19 avril 2019

"La Sémantique c'est élastique" de James : méfiez-vous des mots !

« Avec les mots, on ne se méfie jamais suffisamment. » disait Céline, qui en connaissait un rayon sur le sujet. On parle beaucoup de nos jours du pouvoir des images, c’est leur faire beaucoup de crédit en fait : qui maîtrise les mots reste toujours aujourd’hui détenteur ou détentrice du pouvoir. Qui les utilise mal, qui les comprend de travers, qui ne sait pas s’en servir se retrouvera toujours au XXIème siècle au ban de là où se passent vraiment les choses qui comptent, et c’est sans doute la plus grande escroquerie de notre temps... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2019

"Les Fleurs de Grand Frère" de Gaëlle Geniller : les bienfaits de la bienveillance...

Nous n’avons pas forcément l’habitude de lire des livres « pour la jeunesse », mais la première bande dessinée de Gaëlle Geniller, autrice débutante, a suffisamment de singularité pour intriguer tout passionné de bande dessinée, surtout s’il est aussi parent de jeunes enfants questionnés par les trop habituels soucis de « différences » et d’individualité, en particulier à l’école. "Les Fleurs de Grand Frère", récit lumineux qui part du postulat fantastique de l’apparition de fleurs sur la tête d’un enfant pour tenter de nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2019

"Le Grand Homme - les Ogres-Dieux T3" de Gatignol et Hubert : l'ours qui a vu l'homme...

Petite déception à la lecture du troisième volet des "Ogres-Dieux", l'extraordinaire saga d'heroic fantasy / contes de fées de Bertrand Gatignol et Hubert : autant les deux premiers tomes frôlaient la perfection, tant du point de vue formel que de ce qu'ils racontaient, autant ce "Grand Homme" se révèle bien lourd, voire ennuyeux, durant une bonne partie du trajet que nous effectuons avec Lours, Petit et leur bande, fuyant la fureur du Chambellan. Le problème n'est pas la beauté de l'objet, à nouveau spectaculaire,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2019

Flash-back : "Umbrella Academy - La Suite Apocalyptique" de Gerard Way & Gabriel Bá

A sa publication en France par Delcourt en 2009, The Umbrella Academy, le comics créé en 2006 par Gerard Way (leader du groupe américain My Chemical Romance qui remportait alors un certain succès auprès du public Emo... sauf d'ailleurs en France) et Gabriel Bá (dessinateur brésilien désormais reconnu internationalement) n'avait pas remporté plus qu’un succès d’estime... même si la critique avait souligné sa franche originalité. Son adaptation en série TV - par ailleurs fort réussie - par la maison Netflix change la donne, et depuis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mars 2019

"Spider T1 : Rabbit Hole" de Raffaele et Bec : à la poubelle !

"Spider T1 : Rabbit Hole" est tout simplement une horreur : une histoire recyclant tous les poncifs vus et lus dans des dizaines de thrillers, une insupportable complaisance dans le gore et l'horreur, et un manque de finesse - et même de réalisme - dans les relations entre les personnages, qui agissent en outre constamment en dépit du bon sens. Si la qualité du dessin de Raffaele rattrape ça et là l'impression de vide et d'imbécilité abyssale du scénario et des dialogues, le coup de grâce est asséné avec une vision dégueulasse de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2019

"Ada" de Barbara Baldi : résistance...

En mai dernier, "La Partition de Flintham" nous faisait découvrir, émerveillés, l’Art de Barbara Baldi, graphiste italienne plus qu’inspirée, capable de créer des ambiances saisissantes à l’aide de taches de couleurs et de lumières composant des paysages aussi abstraits – quasi mentaux – que fabuleusement évocateurs. Présentée par l’auteure comme une ode à la résistance, "Ada" se déroule pendant la première guerre mondiale, en Autriche, mais cette localisation géographique et temporelle n’a que peu de conséquences sur un récit qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 février 2019

"Sarkozy - Kadhafi : des Billets et des Bombes" de Arti/Collombat/Despratx/Guéguen/Le Guilcher/Chavant : crimes et délits

Bien sûr, nous sommes de plus en plus abreuvés de "fake news", comme on dit aujourd'hui, produites par tous les bords politiques. Bien sûr, la présomption d'innocence, concept essentiel à la mission d'une Justice digne de ce nom, gêne chacun d'entre nous, puisque nous sommes tous, tristement, tellement prompts à "juger" et à condamner. Bien sûr, il y a quelque part un peu de gêne à voir des têtes de gondole à la FNAC consacrées à "Sarkozy - Kadhafi", la retranscription en BD de l'enquête menée par 5 journalistes d'investigation,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2019

"White Spirit" de Dédo et Weldohnson : esprit farceur...

Il n'est pas si fréquent d'avoir un véritable humoriste comme Dédo aux commandes d'une BD, et que l'on ait aimé ou pas le résultat en refermant ce "White Spirit", véritable OVNI dans un paysage finalement bien balisé, il est impossible de nier qu'on a souvent ri de très bon cœur. Le héros de "White Spirit", parfait bobo / hipster parisien complètement haïssable est infiniment drôle, tant par sa méchanceté qui semble infinie que par son incapacité complète à "vivre" dans tous les sens habituels du terme : vie amoureuse ratatinée et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2019

"Das Feuer" de Patrick Pécherot et Joe Pinelli : travail de mémoire

On est en 1916 : Henri Barbusse a 43 ans quand il publie "Le Feu", un brûlot réaliste sur l’horreur sans nom de la Guerre des Tranchées, qui bat alors son plein, et qu’il vient de vivre pendant deux ans. Le livre reçoit le Prix Goncourt, mais déplaît à ceux qui ne veulent pas croire à ce récit apocalyptique, qui voit l’humanité ramenée à sa plus simple expression : le désir de survie animal sous la mitraille et dans la boue primale. La guerre, l’une des pires de l’histoire récente, se termine, et le travail d’oubli commence. On est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2019

"Moi, ce que j'aime, c'est les Monstres" d'Emil Ferris : LE livre de cette décennie (... de ce siècle ?)

On a beaucoup de chance si, une fois par décennie, apparaît une œuvre d'Art qui révolutionne totalement le domaine dans lequel elle s'inscrit... et qui en plus provoque chez le public une remise en question fondamentale, une éclosion de nouvelles interrogations et d'émotions, un émerveillement inédit. La possibilité d'un tel phénomène est d'ailleurs liée à la vitalité de cet Art, qui stimule encore la créativité de nouveaux artistes à la recherche d'autres formes d'expression, d'autres manières de communiquer ce qui bouillonne en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :