29 mai 2020

"Baked" de Extraa : au paradis de la "pop classique"

Mais cette intro décalquée sur Strawberry Field Forever, c’est quand même un sacré coup de poker, non ? ça s’appelle du culot, du vrai, et ça devrait normalement se retourner rapidement contre ces petits malins qui viennent se mesurer sans honte aux Beatles éternels, alors au sommet de leur art en plus. Et surprise, surprise, A Flower and a Man, la chanson d’ouverture de Baked, le premier album de Extraa, trouve son propre chemin : une mélodie impeccable, et la voix féminine délicieusement froissée d’Alix Lachiver font le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2020

"Gathering Swans" de Choir Boy : synth-pop émotionnelle

Depuis le temps que Morrissey nous fatigue, nous irrite, nous déçoit même, n’était-il pas temps de lui trouver un successeur ? (On remarquera en passant que, bien qu’il soit considéré comme un artiste « séminal », le chant de Morrissey n’a pas suscité autant de vocations que cela : pourquoi ?) Ecoutez Complainer, le premier single du second album de Choir Boy, Gathering Swans : savourez ses paroles mi-figue mi-raisin : « Roll of the dice / When I get out of bed to see / What a day so sunny /... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2020

"A Steady Drip, Drip, Drip" de Sparks : le nouvel OMNI de nos septuagénaires pop favoris

All That est un début d’album relativement inhabituel, même si les Frères Mael ont régulièrement peuplé leurs albums de morceaux moins enjoués, moins fantaisistes. Il s’agit pourtant d’un véritable coup de force, subtilement lyrique, complexe musicalement et splendidement réflexif quant au passage de la vie et la force d’une relation – avec la petite touche d’humour final qui fait mouche, bien entendu : « All the smells and all the frowns / And all the ups and all the downs / And all the fears that you would soon be gone /... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2020

"ALPHABETLAND" de X : nous nous sommes tant aimés (et nous nous aimons toujours...)

Nous étions en 1980, et la vague punk anglaise originelle avait reflué ou s’était muée en new wave beaucoup moins agressive. Aux USA, on peinait à identifier une relève à l’explosion new-yorkaise précoce des Ramones, Talking Heads, Blondie et consorts. Il nous fallu nous tourner, de manière improbable, vers Los Angeles, pour trouver – enfin – un groupe US capable de rivaliser avec nos Clash et nos Pistols. Rivaliser ? Non, mieux, les dépasser ! Car nous faisons partie de ceux, les fous, qui hissent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2020

"Brant Bjork" de Brant Bjork : le "Desert Rock" version organique et mature...

Connaissez-vous Brant Bjork ? Non, ce n’est pas le frère caché de notre chanteuse islandaise favorite ! D’ailleurs l’absence de tréma le trahit, Brant est un bon Américain pur souche, originaire du désert californien, à Palm Desert, plus ou moins là où est né un mouvement musical aussi vigoureux qu’obstinément marginal (enfin, relativement, on se comprend…), le « Desert Rock », quelque fois marketé sous le nom de « Rock Stoner ». Car ce bon Brant fut ni plus ni moins que le batteur des séminaux Kyuss,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2020

"Floatr" de Happyness : le charme d'un soleil délicat

Quelque part, il faut bien l’avouer, c’est un soulagement d’écrire quelques lignes sur un groupe comme Happyness, et son dernier album, le troisième, Floatr. Un soulagement parce qu’on pourra éviter de ressasser les habituels clichés qu’appellent systématiquement une grande majorité des disques de « jeunes groupes » recyclant tous plus ou moins habilement des idées inventées il y a plus de 30 ans. Happyness – pas Happiness, hein ? c’est important… non, on plaisante, ce n’est probablement là qu’une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2020

"Antartica" de Flat Worms : la vague glacée...

Ceux qui ont découvert Flat Worms avec leur premier album éponyme, paru il y a un peu plus de deux ans, avaient été probablement séduits par l’énergie rageuse, le son rêche, l’énergie débraillée d’un groupe qui s’inscrivait tout naturellement dans la belle tradition du Rock Garage qui a fait tant d’émules ces dernières années. Ceux-là seront probablement surpris par le virage « post punk », comme on dit de nos jours, pris par le groupe de Will Ivy, virage qui peut paraître également opportuniste vu le succès de ce retour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mai 2020

"Dream Hunting in the Valley of the In-Between" de Man Man : foisonnant et flamboyant

Man Man, le groupe de Ryan Kattner (qui se dissimule ici sous le masque de Honus Honus) n’est que très peu connu en France, et le fait qu’il soit resté silencieux pendant 7 ans ne l’a certes pas aidé à sortir de cet anonymat. "Dream Hunting in the Valley of the In-Between", qui est donc le sixième album de Man Man, mais le premier depuis 2013, pourrait pourtant bien changer les choses… à condition que le non-conformisme soit encore une vertu reconnue à une époque où il semble surtout important d’être « dans le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2020

"Making a Door less Open" de Car Seat Headrest : ce moment redouté où tout change...

Voilà venu le moment – ce moment tellement redouté – où il va nous falloir prendre des risques, sortir de notre zone de confort. Ce moment où un artiste que nous apprécions depuis longtemps, et dont l’œuvre nous est chère, voire importante, envoie tout promener par-dessus bord, et repart dans une direction différente. Ce moment où le fan en nous admire le courage de l’artiste, mais regrette quand même un peu / beaucoup / passionnément les sensations d’antan. Will Toledo nous avait prévenus : il a changé, et profondément, ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mai 2020

"Feral" de RVG : textes percutants et urgence émotionnelle

« Come Monday morning / You may find me dead / You may not find my body / But you might find my head / In a motel closet / or under a motel bed / This is the life that I lead » (Lundi matin, tu me trouveras peut-être morte, tu ne retrouveras peut-être pas mon corps, mais au moins ma tête dans un placard de motel, ou bien sous le lit… c’est la vie que je mène…) La chanson s’appelle Alexandra, et a même été un single, et cela fait très longtemps qu’on n’avait pas vu un album commencer de manière aussi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,