18 août 2019

"Mon Traître" de Sorj Chalandon : misère...

Il y a un an exactement, j'avais découvert - et j'avais été emporté par - la BD "Mon Traître", l'adaptation magnifique d'un roman de Sorj Chalandon. Il me fallait donc me confronter un jour au 'matériau de base", ce fameux roman presque autobiographique, où Chalandon tentait de mettre des mots sur son amour trahi pour un pays - l'Irlande du Nord déchirée par la guerre civile - et pour un homme - activiste de l'IRA qui deviendra pour lui un père de substitution. Écrire a clairement ici valeur, sinon d'exorcisme ou de réconciliation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 août 2019

"Neverwhere" de Neil Gaiman : boredom / moderob

Il n'y a guère qu'une chose à dire sur ce pensum, qui m'est tombé des mains à de nombreuses reprises avant que j'arrive à le terminer : "Neverwhere" dégage un profond ennui. Après une introduction amusante, avec son personnage inadapté qui devient "transparent", et avant une conclusion correcte - un peu d'action, certes stéréotypée, autour de la révélation, pas trop inattendue, de l'identité du "grand méchant" - , il faut avaler des pages et des pages sans aucun intérêt sur l'interminable ballade de freaks caricaturaux, réduits par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2019

"La Terre des Morts" de Jean-Christophe Grangé : Portraits en Rouge

Contre toute attente - parce que le titre, l'image de couverture et le texte en quatrième de couv' laissaient craindre un autre de ces romans putassiers dans lesquels s'illustrent de plus en plus les auteurs de "romans de gare", avec serial killer, sévices sexuels en tous genres et complaisance dans les descriptions insoutenables -, "la Terre des Morts" s'avère être facilement le meilleur livre de Grangé depuis "le Vol des Cigognes" et "les Rivières Pourpres". Le démarrage est certes fastidieux et peu excitant, qui enfile les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2019

"Territoires" d'Olivier Norek : France en souffrance...

Dans la droite ligne de son premier ouvrage, "Code 93", Olivier Norek met à profit son expérience de flic du neuf-trois pour nous peindre un portrait saisissant de ce département livré aux "fauves", entre caïds de la drogue prêts à tout pour contrôler leurs "Territoires" mais aussi s'assurer un avenir "honorable", et politiciens enlisés dans des compromis inavouables et immoraux (sans parler même de légalité...) afin d'assurer le calme dans leur commune et donc leur réélection. C'est sans doute ce second aspect - politique, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juin 2019

"Géographie Zombie" de Manouk Borzakian : Century of the Dead

Vous êtes-vous demandé pourquoi nous assistons depuis deux décennies à une prolifération de zombies (ou de morts-vivants, comme on disait autrefois), pas encore dans nos rues (même si…), mais au moins sur nos écrans ? Et surtout qu'est-ce que cette fascination quasi universelle pour la réapparition des morts pouvait signifier quant à notre société, aussi bien que quant à nous-mêmes ? Que les réponses à ces deux questions soient "oui" ou "non", la bonne nouvelle est que Manouk Borzakian, géographe et passionné de cinéma, s'est penché... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2019

"L'héritage des Espions" de John Le Carré : l'espion qui m'aimait

"L'héritage des Espions", le dernier John Le Carré en date, est un livre tout simplement incroyable, l'un des sommets tardifs d'une oeuvre qui en compte pourtant déjà un bon nombre. Pourtant, il est probablement inabordable pour qui n'aurait pas lu la "Trilogie de Karla" (et en particulier "La Taupe") et surtout le classique des classiques qu'est "l'Espion qui venait du Froid". Car ce que fait Le Carré ici, c'est un truc insensé, quelque chose que je ne pense pas avoir jamais vu faire aucun écrivain avant lui, c'est créer une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 mai 2019

"La Transparence selon Irina" de Benjamin Fogel : en route pour 2058 !

L'explosion de l'utilisation de l'Internet, l'omniprésence des réseaux sociaux et bientôt l'apparition de l'intelligence artificielle sont en train de changer profondément la société, voire même la nature fondamentale de l'être humain : c'est là une évidence, voire une banalité, et de nombreux penseurs théorisent déjà cette mutation. Par rapport à une lointaine époque où la littérature, à travers le genre SF, s'emparait ambitieusement des grandes thématiques pour en faire des "histoires", souvent plus convaincantes d'ailleurs que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 avril 2019

"L'Appel du Néant" de Maxime Chattam : l'appel de la nullité

Maxime Chattam est un honnête homme, même s'il est un piètre écrivain. En tant que tel (en tant qu'honnête homme…), il est clairement tourmenté par les mêmes doutes que la plupart d'entre nous, quant à l'avenir de la démocratie soumise à la pression du terrorisme islamiste d'un côté et à la montée du populisme de l'autre. Et il a donc fait de ses interrogations un livre - après tout c'est son métier… -, ce qui lui permet de mettre dans la bouche de ses personnages - une gendarme qui est également profiler, déjà vue dans au moins l'un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 avril 2019

"Le Meurtre du Commandeur - Une Idée Apparaît" de Haruki Murakami : une clochette dans la nuit

"La responsabilité commence avec le pouvoir de l'imagination." "Kafka sur le rivage" est sans doute le livre le plus fameux de Murakami, alors que tout habitué de l'oeuvre du maître conviendra que c'est l'un des moins réussis. Roman d'initiation des plus classiques, ressassant des banalités freudiennes usées et recyclant sans rien en faire le vieux complexe d'Oedipe, il échoue à nous transporter là où les grandes réussites du maître ("1q84" bien sûr, mais aussi par exemple "Chroniques de l'oiseau à ressort") le font, vers un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 avril 2019

"Lizzy Mercier Descloux, une éclipse" de Simon Clair : mais où est passée la gazelle ?

Difficile d’expliquer a posteriori ce qui s’est exactement passé… Qu’est-ce qui a tellement foiré… Car enfin, notre génération, qui était amoureuse en 1975 de Patti Smith, puis du "Blank Generation" de Richard Hell… Qui a ensuite dansé sur le reggae enregistré dans les studios de Nassau, de Marley à Gainsbourg… Et qui en 1987 délirait sur Johnny Clegg important d’Afrique du Sud les rythmes et les sons du mbaqanga… n’a jamais pour autant prêté la moindre attention à Lizzy Mercier Descloux, jeune française stupéfiante - dans tous les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :