13 mars 2020

Temples au Cabaret Sauvage (Paris) le mardi 10 mars

21h00 : les photographes sont toujours circonspects avant un set de Temples, le groupe étant coutumier d’aveugler le public avec une rampe de lumière braquée sur lui. Ce ne sera pas le cas ce soir, ce qui nous permettra d’avoir quelques belles photos de James Bagshaw, toujours aussi “ minet bolanien”, le défi étant comme toujours d’entrapercevoir ses yeux ! Le set démarre sur les tambours martiaux et le stomp glamrock irrésistible de The Howl : « Raise you head up / Stamp your feet / Hang the world down / By a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2020

Mystic Peach au Cabaret Sauvage (Paris) le mardi 10 mars en première partie de Temples

20h03 : Mystic Peach, nom ridicule, trio anglais, pantalons rayés : on attend du bon rock psyché en première partie de Temples, et si le groupe porte bien des tenues qui renvoient à l’excentricité des sixties, on a droit en fait à un blondinet peroxydé très en colère, tout entier dans la frustration et la souffrance, sur des chansons qui conjuguent efficacité mélodique et rythmique avec une vraie sauvagerie sonore (nos oreilles souffrent devant l'ampli Orange de la guitare...). Cette musique, malheureusement handicapée par un son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2020

Algiers à la Maroquinerie (Paris) le jeudi 5 mars

21h00 : Ce sont Ryan, le bassiste en permanence déchaîné, et Lee, le guitariste et pour l’occasion saxophoniste, qui entrent les premiers et construisent “l’ambiance musicale” littéralement apocalyptique dans laquelle va s’épanouir Algiers. Lorsque les voix démarrent un There Is No Year à peu près méconnaissable par rapport à la version de l’album, c’est à une cérémonie de gospel furieuse que nous sommes conviés. Et c’est très impressionnant, surtout lorsque d’un coup la “machine Algiers” accélère, passe à la puissance... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 février 2020

Jeffrey Lewis & The Voltage à la Boule Noire (Paris) le mercredi 26 février

21h35 : Au bout d’un moment à observer, fascinés, l'installation du matériel de Jeffrey Lewis, nous réalisons que le New yorkais, par ailleurs auteur de BD, est plus préoccupé par la bonne projection d'images sur un écran de fortune derrière lui que par ses pédales d'effet et son ampli de guitare. Et nous allons comprendre pourquoi durant le set qui va suivre... The Voltage, la nouvelle formation de Jeffrey, c'est un batteur puissant au look d'acteur hollywoodien, et un bassiste freluquet auquel on donne à peine 18 ans, tous les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2020

"GaBLé joue CoMICoLoR" à la Boule Noire le mercredi 26 février (en première partie de Jeffrey Lewis)

20h15 : GaBLé nous invite ce soir ni plus ni moins qu'à un Ciné-Concert (“GaBLé joue CoMiCoLoR”, c’est le titre du programme…) : un écran est installé sur la droite, le trio est quant à lui regroupé à gauche de la scène, autour d'une grande table sur laquelle est entreposé tout le matériel, du plus classique au plus fantaisiste (telles ces trompettes en plastique au plus bel effet), qui va servir à accompagner et illustrer la projection de 6 courts métrages d'animation datant de 1934 à 1936. Des courts métrages produits par Ub... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2020

Sleater-Kinney au Trianon le lundi 25 février

20h30 : Très beaux décors, jouant sur des parties du corps féminin (yeux, mains, etc.), très belles lumières, avec un usage sympathique de néons sur les pieds de micro, on voit bien que le nouveau Sleater-Kinney – celui de la reformation, celui aussi d’après le départ pour divergences musicales de Janet – a des ambitions qui dépassent désormais la gueulante et e combat au corps à corps des “riot girrls” (mouvement auquel on a abusivement, à mon avis, associé le trio). Corin et Carrie sont en première ligne, chacune avec son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2020

Petrol Girls au Point Ephémère (Paris) le vendredi 14 février

21h30 : On change donc d’atmosphère avec Petrol Girls : à peine montée sur scène, Ren Aldridge nous explique franco que le groupe jouant plutôt “heavy”, et militant pour la cause des femmes et des LGBT, elle demandera aux hommes non homosexuels de quitter le devant de la fosse pour laisser la place aux femmes et aux trans, s’il y en a dans la salle. Bon ! Je dois dire que c’est la première fois que nous entendons un discours ostracisant de ce type dans un concert de Rock, et même si, prévoyant le coup, nous nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 février 2020

The Murder Capital au Café de la Danse (Paris) le lundi 10 février

21h10 : Peut-être que pour apprécier The Murder Capital, il faut avoir accepté que les références, pourtant évidentes, à Joy Division soient en fait à côté de la plaque, et que les Dublinois, qui affirment haut et fort n’avoir pas écouté la bande à Ian Curtis, n'ont pas pour ambition de jouer du post punk selon les règles du genre… mais plutôt de nous offrir un tour de montagnes russes émotionnelles au fil de morceaux largement atmosphériques ? En tout cas, ce soir les 50 trop brèves minutes de leur set (9 chansons et puis c’est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2020

Les Nuits de l'Alligator à la Maroquinerie, le dimanche 9 février : King Khan's Louder than Death

22h00 : Qui n'a jamais vu King Khan en chair et en os peut s'attendre à un petit choc en voyant débouler sur scène, annoncé par un quadra américain débonnaire qui s'avérera être Sean Wood, leader des Spits (on l’appelle donc Sean Spits !), un indien bedonnant vêtu seulement d'un slip moulant, d'un gilet en jean et d'une casquette de flic américain. Punk ! Ah oui, on allait oublier les inévitables lunettes noires et le plus original collier de dents ! King Khan – en fait un Canadien de Montréal, qui parle donc bien le Français... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2020

Les Nuits de l'Alligator à la Maroquinerie, le dimanche 9 février : Daddy Long Legs

20h55 : On traverse l'Atlantique pour aller aux sources du rock'n'roll avec Daddy Long Legs de Brooklyn (à ne pas confondre avec pas mal d’autres groupes qui ont choisi le nom de cette araignée aux longues pattes…) : à nouveau un trio, mais qui joue cette fois une ultra traditionnelle, entre boogie, blues et country. Brian Hurd a un look de croque-morts délicieux, mais une voix étonnante, et il joue de l'harmonica comme un dieu. Le batteur est un showman complet, régulièrement hilarant derrière ses cheveux longs, ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,