweet Life", et, du coup, de passer à côté du film. D'ailleurs, c'est exactement ce qui m'était arrivé la première fois que j'avais vu le film. Comme "Shutter Island" (cela me paraît le meilleur exemple récent de remise en question finale de ce que l'on a vu - et parfois critiqué - auparavant), "A Bittersweet Life" offre une conclusion expliquant certaines dérives formelles du film qui s'étaient avérées choquantes, comme cette outrance croissante d'un déluge de violence de moins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 janvier 2015

Mon Top 10 des films vus en 2014

Quelques belles découvertes cette année (... sans oublier que, pour quelqu'un qui vit à l'étranger comme moi, le timing de sortie des films est forcément différent de celui de la France !). 1, The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (photo) 2. The Wolf of Wall Street de Martin Scorsese 3. Gone Girl de David Fincher 4. Le Passé de Asghar Farhadi 5. A Touch of Sin de Jia Zhang Ke 6. Her de Spike Jonze 7. Promised Land de Gus Van Sant 8. Tel Père, tel Fils de Hirozaku Kore-Eda 9. Black Coal, Thin Ice de Yi'nan Diao 10.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :