21 avril 2019

Séance de rattrapage : "Mektoub, My Love - Canto Uno" de Abdellatif Kechiche

J'ai longtemps reculé le moment de voir "le dernier Kechiche", j'y suis même rentré à reculons : la polémique sur la complaisance dans le filmage des corps féminins, et puis aussi mon scepticisme quant à la pertinence de filmer en 2018 une population arabe vingt ans plutôt, bien intégrée avant que le retour du religieux fasse les ravages que l'on sait dans la société française... tout cela me refroidissait. Bien entendu, j'avais tort, et "Mektoub, My Love Canto Uno" - avec son beau titre polyglotte et son projet radical - pourrait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 avril 2019

"Mirage" d'Oriol Paulo : Rubik's Cube

S’il est une chose appréciable dans la politique de Netflix, c’est que le géant du streaming recrute de plus en plus ses jeunes réalisateurs au-delà du cercle restreint des pays anglo-saxons qui trustent les salles de cinéma dans le monde entier. Même si le choix de Netflix est de financer systématiquement le cinéma de « genre », et si les résultats sont à date des plus irréguliers, c’est un vrai plaisir que de pouvoir voir très vite de nouveaux films venant d’un peu partout. Ainsi en va-t-il de "Durante la Tormenta" (soit Pendant la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2019

Séance de rattrapage : "Juliet, Naked" de Jesse Peretz

En France, pays où l'amour du Rock a difficilement droit de cité, et donc où personne ne lit plus Nick Hornby, peu de gens sont allés voir l'adaptation au cinéma de son roman - assez moyen, il fait quand même l'admettre - "Juliet, Naked", qui disséquait avec pertinence les relations complexes et généralement perturbées / perturbantes entre rock stars et fans. Le film de Jesse Peretz, réalisateur de séries TV dont la magistrale "Girls", soulignons-le, vaut plutôt mieux que le silence assourdissant qui a accueilli sa sortie… Bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 avril 2019

"Mon inconnue" de Hugo Gélin : love at second sight

Depuis le triomphe de "Un Jour sans Fin" (et même avant), les scénaristes, US surtout, ont réalisé le potentiel de renouvellement de la comédie romantique que représentait un point de départ "fantastique", permettant de redistribuer les cartes de la fiction pour sortir un peu des codes usés. Il est logique que ce nouveau "genre", éminemment populaire d'ailleurs, commence à faire des émules en France… même si jusqu'à présent on a compté peu de réelles réussites… "Mon Inconnue", scénarisé et réalisé par Hugo Gélin (oui, le petit fils... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2019

Séance de rattrapage : "My Beautiful Boy" de Felix van Groeningen

La drogue est un fléau. Qui peut emporter nos enfants, notre famille, sans que rien de ce que nous avons pu investir dans ces enfants ne puisse rien contre. La drogue, c'est donc l'horreur absolue, la crainte suprême pour toute mère, tout père aimant. La drogue est donc un excellent sujet pour un livre ou un film, et, inévitablement, un sujet déjà largement traité sur le papier et à l'écran. Sur lequel il est difficile d'apporter un regard neuf, et donc de réaliser un objet qui soit en même temps une œuvre d'art valide et un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2019

"Dumbo" de Tim Burton : Elephant Man

Finalement, c'est toujours bien quand on n'a absolument rien à attendre d'un film… Cette version "filmée" (si l'on ose dire car une grande partie du film est évidemment le résultat d'un gros travail de CGI) du classique des classiques de la maison Disney, "Dumbo" n'avait réellement a priori rien pour elle. D'abord, et c'est sans doute le plus important, le dessin animé de 1941 est probablement la plus belle réussite de papa Walt Disney, avec son immortel "Blanche Neige", et refaire ce monument de grâce et d'émotion était purement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 avril 2019

"Captive State" de Rupert Wyatt : High on Rebellion

Le film de SF est devenu ces dernières années une denrée tellement courante après des décennies de disette - en particulier du fait de Netflix, qui porte le genre avec une conviction étonnante, sans pour autant faire des étincelles ! - que la sortie de ce Captive State, réalisé par un quasi-inconnu et avec une distribution quasi-anonyme (en dehors du toujours impeccable John Goodman, ici dans un contre-emploi original…) ne suscite pas forcément beaucoup d'intérêt. Nous nous trouvons par contre devant une tentative audacieuse de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mars 2019

"Us" de Jordan Peele : Clone Wars

Nous avions adoré "Get Out", véritable OVNI dans le cinéma US tellement formaté, qui voyait le débutant (au cinéma) Jordan Peele s’inscrire en plein dans le récent mouvement de prise de pouvoir artistique par de jeunes réalisateurs afro-américains ambitieux, et proposer une version politique – un peu à la manière du vétéran John Carpenter en son temps – du film de genre fantastique. Nous ne fûmes pas les seuls, et le film connut une belle trajectoire commerciale et critique. Après une telle entrée en matière, il est évident que Peele... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2019

"Triple Frontière" de J.C. Chandor : triples buses...

Cela fait plus d’un demi-siècle que nous, cinéphiles français, avons été biberonnés à la « Politique des Auteurs », cette géniale invention critique qui veut que le metteur en scène soit un artiste, et que ses films traduisent d’une façon ou d’une autre, et ce quelles que soient les contraintes de production exercées sur eux, sa vision du monde, de l’homme, et ses préoccupations… artistiques. Ce concept nous a servi depuis lors de boussole dans la jungle du Cinéma, et alimente finalement la grande majorité de nos critiques et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 mars 2019

"Serenity" de Steven Knight : le twist qui tue

"Serenity", malgré son casting de luxe, avec Matthew McConaughey et Anne Hathaway, a été un tel bide aux USA qu’il ne sortira pas sur les écrans de cinéma en France, et que nous sommes réduits à la regarder sur Netflix. Lire le résumé du film, entre "Moby Dick" et les classiques du film noir, ne donne de toute manière aucune bonne raison de perdre 1h46 minutes de sa vie devant cette réalisation de Steven Knight, scénariste anglais relativement réputé pour son travail sur la série "Peaky Blinders" ou sur "les Promesses de l’Ombre"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,