18 août 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Secret Treaties" de Blue Öyster Cult (1974)

Nous étions en 1974 : la guerre froide faisait rage à nouveau, et nous vivions au rythme des complots, des menaces diffuses et de la paranoïa globale... Moi qui n'aimais pas le hard-rock (comme on l'appelait encore à cette époque), voilà qu'un groupe issu de cette musique que je considérais, avec l'arrogance de mes 17 ans, comme "infantile et stupide", venait mettre en musique ces noirs contes de trahison, de conquêtes damnées et de manipulation. Avec la caution - importante pour moi qui me nourrissais du Velvet et d'Elliott... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2018

Revisitons la discographie des Stones : "Some Girls (1978)

Reprenons ici notre chronique des longues années de purgatoire des Stones qui ont suivi leur première décennie - triomphale - d'existence... Bon, les amis, soyons un peu sérieux : je sais que parmi vous il y a de grands fans des Stones, il y a même des sourds et quelques personnes d'une mauvaise foi intégrale. Tous des gens qui parlent de "Some Girls" comme s'il s'agissait d'un "grrrrand disque" de rock. Si ça peut vous faire plaisir, ne vous gênez pas pour moi, mais quand vous en avez assez de faire semblant, vous savez bien que les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2018

Vous reprendrez bien un troisième verre de jus d'orange ? "The Orange Juice" (1984) de Orange Juice

Voilà, je peux maintenant avouer l'horrible vérité, il doit y avoir prescription après toutes ces années : moi, qui me considère comme le fan numéro 1 d'Edwyn Collins en France, je n'ai découvert Orange Juice que fin 84, avec ce vinyle acheté au hasard - sur la foi de sa pochette vaguement dérangée et dérangeante - dans une petite boutique de Rock indie de Durban (Afrique du Sud). Pire, moi qui adorait alors autant les Smiths qu'Aztec Camera, j'avais initialement peu goûté les ambiances soul ou jazzy de ce disque que j'avais bien du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2018

Vous reprendrez bien un tout petit peu de jus d'orange ? "Texas Fever EP" (1984) de Orange Juice

Il faut que les choses soient claires : en 1984, quand Edwyn Collins tente d'enregistrer le troisième album d'Orange Juice, le groupe qui enchanta l'Ecosse post-punk de 1982 n'existe plus. James Kirk et Steven Daly sont partis depuis plus d'un an et la tentative de remonter un groupe avec de nouveaux membres fait long feu, obligeant Edwyn et la maison de disques à se contenter d'un mini-Lp, "Texas Fever", qui ne connaîtra aucun réel succès... ... Un mini-Lp qui ne manque pourtant ni de panache, ni d'ambitions : Edwyn tente de passer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juillet 2018

"Please Don't Be Dead" de Fantastic Negrito ! un héros américain

E : "Ce disque m'a littéralement scotché". C : "On dirait un bon disque des Black Keys !". L'histoire en elle-même est édifiante, et tellement américaine : Xavier Amin Dphrepaulezz est un petit voyou d'Oakland, sur qui la foudre tombe le jour où il entend un disque de Prince, artiste largement autodidacte dont il décide de suivre les traces. Il apprend tout seul à jouer de la guitare, est remarqué par le management de Prince, mais son premier album passe totalement inaperçu. L'attraction de la vie criminelle reprend le dessus. Et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juillet 2018

"Inside the Flesh Hotel" de Beechwood : memory hotel

Ils ne doutent de rien, Gordon, Isa et Sid – tous trois (juste) au-dessous de la barre des 25 ans – quand ils déclarent, avec l’arrogance de ceux qui n’ont rien à perdre, que plutôt qu’avoir des influences, ils viennent s’inscrire dans une « histoire », une « tradition ». Quand on écoute leur second, et brillant, second album, "Inside the Flesh Hotel", on peut pourtant identifier clairement ce que leur musique doit aux Stones, à T-Rex et au glam en général, à Johnny Thunders, aux Dandy Warhols, et même aux Auteurs, puisque le chant de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2018

"Joy" de Ty Segall & White Fence : The Madcap Laughs Again !

Si White Fence (ou plutôt Tim Presley, de son véritable nom) ne bénéficie pas encore de la popularité de son ex-producteur et ici collaborateur Ty Segall, il fait indiscutablement partie de la même famille musicale US, celle de ces jeunes artistes prolixes, travaillés par le passé - principalement le rock psyché des années 60 - 70 - qui se sont donnés pour mission de créer la musique d'aujourd'hui dans une logique "Do It Yourself" en marge de l'industrie (ou plutôt de ce qu'il en reste). "Joy", nouvelle collaboration entre Segall et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2018

"Brutalism" de IDLES : IMMENSE !!!

Punk un jour, punk toujours ! En 2017, quarante ans après la guerre civile à Londres, nous nous trouvons - contre toute attente - de nouvelles IDOLES (écrivez IDLES et brûlez un cierge à une telle indolence !). "Brutalism", titre parfaitement approprié, mets autant le feu à mon cœur qu'aux rues de Londres, au point qu'en ce moment, je jure à tous mes amis que voilà des années que je n'ai pas entendu une déflagration d'une telle intensité, ni des cris de rage aussi bouleversants. Je pense aux Pistols, bien sûr, pour la voix gouailleuse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2018

"Prequelle" de Ghost : le culte de l'huitre pourpre

Réfractaire depuis ma plus tendre enfance au Metal sous quasiment toutes ses formes, j'ai paradoxalement développé un amour profond pour le Blue Öyster Cult, que j'ai suivi fidèlement depuis 1973. La rumeur faisant de Ghost une sorte de réincarnation musicale de ce groupe magique avait forcément de quoi éveiller ma curiosité, et le virage pop annoncé avec ce "Prequelle" de quoi me rassurer, dans la mesure où je n'avais pas forcément envie de célébrer une messe noire de Doom Metal ou je ne sais quoi du même genre. Et de fait, les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2018

"Wide Awake!" de Parquet Courts : our goals of liberation

Le génie de Parquet Courts - et de sa paire d'auteurs-compositeurs leaders texans Andrew Savage et Austin Brown - est d'avoir ressuscité et réactualisé un Rock New-Yorkais qui n'avait guère relevé la tête depuis le hold-up express effectué par les Strokes : l'héritage du Velvet, des Ramones, des Talking Heads, de Richard Hell, de Sonic Youth et de tant d'autres est l'une des plus belles choses que l'Amérique ait jamais offertes au monde, et il serait tout simplement absurde de laisser la bêtise criminelle du gouvernement Trump nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,