24 mai 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Mustang" de Deniz Gamze Ergüven

Il n'est pas facile d'aimer vraiment "Mustang", film pourtant sincère (on sent que nombre de scènes viennent directement du vécu de la jeune réalisatrice turque dont c'est le premier film) et important (regarder objectivement la réalité d'une société musulmane et patriarcale devient de plus en plus vital, alors que les pratiques religieuses rétrogrades se répandent). C'est que le film de Deniz Gamze Ergüven, dont on peut certes louer la sensibilité frémissante, est plombé peu à peu par les invraisemblances d'un scénario qui cherche... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mai 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "Videodrome" de David Cronenberg (1983)

Qu'advient-il des œuvres prophétiques dont la prophétie ne se réalise pas ? (Ou pas encore ? Ou seulement partiellement ?) Comment juger objectivement une œuvre de jeunesse d'un metteur en scène dont la maîtrise n'a eu cesse d'évoluer depuis ? Mais également comment faire fi de l'importance que "Videodrome", film emblématique s'il en est, eut sur notre génération, pour laquelle il constitua un jalon important ? On n'a pas donc forcément envie de revoir "Videodrome" en 2017, mais on se rend compte au bout de quelques scènes que nos... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 mai 2017

"Alien : Covenant" de Ridley Scott : aliénation...

Ridley Scott doit être le réalisateur le plus ridiculement surestimé de sa génération : passé ses trois premiers films bien troussés (pas forcément les chefs d’œuvre que nombre d'entre nous veulent y voir, mais bon...), sa carrière se réduit, à une exception près ("Gladiator") à une suite de navetons sauvés du mépris qu'ils méritent par des budgets ridiculement élevés et par la prétention d'un réalisateur adorant se vautrer dans la pompe. "Covenant" ne saurait donc constituer une déception pour quiconque est assez lucide pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 mai 2017

Le cinéma de fou furieux de William Friedkin : Killer Joe (2011)

L'une de mes (nombreuses) théories sur la cinéphilie, c'est qu'il existe des moyens scientifiques de déterminer si quelqu'un est un vrai cinéphile ou simplement un amateur, comme par exemple de voir ses réactions aux derniers films de Brian De Palma... ou, sans doute encore plus décisif, son enthousiasme (ou absence de...) devant un film de Friedkin, quand même l'un des réalisateurs les plus splendidement déviants que Hollywood nous ait jamais donnés. "Killer Joe" cumule a priori toutes les tares qui font qu'on hait un film : un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mai 2017

La culture des navets dans la Police française : "Raid Dingue" de Dany Boon

Godard aurait dit à peu près "qu'il vaudrait toujours mieux regarder un mauvais film américain qu'un mauvais film ouzbek" : l'état du cinéma français fait que malheureusement cet aphorisme vaut désormais pour notre production nationale... Moi qui critique souvent violemment la comédie populaire américaine pour sa vulgarité et son conformisme, je viens de me prendre une bonne leçon en regardant ce "Raid Dingue" - qui a, si je ne me trompe, été un succès raisonnable : résultat, cinq minutes de romcom acceptables - grâce à une certaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2017

Séance de rattrapage : "La Fille Inconnue" des Frères Dardenne

A la différence de la majorité des films des Dardenne, "La Fille Inconnue" a été reçue avec indifférence, voire un peu de déception condescendante lors de sa présentation à Cannes et de sa sortie en salle. C'est que, incontestablement, on n'y retrouve pas (plus ?) complètement les traits désormais habituels du "cinéma d'auteur" de nos frères belges favoris, un cinéma qui semble évoluer vers une plus grande neutralité encore dans la description de situations à la fois "banales" et pourtant à fort potentiel dramatique. Sa magnifique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2017

La culture des navets chez les Dieux de la Mort : "Death Note : Light Up The New World" de Shinsuke Sato

Rappelons-nous un instant du bonheur, de l'excitation que nous avions ressenti devant l'intelligence brillante des premiers chapitres de "Death Note" - le manga, et avouons qu'on se lance dans le visionnage improbable de ce nième film de la franchise, se passant 10 ans après la conclusion du duel titanesque entre Light et L., avec l'espoir de retrouver, même quelques minutes seulement, la fulgurance de ces jeux mentaux et la pertinence des questions éthiques qu'ils engendraient. Évidemment, il ne reste plus malheureusement à ce stade... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mai 2017

Séance de rattrapage : "Manchester By The Sea" de Kenneth Lonergan

La première partie de "Manchester by the Sea" fait partie des plus belles propositions de cinéma que j'aie vues depuis longtemps : cette description patiente et empathique du calvaire d'un homme comme "absent au monde", qu'un cruel jeu du destin ramène sur les lieux de son "crime", entrelacée avec des flashbacks de plus en plus intrigants, jusqu'à une révélation stupéfiante qui révèle l'ampleur de cette catastrophe émotionnelle que nous ne faisions que soupçonner jusqu'alors, c'est vraiment du beau, du très beau cinéma. Un film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2017

Séance de rattrapage : "Jack Reacher : Never Go Back" de Edward Zwick

"Jack Reacher : Never Go Back" est un film au classicisme assez plaisant (avec Edward Zwick aux commandes, rien d'autre à attendre de toute manière...), qui recycle sans aucune imagination les poncifs du film d'action des années 80, avec ces héros taiseux, costauds et à peu près indestructibles (Stallone et Schwarzie, coucou) dont Tom Cruise perpétue vaillamment la tradition. La seule once de modernité vient du contexte politique actuel (la guerre en Afghanistan, le recours croissant à des sociétés privées pour substituer "l'armée",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 mai 2017

"Les Gardiens de la Galaxie, Vol 2" de James Gunn : papaoutai ?

Le premier "Gardiens de la Galaxie" avait échappé à mon aversion désormais viscérale envers les productions Marvel, grâce à une certaine légèreté, un décalage assez sain par rapport au cahier des charges standard du film de super-héros qui lamine depuis une décennie le cinéma "de divertissement" made in Hollywood. C'est donc dans un esprit plutôt positif que j'ai abordé cette suite... qui s'est rapidement révélée souffrir du syndrome classique des deuxièmes volets d'une franchise juteuse : on refait la même chose, en plus gros (plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,