11 août 2022

"Sundown" de Michel Franco : The Stranger

Il est clairement impossible de ne pas penser au célèbre roman d’Albert Camus, l’Etranger, en regardant Sundown, le nouveau film du réalisateur et producteur mexicain, Michel Franco : cette histoire d’un homme qui décide (?) de sortir du monde, de ne plus manifester la moindre réaction affective – à la mort d’un proche, à la violence avec laquelle le rejettent les autres membres de sa famille, à un assassinat brutal sur une plage, à la dure vie carcérale, etc. -, c’est en quelque sorte une déclinaison... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2022

"En Décalage" de Juanjo Giménez : entendre ce qui est déjà passé...

Responsable du montage sonore de films, C. souffre d’un syndrome étrange de désynchronisation de son ouïe par rapport à la réalité : un handicap qui va la priver de son travail, bien entendu, mais mettre rapidement en danger toute sa vie, alors que son équilibre mental se trouve peu à peu perturbé… Avec Marta Nieto dans le rôle principal – quasiment toujours à l’écran – on courait peu de risques qu’En Décalage soit mauvais, et de fait, la richesse de son jeu tout en nuances emplit facilement l’écran, et enrichit même les scènes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 août 2022

"L'Année du Requin" des Frères Boukherma : les Dents de la France

L’Année du Requin s’avère pour le spectateur non prévenu une expérience déroutante, et gageons qu’elle ne sera pas forcément du goût de tous ceux attirés dans les salles par une bande annonce et une affiche promettant une fantaisie humoristique entrant pile poil dans le cadre de cette comédie française qui cartonne au box-office mais ne satisfait guère les neurones. Pour ne pas être surpris, il suffisait de se pencher sur la courte filmographie des Frères Boukherma et se souvenir qu’ils avaient déjà sorti un premier film, Teddy, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 août 2022

"Bullet Train" de David Leitch : une comédie Tarantinesque à Grande Vitesse !

Hormis la promesse du retour du grand Brad Pitt dans un registre comique où il a toujours excellé, il y avait peu de choses attrayantes dans ce Bullet Train, quasi unique blockbuster hollywoodien en un été trop chaud pour végéter dans les salles obscures mal climatisées. On y est allé sur la foi d’une bande annonce séduisante – mais les bandes annonces sont tellement mensongères ! -, et on en est ressorti, deux heures plus tard, relativement ravi. Le terme « relativement » se rapporte, sans que cela ne surprenne personne,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 août 2022

"Decision to Leave" de Park Chan-Wook : Réfléchissez. Et puis aimez !

Bon, j'admets que le film est long, et aussi d'une complexité qui découragera bien des spectateurs habitués au cinéma pré-mâché, voire pré-digéré auquel les Etats-Uniens, toujours près à se rabaisser au niveau du public le plus primaire, nous ont habitués. Là, avec son Decision to Leave, qui n'est pas loin d'être son meilleur film, Park Chan-Wook nous met au défi d'être suffisamment attentifs pendant deux heures et demi pour ne manquer aucun détail de ce qu'il nous montre, et suffisamment astucieux pour en tirer des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juillet 2022

"The Gray Man" d'Anthony et Joe Russo : les héros Ver 2.0 ne sont plus fatigués, mais désincarnés

S’il est un domaine-clé du business de divertissement global dans lequel les plateformes n’arrivent pas, sinon à détrôner, mais même à égaler l’industrie hollywoodienne, c’est celui du blockbuster d’action. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer, et d’y mettre les moyens, et The Gray Man représente l’exemple parfait d’une nouvelle tentative ambitieuse de Netflix de s’imposer aussi sur ce créneau, susceptible de recruter en masse les téléspectateurs – en particulier les adolescents mâles – qui sont encore réticents et... [Lire la suite]

28 juillet 2022

"La Petite Bande" de Pierre Salvadori : des choses vraiment étranges...

Pierre Salvadori est l’un de nos réalisateurs les plus singuliers, souvent sous-estimé parce que son goût pour une forme de comédie française « populaire », animée par des acteurs « grand public », le prive largement de l’auréole auteuriste si importante en France. Et, il faut aussi l’admettre, la plupart de ses films sont un mélange déconcertant de scènes inspirées, d’idées profondément originales, souvent anticonformistes, et de maladresses presque gênantes. Ce qui est à nouveau le cas avec son La Petite Bande, comédie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juillet 2022

"As Bestas" de Rodrigo Sorogoyen : l’avènement d’un immense réalisateur

Depuis le temps qu’on suit le travail de Rodrigo Sorogoyen et qu’on en parle à tout le monde comme LE futur grand réalisateur espagnol, il fallait bien qu’arrive LE film que l’on attendait de lui. Non pas que nous négligions aujourd’hui son premier long-métrage, seulement à demi-réussi, Que Dios Nos Perdone, ou le déjà plus satisfaisant El Reino : derrière la tension typique du genre, Sorogoyen livrait une vision politiquement très agressive de l’Espagne, et de ses déviances (la religion, la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2022

"Les Nuits de Masshad" d'Ali Abassi : la chasseresse

Depuis qu'il adopte les codes du thriller moderne, le cinéma iranien a la cote, et est porté aux nues par des gens qui ne supporteraient pas regarder plus de dix minutes d'un chef d'oeuvre de Kiarostami. Et si, en plus, les films sont critiques par rapport au régime des mollahs, et à la dégradation dramatique de la société iranienne, raison de plus pour les aimer. Bon, ne soyons pas amers, il est toujours plaisant de voir du cinéma capable de mêler les genres, de parler politique tout en jouant la carte du polar. Le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2022

"La nuit du 12" de Dominik Moll : Souvenirs d'un meurtre

Il y a quelque chose du brillant Memories of Murder dans le nouveau film de Dominik Moll, qui s'éloigne pourtant de son savoir-faire reconnu en matière de thriller pour livrer ce qui s'apparente aussi un peu à une version contemporaine du L627 de Tavernier. En nous annonçant d'emblée que l'affaire - réelle - dont le film s'inspire n'a jamais été résolue, en montrant son personnage principal tournant en rond sur une piste de circuit qui figure et sa vie et la vanité de son travail à la PJ, qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,