12 avril 2021

"Half Drunk Under A Full Moon" de The Fratellis : des Ecossais romantiques...

Bien sûr, on sait tous que la malédiction des Fratellis, c’est d’avoir composé du premier coup un hit aussi énorme que leur imparable "Chelsea Dagger", et de l’avoir inclus sur un premier album, "Costello Music", rempli jusqu’à la gueule de tubes presqu’aussi efficaces. Où aller ensuite ? Tout ce qui allait suivre ne pouvait être qu’une déception pour le public qui attendait encore et encore ce glam rock ressuscité et ces mélodies parfaites pour s’enfiler des pintes de bières au pub avec les lads. Ceux qui ont quand même suivi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2021

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Whomp That Sucker" (1981)

Le temps est venu de réévaluer "Whomp That Sucker" qu'on avait tous ignoré à l'époque de sa sortie, malgré une poignée de chansons pop irrésistibles, comme "Tips for Teen" (avec son interminable liste de conseils farfelus aux teenagers...) et "Funny Face" (terrible chanson à l'humour très noir où une star maudit son succès dû à sa beauté qui le prive du "véritable amour", et se trouve défiguré après une tentative de suicide manqué !). Avec sa photo de couverture fantastique, peut-être la meilleure de la discographie d'un groupe qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2021

"Sauvé" de It It Anita : TO BE PLAYED AT MAXIMUM VOLUME !!!

On sait combien la Belgique est un pays où le Rock – sous toutes ses formes – est créatif, vivant, urgent même très souvent : est-ce la position géographique d’un petit pays traversé par de nombreuses influences de ses voisins qui s’accumulent et s’enrichissent ? est-ce la vitalité de la culture belge, beaucoup plus ouverte à l’autre que celles de nombreux pays européens prisonnier d’une arrogance nationaliste stérile ? Peu importe en fait, ce qui compte ; c’est qu’on trouve en Belgique beaucoup plus d’excellents groupes et artistes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 avril 2021

Balade à travers la discographie de Bowie : "Pin-Ups" de David Bowie (1973)

Derrière une photo iconique - Ziggy et Twiggy, ("the Wonderkid") masqués par Pierre Laroche - se dissimule le premier album "problématique" à date de la discographie de Bowie. Les Spiders partent en sucette, avec le départ de Woodmansey remplacé par l'efficace Ainsley Dunbar, et la musique sonne incroyablement "creux", artificielle, sans plus rien de l'âme des chansons - pour beaucoup, légendaires- ici reprises. On peut peut-être dire que c'est exactement le concept, transformer des chansons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2021

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Tonight's The Night" (1973), extrait de "Archives Vol. II"

On est fin août 1973, et le rêve de Neil Young s'est transformé en cauchemar : torché à la tequila la plupart du temps, rendu furieux par le déroulement de la tournée qui n'a pas répondu à ses attentes, abattu par le décès de son roadie Bruce Berry (puis par la disparition de Danny Whitten dont il se sent personnellement coupable, l'ayant viré du groupe pour cause d'usage incontrôlé de stupéfiants...) Neil s'enferme avec ses plus proches amis dans un studio de L.A.. Il y a là la rythmique de Crazy... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2021

Il n'y a plus de jus d'orange (la discographie solo d'Edwyn Collins) : "I'm Not Following You" (1997)

"I'm Not Following You" est vraiment un drôle d'album dans la carrière de notre très, très cher Edwyn Collins. D'ailleurs, fan comme j'étais du pétulant Ecossais, en 1997, j'avais écouté "I'm Not Following You" deux fois, avant de le ranger sans regrets,... et d'arrêter même de suivre la carrière d'Edwyn... au moins jusqu'à son étonnante résurrection en 2010, treize ans plus tard. Extraire le CD poussiéreux de la discothèque, le faire glisser, non sans appréhension, dans le tiroir de la platine, s'avéra donc être un (petit)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2021

Une secte qui vous veut du bien - on réécoute le BÖC : Tyranny and Mutation (1973)

Ultime révolution d'une brillante année 73, le second album de la "Secte de l'Huitre Bleue" avait tout pour marquer l'imagination des kids chers à Yves Adrien, qui sonnait la charge dans Rock & Folk, et qui présentait "Tyranny & Mutation" comme l'avant-goût, onze ans avant, d'un 1984 forcément orwellien : une esthétique radicale (architecture totalitaire dans l'espace intergalactique, cette sorte de choses...), des visions apocalyptiques d'un avenir infernal (ou vice-versa) et une musique sidérante de tension et de dureté... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 avril 2021

"Young Shakespeare" de Neil Young : voyage dans le passé...

Ferme les yeux. Souviens-toi… On est le 22 janvier 1971, dans une petite ville du Connecticut qui s’appelle Stratford, et qui a donc décidé de baptiser sa salle de spectacle de « Shakespeare Theatre », comme si l’Avon coulait là-bas aussi (défense de ricaner !). Ce soir, tu es allé voir et écouter Neil Young, jeune artiste canadien dont tout le monde parle, à cause de sa participation à CSN&Y bien entendu, mais aussi de ses deux albums "Everybody Knows This Is Nowhere" et surtout "After The Goldrush". Il joue en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2021

"Ennemi commun" de Special Friend : des fantômes nostalgiques et amicaux...

On pourra certes nous accuser d’être un tantinet nostalgiques, pour le coup, même si la nostalgie n’est pas le style de la maison. Mais c’est surtout parce que Ennemi Commun, le premier album du duo franco-américain Special Friend, dégage lui-même un parfum entêtant de nostalgie – presque dans le sens de la « saudade » brésilienne, ce sentiment heureux qui naît quand on rêve de bonnes et belles choses – que ce mot vient à l’esprit, et pas parce qu’on pensera forcément ici et là aux merveilleux Galaxie 500,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2021

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Everybody's Alone" (1972-73), extrait de "Archives Vol. II"

Premier "gros morceau" du coffret, "Everybody's Alone"(attention, la chanson du même nom, découverte dans le coffret "Archives I" n'y figure pas !) compile des enregistrements studio en solo de Neil Young, d'autres en studio et en live avec les Stray Gators, et même un titre (Human Highway") en studio à avec ces brigands de Crosby, Stills et Nash. Les 13 enregistrements sont tous inédits, parmi lesquels on a le plaisir d'y trouver quatre chansons totalement inédites :"Letter from Nam", "Come Along... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,