25 janvier 2022

"The Green Knight" de David Lowery : [Prime Video] The Green Knight : quelques réflexions sans queue, ni… tête (surtout !).

Il est sans doute bien trop tôt pour essayer de trouver un sens à la trajectoire artistique de David Lowery, à son éparpillement entre relecture indie de genres formatés (le film de fantômes avec "A Ghost Story", le fantastique médiéval avec ce "Green Knight"), son boulot pour Disney de remakes en prises de vue réelles des niaiseries de la maison, et toutes ses autres initiatives assez déroutantes. Ou alors on peut aussi admettre que cette fichue “politique des auteurs” que nous tous, cinéphiles appliqués, reproduisons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 janvier 2022

"The Boy Named IF" d'Elvis Costello : Retour à la New Wave ?

Cela fait une éternité qu’Elvis Costello a abandonné son style originel, cette new wave encore nourrie de l’esprit punk 77, qui le voyait cracher avec rage plein de concepts brillants et de mots compliqués sur des mélodies imparables : depuis le virage « américain » de "King of America", notre homme est passé à autre chose, non, pardon, à une multitude d’autres choses ! D’année en année, d’album en album, il a exploré l’Americana, la Country traditionnelle, le Blues, le Bluegrass, le Jazz, la variété orchestrale, la pop... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2022

"The Power of the Dog" de Jane Campion : "Protège mon âme contre le glaive, ma vie contre le pouvoir des chiens"

Depuis "An Angel At My Table", on sait que Jane Campion est l'un des talents les plus singuliers du cinéma contemporain, même s'il faut bien admettre qu'il y a une certaine irrégularité qualitative dans sa production, d'ailleurs parcimonieuse. On peut, en passant, célébrer - et déplorer - que Campion fut la première femme à obtenir la Palme d'Or à Cannes (pour le sublime "The Piano", bien entendu) après tant d'années de festival, et qu'il ait fallu attendre 2021 pour qu'une seconde femme soit à nouveau... [Lire la suite]
22 janvier 2022

"Rolling Stones" d’Alain Gouvrion : un incontournable !

S’il y a un groupe dont on attendait avec impatience la publication de la discographie dans la superbe collection « Cover » des Editions du Layeur, consacrée aux albums de Rock, c’est bien évidemment les Rolling Stones : il s’agit après tout – suivant les opinions des uns et des autres, qui s’écharpent toujours sur le sujet un demi-siècle plus tard – du plus grand ou du second plus grand groupe de l’histoire de notre musique ! Mais on parle surtout, à la différence des Beatles dont la saga en tant que groupe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2022

Etrangleurs étranglés ? La discographie des Stranglers : "The Gospel According to the Meninblack" (1981)

Album peu apprécié à l'époque de sa sortie, "The Gospel According to the Meninblack" est indiscutablement celui de toute la discographie irrégulière des Stranglers qui appelle le plus une réhabilitation, au moins partielle. Rappelons d'abord qu'à l'époque, le groupe - qui connaissait un succès commercial conséquent - avait décidé - à ses risques et périls - d'expérimenter l'héroïne, et complètement perdu le contrôle de sa musique. L'idée des "Hommes en Noir" était clairement de réaliser un concept album à partir de ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2022

Revisitons la discographie des Stones : "Emotional Rescue" (1980)

S'il y a un album qui, à l'unanimité cette fois, marque la fin des "grands Rolling Stones", c'est indiscutablement cet "Emotional Rescue"... qui, pourtant, avouons-le, nous avait fait danser à l'époque avec son titre éponyme, et avait généralement paradé en tête des charts dans de nombreux pays. Après la réussite acceptable qu'avait constitué un "Some Girls" rageur, boosté par l'outrage du mépris des jeunes groupes punks qui avaient filé un sacré coup de vieux aux Stones, "Emotional Rescue" fait initialement l'effet... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2022

"After Life - Saison 3" de Ricky Gervais : la possibilité d'une nouvelle chance ?

Il y a plus d’un an et demi, on quittait un Tony Johnson plus dépressif que jamais, en se demandant ce que Ricky Gervais allait bien pouvoir inventer pour poursuivre – et, on le sait maintenant, terminer – sa série sur le deuil et l’impossibilité de survivre à la mort de l’Amour. Peut-être à cause du Covid, il a donc fallu attendre plus longtemps que prévu pour connaître la fin de l’histoire – dans tous les sens du terme : d’ailleurs, on regrettera que Gervais, avec son humour redoutable, ne fasse rien de la pandémie,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 janvier 2022

"Anéantir" de Michel Houellebecq : la Mort, l’apaisement et la puissance des rêves

C’est toujours un moment d’angoisse au moment de se lancer dans une chronique d’un nouveau livre de Michel Houellebecq. Un peu parce que tout le monde et son chien a déjà écrit quelque chose sur Anéantir depuis sa sortie la semaine dernière, puisque tout le monde a un avis sur Houellebecq, souvent négatif, agressif, méprisant… jaloux ? Mais surtout parce que, pour nous, Houellebecq est, sinon le plus grand écrivain français du siècle – car ça, on ne le saura qu’après coup, dans quelques décennies, juste avant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 janvier 2022

"Undercover - Saison 3" de Piet Matthys & Nico Moolenaar : Turkish Delights

La seconde saison et le spin off de "Undercover", la série TV policière flamande qui cartonne, l’ont clairement prouvé, ce qui fait tenir la série, c’est le personnage de Ferry Bouman et l’interprétation remarquable de Frank Lammers, inoubliable en criminel flamboyant, charismatique en dépit (et un peu à cause…) de son abjection morale et de son atroce mauvais goût. Piet Matthys, Nico Moolenaar et leur équipe ont évidemment bien compris ça, et remettent Ferry quasiment au centre de l’intrigue – passionnante cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 janvier 2022

"Fix Yourself, Not the World " par The Wombats : Un tunnel au bout de la lumière !

En 2007, "A Guide to Love, Loss & Desperation", le premier album des Liverpuldiens « indie rock » comme on disait à cette époque déjà fort lointaine, de The Wombats nous avait ravi par sa fraîcheur, son inventivité, son énergie joyeuse. Même si on sentait bien que Matthew Murphy et sa petite bande aurait du mal à répéter leur petit coup d'éclat, sur scène, les lads nous réjouissaient et nous faisaient danser : pas mal d'approximation – dans un esprit un peu amateur fort sympathique, un peu d'humour, beaucoup... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,