09 septembre 2017

"It's Only Rock'n'Roll et autres Bricoles" de Philippe Paringaux : madeleines rances...

Pour les gens de ma génération qui développèrent leurs goûts musicaux au début des années 70 en lisant Best, Extra et surtout Rock & Folk (seule revue survivante de cette "grande époque" de la critique rock hexagonale), le nom de Philippe Paringaux resplendit tout là haut au firmament, parmi les "passeurs" essentiels à notre culture, avec ceux de Yves Adrien ou Philippe Garnier. Relire ses textes parus dans Rock & Folk s'aparentait donc pour moi à une "madeleine de Proust"... sauf que, comme chez Proust en fait, le goût de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 septembre 2017

"Les Salauds Devront Payer" d'Emmanuel Grand : Made in France

Je lis bien trop de polars scandinaves et americains pour mon propre bien : j'en ai oublié que notre histoire et notre territoire sont également des sources intarissables de fiction. La moindre qualité de ce "Les Salauds Devront Payer" (titre un peu vulgaire trahissant la grande intelligence du livre d'Emmanuel Grand) n'est donc pas de me remettre les idées en ordre sur le potentiel du polar français, pour peu qu'il sorte de l'ornière de la copie de son modèle anglo-saxon (serial killers, scènes gore et apologie horrifiée du Mal, on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2017

"Revival" de Stephen King : merveilles et démons...

Les 150 premières pages de "Revival" sont sans aucun doute ce que Stephen King a écrit de meilleur depuis sa dernière "grande époque" (depuis "Misery" ?) : on y retrouve cet incroyable talent à parler de l'enfance - comme dans "It" - d'une manière aussi universellement poétique que terriblement intime, et on se sent à nouveau prêt à défendre la théorie (émergente, la théorie, mais c'est mieux que rien...) que King serait le grand "Auteur Américain" ignoré par tous. Et puis tout fan de rock'n'roll ne pourra qu'être inspiré par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 août 2017

"L'étoile du diable" de Jo Nesbø : (clichés)

Ah ce vieux Harry Hole ! Encore occupé à gâcher sa vie à force de faire passer son métier avant le reste (cliché) et de sombrer dans l'alcoolisme (cliché). Sans parler de son désir de vengeance qui l'obnubile jour et nuit (cliché), après la mort de sa collègue assassinée par l'extrême droite. Heureusement un serial killer va troubler les nuits d'été de Norvège (cliché). Malheureusement, Harry va devoir faire équipe avec son ennemi intime (cliché). Heureusement il va arrêter de boire et se montrer plus malin que tout le monde (cliché).... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juillet 2017

"Chroniques de l'Oiseau à Ressort" de Haruki Murakami : L'ombre de tes larmes ou bien les larmes de ton ombre ?...

 J'ai abordé ces "Chroniques de l'Oiseau à Ressort" avec crainte, effrayé par les 900 pages de l'édition de poche et l'annonce d'un roman "sans réelle intrigue", sur la seule bonne fois de mon fils, qui me l'avait chaudement recommandé. Une paire de semaines plus tard, je le referme en me demandant si ce n'est pas là le plus beau Murakami que j'aie jamais lu... Car il m'a offert des heures et des heures de plaisir intense, entre une (vague) histoire de mondes parallèles à la "19q4" assortie d'une sorte d'adaptation du mythe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2017

"Lontano" de Jean-Christophe Grangé : les fleuves pourpres

Alors voilà, c'est du Grangé, toujours à peu près la même chose depuis les heures glorieuses des deux premiers volumes d'une œuvre désormais considérable, au moins en volume. Il y a des flics torturés et violents, des serial killers vicieux et cruels, de la technologie "science fictionnesque" appelée à la rescousse pour expliquer l'inexplicable, et un soupçon d'exotisme - le Congo cette fois... Aucune surprise, donc, même si la fin (classiquement) à double détente est finalement bien trouvée. On aimera (ou pas ?) la rage qui anime... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2017

"Just Kids" de Patti Smith : a career of evil ?

Il y a deux bonnes raisons de vouloir lire ce "Just Kids", autobiographie de la grande Patti Smith se concentrant sur ses jeunes années de bohème, sa relation avec Robert Mapplethorpe et l'émergence de son talent : soit l'on aime les belles histoires d'amour hors du commun - et cette passion si singulière entre Patti et Robert, décrite avec une légèreté, une pudeur et une sensibilité remarquables, a tout de l'un de ces Amours de légende -, soit on a été contemporain, comme moi, de ces années d'effervescence créative incroyable que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2017

"End of Watch (Fin de Ronde)" de Stephen King : the Suicide Prince

Au delà de sa remarquable et semble-t-il inépuisable imagination, au delà de son talent littéraire enfin reconnu, Stephen King réussit régulièrement à être un auteur étonnamment pertinent dans ses charges contre les dysfonctionnements sociétaux, qu'il déguise non sans pudeur en thrillers horrifiques. On l'a connu par exemple dénonciateur acharné des violences conjugales, ou encore sonneur d'alarme quant aux risques possibles de l'usage intensif du téléphone portable... "End of Watch" conclut la trilogie "Mr. Mercedes / Finders... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2017

"Rue Sans-Souci" de Jo Nesbø : Amère caipirinha ?

"Rue Sans-Souci" est le premier roman de la série "Harry Hole" à répondre pleinement au cahier des charges du polar scandinave : intrigue complexe imbriquant au moins deux, sinon trois, enquêtes parallèles, grand nombre de personnages - tous plus ou moins déséquilibrés - offrant la possibilité de multiples résolutions successives des énigmes jusqu'au retournement final, et bien entendu belle atmosphère anxiogène se nourrissant de paysages et d'ambiances scandinaves qui nous semblent toujours légèrement décalés... Avec cette fois un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 avril 2017

"2084" de Boualem Sansal : soumission...

"Dormez tranquilles, bonnes gens, tout [ce qui est écrit dans ce livre] est parfaitement faux et le reste est sous contrôle" (Avertissement en ouverture de "2084") ... Comme si une grosse partie des pays musulmans ne fonctionnait pas déjà dans un système similaire de négation complète de la moindre humanité. Comme si nous n'avions chaque jour la preuve, nous qui vivons dans des pays où la presse peut encore - pour un temps, et pour combien de temps ? - nous le raconter, que derrière les lois de la société, le pouvoir politique ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,