04 décembre 2022

“Le Patient” de Christophe Charrier : ce patient est bien malade…

En quelques années, Timothé Le Boucher est devenu l’un des jeunes auteurs de BD francophone le plus remarqué, et même célébré, grâce à la conjugaison de son élégante – et très neutre - esthétique « ligne claire » et de récits enrichissant des drames psychologiques intenses d’un fantastique conceptuel bien de notre époque. Il fallait évidemment s’attendre très rapidement à une adaptation en film ou en série de son travail, et Arte a donc été la première à bouger, appuyée par Netflix, en produisant ce Patient… qui n’est pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2022

"Saint Omer" d'Alice Diop : le jugement de Médée

En 2013, Fabienne Kabou abandonne sa petite fille à la mer montante sur la plage de Berck. En 2016, la documentariste Alice Diop assiste au procès de la jeune mère à Saint-Omer (« sainte aux mères » ?, « sainte ô mer » ?). En 2022, l’adaptation cinématographique qu’elle réalise à partir de ce fait divers atroce remporte deux prix à Venise, et est choisi pour représenter la France aux Oscars. Dans les salles, le public ne se précipite pas : est-ce la dureté du sujet, l’infanticide ? est-ce l’austérité de la démarche de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2022

"L'Innocent" de Louis Garrel : un plaisir (trop ?) simple

Il y a une scène - mais une seule - qui justifie totalement le curieux principe du film de Louis Garrel (en gros, appliquer les principes du cinéma d'auteur post-nouvelle vague à un film populaire, très franchouillard même dans ses protagonistes et dans son intrigue, disons pour simplifier celle d'un casse abracadabrant mené par une bande d'incompétents) : c'est celle où deux personnages se déclarent leur amour, qu'ils se cachaient jusque là, ou plutôt qu'ils se refusaient à avouer , en se dissimulant derrière les rôles... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2022

"The Good Nurse" de Tobias Lindholm : la perfusion et le capitalisme

Il est impossible de nier que l’obsession de Netflix pour les « true stories » de meurtres sordides, et en particulier d’histoires de serial killers, commence à s’avérer gênante : le règne du tiroir-caisse autorise clairement tous les compromis avec l’éthique, même si, comme dans le cas exemplaire de Dahmer, une indéniable qualité artistique permet à la plateforme de se défendre contre les accusations qui fleurissent un peu partout (… surtout en Europe, en fait, car il n’est pas sûr que qui que ce soit aux USA y voit le moindre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 novembre 2022

"EO" de Jerzy Skolimowski : Hi Han !

Jerzy Skolimowski a été l'un des plus grands réalisateurs des années 70, avec des films aussi singuliers que Deep End ou le Cri du Sorcier. Il a même connu un relatif succès dans les années 80 avec deux films majeurs, Travail au Noir et le Bateau-Phare, et puis il a été à demi oublié, même s'il est régulièrement revenu sur le devant de la scène avec d'excellents films comme par exemple Ferdydurke. A 84 ans, Skolimowski n'a rien perdu de son génie, ni de son audace, mais il a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2022

Séance de rattrapage : "Entre la Vie et la Mort" de Giordano Gederlini : entre la Belgique et l'Espagne

Un conducteur de métro à Bruxelles voit son propre fils se jeter devant la rame qu'il conduit. A partir de cette ouverture choquante, va se déployer un polar tendu et sombre, porté par la performance comme toujours impeccable de Antonio de la Torre. Car le "héros" fatigué, usé même de Leo Castañeda est un mystérieux émigré espagnol qui cache bien des secrets, et la police belge, avec Olivier Gourmet - moins impliqué, moins intense qu'à l'habitude - comme commissaire et sa fille comme inspectrice (Marine Vacth, très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 octobre 2022

"Bowling Saturne" de Patricia Mazuy : la nuit des chasseurs

On attend toujours de grandes choses de Patricia Mazuy, l'une des vraies autrices d'un cinéma français qui connaît une indiscutable pénurie d'artistes majeurs depuis quelques années. Et on sort parfois un peu déçu de ses films - sauf du précédent, Paul Sanchez est revenu !, extraordinaire - car on regrette plus encore chez elle les quelques scories qui empêchent l’un de ses films d'être totalement magistral. Ici, dans cette histoire écrite par Patricia et son habituel complice Yves Thomas, pour répondre à une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 octobre 2022

“Un beau matin” de Mia Hansen-Løve : einen schönen morgen…

Nombreux sont les gens qui pensent qu’on ne fait pas de bon cinéma, de « bonnes histoires » en racontant la vie quotidienne de personnes « ordinaires ». Un beau matin, le nouveau film de Mia Hansen-Løve est le plus clair démenti qui soit : l’un des plus beaux films de cette année, l’un des plus touchants aussi, nous raconte seulement (?) ce qui arrive « un beau matin » (qui n’a pas grand-chose de beau, en fait) à Sandra, trentenaire travaillant comme traductrice, quand la dégradation de l’état de santé de son père... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 octobre 2022

“L’Origine du Mal” de Sébastien Marnier : ni Chabrol, ni De Palma…

La publicité faite autour de l’Origine du Mal nous promet un film entre Chabrol et De Palma, et on se remémorera de cet engagement ambitieux en sortant deux heures et quelques plus tard d’une séance où on aura hésité entre hilarité – mais le film n’est jamais assez drôle -, dégoût – mais la provocation proposée par Sébastien Marnier reste franchement anodine, et caricaturale en même temps – et ennui – le film fait une bonne vingtaine de minutes de trop, et souffre d’un rythme cacochyme qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 octobre 2022

“Le Sixième Enfant” de Léopold Legrand : surtout, ne pas pleurer de rivières !

Anna ne peut pas avoir d’enfants, et peu à peu son désir de maternité a tout dévoré en elle : lorsque l’opportunité se présente d’acheter l’enfant à naître d’un couple de gitans en train de sombrer dans la misère, elle ne va pas hésiter une seconde pour vivre, enfin, son rêve, quitte à mettre en danger son couple, son métier (elle est avocate), voire son avenir. Sara Giraudeau est Anna, et son talent pour interpréter une femme borderline éclate pour la première fois à l’écran : elle qu’on avait trouvée irritante dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,