21 janvier 2020

Le dernier des Top 10 de 2019 : mes 10 BDs préférées dans celles que j'ai lues...

Et voilà enfin le bilan d'une très belle année BDs : 1. Le Dieu Vagabond de Fabrizio Dori (image) 2. Karoo de Bézian et Tesich 3. Un Destin de Trouveur de Gess 4. Les Cahiers d'Esther T4 - Histoires de les 13 ans de Riad Sattouf 5. Ada de Barbara Baldi 6. Saccage de Frederik Peeters 7. Open Bar de Fabcaro 8. Ô Joséphine de Jason 9. Tom Thomson, esquisses d'un printemps de Sandrine Revel 10. Aspirine T2 - Un Vrai Bain de Sang de Joann Sfar
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2020

"Le Dieu Vagabond" de Fabrizio Dori : sulla strada...

Il est sans doute facile d'oublier combien l'une des fonctions les plus essentielles de l'Art est de nous procurer du bonheur, et la principale qualité de l'étonnant "Dieu Vagabond" de Fabrizio Dori est de nous le rappeler. L'ivresse de la découverte de ces pages enchantées, conjuguant à la fois mythologie grecque et latine, et burlesque alcoolisé, est donc l'une des plus divines sensations qui soient. Sur les traces de Van Gogh, inspiration omniprésente du dessin et des couleurs, accompagnons donc un clochard... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 janvier 2020

"La Reine de Shabbat", le tome 9 du Chat du Rabbin de Sfar : le triomphe de l'intolérance ?

Alors qu'on avait apprécié de le départ des aventures de notre chat parlant favori vers des contrées toutes rohmériennes, voilà que Joann Sfar surprend tout le monde en effectuant un retour inattendu vers les origines du "Chat du Rabbin" : nous allons donc découvrir dans "la Reine de Shabbat", qui constitue a priori le premier volume d'un diptyque puisqu'il s'interrompt "en pleine action", ni plus ni moins que l'arrivée du chat chez le rabbin, l'irruption de la parole chez lui et les conséquences de cet événement pour le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 janvier 2020

"Dans la Tête de Sherlock Holmes" de Liéron et Dahan : pas si élémentaire que ça !

La malédiction des héros universels, des icônes, c’est bien souvent que tout le monde a eu une opinion sur eux, sans les connaître pour autant. Sherlock Holmes, tout le monde a vu des films, des séries télé, a lu des livres et des BDs reprenant les exploits du plus célèbre détective de tous les temps… et même ceux, qui ne l’auraient pas fait – une minorité, on s’en doute – a une opinion bien établie sur le limier héroïnomane et névrotique de Baker Street. Pourtant, combien ont réellement lu l’œuvre géniale – il est vrai pléthorique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2019

"Les Indes Fourbes" de Guarnido et Ayroles : la estafa !

"Les Indes Fourbes" a été, forcément, l’événement BD de l'année 2019. L'alliance de deux maîtres du 9ème Art, un grand scénariste à la prose élégante - Ayroles - et un immense dessinateur - Guarnido - nous offrant 200 pages d'une histoire étonnante, qui prend les apparences d'un récit picaresque des plus classiques, avant de révéler ses pièges, et donc sa contemporanéité totale, puisque cette manière de jouer avec une fiction qui a au moins deux niveaux pour dérouler une arnaque parfaite correspond complètement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2019

"La Fille de Vercingétorix - Astérix tome 38" de Conrad et Ferri : corbillard, adolescence et obésité

On ne doit pas tirer sur une ambulance, et encore moins sur un corbillard. Il y a longtemps qu'Astérix est mort, avec Goscinny bien sûr (... il ne se portait plus très bien d'ailleurs même avant !), et l'accumulation de têtes de gondoles (qui réduisent encore la visibilité de bandes dessinées bien plus intéressantes...) et de records de vente ne lui rendra pas la vie. Cette "Fille de Vercingétorix" n'est sans doute pas pire que les précédents efforts de résurrection menés par Ferri et Conrad, nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2019

"Karoo" de Bézian : entre conte moral et odyssée...

Si on la compare au Cinéma, autre art de mise en images d'idées et d'histoire, la Bande Dessinée est très avare d'adaptation d'oeuvres littéraires, et se construit généralement autour de scénarios originaux. La démarche - originale et très audacieuse - de Bézian, qui nous offre ici une véritable relecture personnelle d'un livre plutôt célébré lorsqu'il fut publié en 98, "Karoo", n'en est que plus exemplaire. Car les choix effectués ici sont pour le moins radicaux, tant formellement que du point de vue des thèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2019

Redécouvrons les classiques des comics américains : "Mon Ami Dahmer" de Derf Backderf"

Ne connaissant pas encore l'oeuvre à l'excellente réputation de Derf Backderf - l'aborder sous l'angle de son plus célèbre ouvrage, "Mon Ami Dahmer" (qui m'a été offert par un ami qui a très bon goût...), avait tout d'une évidence, pour moi, qui suis fan d'une certaine école "classique" du comics façon Crumb. Le graphisme de Backderf désoriente tout d'abord, avec cette "rectangularité" des visages et des corps, dont on craint qu'elle ne prive le livre de ces émotions qu'on associe plutôt à une certaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 novembre 2019

"Rollergirl sur Mars" de Jessica Abel : Future ghosts of Mars...

Il y a plusieurs bonnes nouvelles dissimulées derrière la réussite partielle qu'est "Rollergirl sur Mars", publication en version intégrale d'une trilogie de comics réalisée par Jessica Abel, auteur américaine de Brooklyn, professeure de BD à New York : d'abord le fait qu'il existe une école dynamique d'auteurs américains qui propose une nouvelle vie à la forme commercialement triomphante mais artistiquement usée du Comic Book traditionnel ; ensuite que, face au discours politique ultra-conservateur, voire fascisant des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 novembre 2019

"Mes années hétéro" de Hugues Barthe : le mariage pas pour tous...

"Mes Années Hétéro", même s'il n'est pas à proprement parler un témoignage puisque son personnage, d'après ce que nous avons compris, est une synthèse opérée par Hugues Barthe de plusieurs histoires qu'il a recueillies, est une remarquable chronique de ces longues "années de plomb" où être homo ne pouvait rien signifier d'autre que se cacher, refouler sa véritable personnalité et prétendre qu'on était quelqu'un d'autre. Ce qui est fort dans le personnage de Rémi, et sans doute difficile à comprendre du point de vue de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :