07 février 2019

"White Spirit" de Dédo et Weldohnson : esprit farceur...

Il n'est pas si fréquent d'avoir un véritable humoriste comme Dédo aux commandes d'une BD, et que l'on ait aimé ou pas le résultat en refermant ce "White Spirit", véritable OVNI dans un paysage finalement bien balisé, il est impossible de nier qu'on a souvent ri de très bon cœur. Le héros de "White Spirit", parfait bobo / hipster parisien complètement haïssable est infiniment drôle, tant par sa méchanceté qui semble infinie que par son incapacité complète à "vivre" dans tous les sens habituels du terme : vie amoureuse ratatinée et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2019

"Das Feuer" de Patrick Pécherot et Joe Pinelli : travail de mémoire

On est en 1916 : Henri Barbusse a 43 ans quand il publie "Le Feu", un brûlot réaliste sur l’horreur sans nom de la Guerre des Tranchées, qui bat alors son plein, et qu’il vient de vivre pendant deux ans. Le livre reçoit le Prix Goncourt, mais déplaît à ceux qui ne veulent pas croire à ce récit apocalyptique, qui voit l’humanité ramenée à sa plus simple expression : le désir de survie animal sous la mitraille et dans la boue primale. La guerre, l’une des pires de l’histoire récente, se termine, et le travail d’oubli commence. On est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2019

"Moi, ce que j'aime, c'est les Monstres" d'Emil Ferris : LE livre de cette décennie (... de ce siècle ?)

On a beaucoup de chance si, une fois par décennie, apparaît une œuvre d'Art qui révolutionne totalement le domaine dans lequel elle s'inscrit... et qui en plus provoque chez le public une remise en question fondamentale, une éclosion de nouvelles interrogations et d'émotions, un émerveillement inédit. La possibilité d'un tel phénomène est d'ailleurs liée à la vitalité de cet Art, qui stimule encore la créativité de nouveaux artistes à la recherche d'autres formes d'expression, d'autres manières de communiquer ce qui bouillonne en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2019

"Petit Panier aux Amandes", le tome 8 du Chat du Rabin de Sfar

Le relancement en 2015, suite à près de 10 années d'interruption, de sa série à succès, "le Chat du Rabbin", par l'inépuisable Joann Sfar reste l'objet de nombreux doutes : après cinq tomes impeccables, était-il nécessaire de poursuivre cette réflexion drolatique sur la religion - juive en particulier ? Y avait-il de nouvelles choses à dire ? Ou bien est-on désormais dans un train-train un peu facile, défaut que Sfar sait pourtant éviter en général puisque cet impeccable stakhanoviste est le spécialiste de l'interruption prématurée... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 décembre 2018

Mon Top 10 des BDs publiées en 2018 que j'ai pu lire...

Une seule certitude absolue, le fait que 2018 est à marquer d'une pierre blanche, avec la publication d'un véritable chef d'oeuvre, "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres". Le reste importe finalement assez peu au regard de cete événement. 1. Moi, ce que j'aime, c'est les monstres de Emil Ferris (illustration) On lit très peu de livres comme ça dans une vie. Cette œuvre colossale se retrouve immédiatement au sommet du Neuvième Art. Quelle chance avons-nous d'être contemporains d'Emil Ferris ! 2. Mon Traître de Alary... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2018

"Kraken" de Pagani et Cannucciari : le manque de(s) profondeur(s)

Le mythe du Kraken a déjà donné lieu à diverses adaptations BDs intéressantes, la plus marquante restant sans doute celle de Bernet et Segura qui confrontait le monstre lovecraftien à la noirceur urbaine contemporaine. L'excellente idée de Pagani est de faire du Kraken une puissante métaphore du trouble, voire de la monstruosité qui se niche dans l'inconscient de chacun - que nous soyons des citadins victimes de la superficialité du succès, comme le "héros" défait de cette histoire, ou des pêcheurs s'accrochant aveuglement à des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2018

"Intisar en Exil" de Pedro Riera et Sagar : notre amie, notre soeur yéménite...

Que savons-nous, que comprenons-nous du terrible conflit qui dévaste le Yémen depuis des années, et qui rejoint en horreur ceux de Syrie et d'Irak ? Rien, et l'honnêteté nous pousse à avouer que cela ne nous empêche pas de dormir, non ? Lire "Intisar en Exil" nous offre une perspective politique claire, en même temps qu'un point de vue "de l'intérieur" sur l'absurde complexité des luttes de pouvoir entre factions dont les alliances se font et se défont en dépit de toute logique, ainsi que sur la situation des victimes (ou futures... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2018

"Babybox" de Jung : Message in a Bottle (or in a Box....)

Bien sûr, tous les aficionados de la BD, ou presque, connaissent désormais le manhwa, et savent que la Corée du Sud est aujourd'hui, au même niveau que le Japon, l'un des pays phares dans le monde de cette forme littéraire. "Babybox" n'est pourtant pas à proprement parler un manhwa, et s'apparente sans doute tout autant au courant de la "BD adulte occidentale" car son auteur, Jung, bien que coréen, a été élevé en Belgique. Le premier et sans doute principal attrait de ce très beau livre, tant pour la forme - reliure inhabituelle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2018

"L'Arabe du Futur - 4." de Riad Sattouf : notre vérité à tous...

« L'autobiographie est encore le meilleur moyen qu'on ait trouvé pour dire toute la vérité à propos des autres. » (Pierre Daninos) Deux ans que, accros que nous sommes à l'autobiographie de **Riad Sattouf*, nous attendons ce quatrième tome de "l'Arabe du Futur", qui nous parle des jeunes années de l’auteur, déchiré entre la Syrie et la France, entre son père et sa mère : le nouveau volume fait finalement plus de 270 pages, et il nous faudra un peu plus de 4 heures de lecture fébrile pour en venir à bout. Et pour qu'il nous laisse sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2018

"L'Espoir malgré Tout - Première Partie de Emile Bravo : la traversée de Bruxelles

On n’a pas assez souvent ces derniers temps l’occasion de répéter notre amour absolu pour Spirou, l’un des plus beaux héros de la BD franco-belge classique… Spirou, qui a déjà vécu plusieurs vies (… même si la plus célèbre est logiquement celle menée sous la houlette du génial Franquin…) depuis sa création en 1938 par Rob-Vel… Spirou avec lequel nous avons à nouveau un rendez-vous… inespéré… … car cela fait dix ans déjà qu’Emile Bravo nous a régalés avec la réussite enthousiasmante de son "Journal d’un Ingénu", qui, publié dans le... [Lire la suite]