18 janvier 2022

"Anéantir" de Michel Houellebecq : la Mort, l’apaisement et la puissance des rêves

C’est toujours un moment d’angoisse au moment de se lancer dans une chronique d’un nouveau livre de Michel Houellebecq. Un peu parce que tout le monde et son chien a déjà écrit quelque chose sur Anéantir depuis sa sortie la semaine dernière, puisque tout le monde a un avis sur Houellebecq, souvent négatif, agressif, méprisant… jaloux ? Mais surtout parce que, pour nous, Houellebecq est, sinon le plus grand écrivain français du siècle – car ça, on ne le saura qu’après coup, dans quelques décennies, juste avant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2022

"Une Histoire de la Presse Rock en France" de Grégory Vieau : Hail ! Hail ! Rock'n'Roll !

Il est sans doute impossible à quelqu'un qui a moins de 20 ans d'imaginer une époque, pas si lointaine malgré tout, où il fallait attendre des semaines pour pouvoir acheter et donc écouter un album de Rock, surtout si on vivait en Province. Ou pire, encore, nous n'étions au courant de l'existence d'aucune musique "de sauvages" puisque seuls les Beatles avaient l'honneur, de temps en temps, à la une d'un journal, en général pour rire avec mépris de leurs cheveux longs. Et puis la presse Rock est née, et a constitué - avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2021

"Leonard Cohen" de Belkacem Bahlouli : I came so far for Beauty...

Depuis qu’on l’a découverte avec le superbe "Pink Floyd" de Dominique Dupuis, on surveille de près les nouvelles sorties des Editions du Layeur consacrées aux discographies des « monstres sacrés » du Rock, histoire, c’est de saison, de choisir ce qu’on pourra placer sous le sapin familial, ou bien offrir à nos meilleurs amis. La publication d’un livre consacré à Leonard Cohen, qui est quelque part l’un des Dieux de notre Olympe personnelle, a fait monter la température d’un cran. La signature de Belkacem Bahlouli,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2021

"L'inconnu de la forêt" de Harlan Coben : Encore un Coben médiocre...

"The Boy from the Woods" est un Coben médiocre de plus, confirmant que, si l'écrivain de best sellers retrouve de temps en temps une certaine inspiration, il est peu probable désormais qu'il revienne à la "qualité" (enfin dans le genre littérature de gare, entendons-nous bien...) de ses débuts. Ce dernier roman montre le désir de sortir un peu de son "système" habituel, désormais bien usé, ce qui est louable. Mais comme d'un autre côté, Coben s'ingénie à inventer un nouveau personnage de super-macho (un enfant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 novembre 2021

"Steven Soderbergh, Anatomie des Fluides" de Pauline Guedj : Circulations, réseaux et flux...

Parmi les cinéastes contemporains, il existe un réalisateur plus que notable, ayant à son actif autant de films ambitieux, résolument indépendants, que de blockbusters populaires ayant rencontré le succès commercial… et que quasiment aucun cinéphile ne citera parmi ses auteurs préférés : Steven Soderbergh, récompensé en 1989 par la Palme d’Or à Cannes pour son premier film de fiction, "Sex, Lies & Videotape", alors qu’il n’a que 26 ans, a été omniprésent depuis, puisqu’il a déjà une filmographie riche de 35 films et deux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 novembre 2021

"Après" de Stephen King : après le sixième sens...

Après les réussites successives des deux derniers livres parus en France de Stephen King, le roman "l’Institut" et le recueil de nouvelles "Si ça saigne", on avait retrouvé un auteur au sommet de sa forme, capable de conjuguer des idées toujours aussi géniales avec cette fameuse maîtrise dans la construction de personnages forts, et envers lesquels on ressentait une réelle empathie, le tout placé judicieusement dans un contexte social et politique qui ajoutait du sens à l’intrigue. La surprise – et la légère déception,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2021

"Pink Floyd" de Dominique Dupuis : le côté éclairé de la lune...

Si le Pink Floyd s’est hissé au niveau des Beatles et des Stones pour constituer la sainte trinité définitive (probablement) du Rock “classique”, c’est pour tout un tas de raisons, qui vont clairement varier d’un fan à l’autre. Il y a les pragmatiques qui respectent un groupe ayant placé un album ("Dark Side of the Moon", bien entendu…) pendant 736 semaines dans les charts US ; il y a les esthètes qui vénéreront à jamais le “groupe de Syd Barett” et son "Piper at the Gates of Dawn" qui challengera... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 novembre 2021

"Hergé ou le Retour de l'Indien" de Pierre Fernault-Deruelle : la bénédiction de Rascar Capac

Même s’il y a eu une période où les experts de l’œuvre d’Hergé ont mis au pinacle "Tintin au Tibet" et "les Bijoux de la Castafiore", il nous a toujours semblé que "les 7 Boules de Cristal" (à égalité peut-être avec "le Secret de la Licorne") constituait l’apogée absolue de son travail. Car on y est témoin de la rencontre, improbable et que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans Tintin, de la ligne claire au maximum de son efficacité avec un surnaturel à la limite du gothique, une rencontre qui s’avère particulièrement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2021

"Le Couteau" de Jo Nesbø : saga

Cela fait plus de 20 ans déjà que nous avons fait connaissance, grâce à "l’Homme Chauve-Souris", avec Harry Hole, inspecteur de police norvégien qui y découvrait la culture aborigène – et les paysages australiens : accumulant anecdotes savoureuses et faits historiques, Jo Nesbø nous emballait littéralement, avant de replonger dans le classicisme du roman noir, avec serial killer et déchéance alcoolisée de ce flic cynique et pourtant charismatique qu’était le fascinant Harry Hole. Après un second livre poursuivant dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 septembre 2021

"Le Dernier Message" de Nicolas Beuglet : le dernier complot...

Premier livre de Beuglet que je lis (et certainement dernier...), "le Dernier Message" commence plutôt bien, avec un personnage central original, une enquêtrice britannique aux multiples problèmes - de surpoids, de traumas, mystérieux et soigneusement enfermés derrière une porte blindée - qui doit se racheter et regagner sa crédibilité en menant une enquête discrète sur un meurtre atroce perpétré dans un monastère perdu sur une île écossaise. On s'en lèche les babines à l'avance. L'enquête démarre joliment dans une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,