30 septembre 2019

"Bacurau" de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles : le retour des cangaceiros

Ce que nous dit Kleber Mendonça Filho dans son "Bacurau" - sans doute son plus beau film, ou en tout cas son plus près de l'âme du peuple du Pernambuco, l'un des plus nobles états du Brésil -, c'est que le temps des Cangaceiros est revenu. Comme Lampião, il va nous falloir reprendre les armes pour résister aux Bolsonaro qui ne rêvent que de nous rayer de la carte, nous les drogués, les tapettes, les gouines, les pas assez blancs, les paresseux et les artistes. Face aux politiciens corrompus qui nous ont déjà vendus aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 octobre 2016

"Aquarius" de Kleber Mendonça Filho : le front de mer de Boa Viagem

Je fais partie des rares spectateurs français qui ont un rapport particulier avec "Aquarius", voire avec le cinéma de Mendonça Fillho en général. C'est que j'ai habité pendant près de trois ans à quelques centaines de mètres de son edificio Aquarius, et du front de mer un peu décati (à l'époque) de Boa Viagem. Plutôt que de l'émerveillement devant la description à la fois réaliste et transcendée du mode de vie d'une génération brésilienne (celle qui avait résisté à la dictature militaire, et été au cœur des mouvements... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "Troupe d'Elite : l'ennemi intérieur" de José Padilha (2010)

Si le premier "Troupe d'élite" avait été une claque cinématographique indiscutable, l'un de ses grands intérêts était la mise en pleine lumière de l’ambiguïté fondamentale de la lutte armée contre le crime, selon la vieille équation que utiliser les armes du Mal contre le Mal revient à se pervertir (débat que la lutte contre le terrorisme réactualise d'ailleurs...). "Troupe d'élite : l'ennemi intérieur" est certainement beaucoup plus consensuel, et ne saurait être accusé de complicité avec la violence fasciste de la police,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2016

Ma discothèque bancale : "Com Defeito de Fabricação" de Tom Zé (1998)

Avec "Com Defeito de Fabricação", album publié sur le label de David Byrne qui avait découvert Tom Zé lors d'un voyage au Brésil, un artiste fondamental de la culture brésilienne, étouffé par la dictature militaire, reparaissait en 1998, et gagnait d'un coup une visibilité mondiale. Difficile d'imaginer quelqu'un au Brésil qui méritait autant cette reconnaissance, même tardive, même temporaire : car si les racines sont ici indiscutablement "bahianas", voici une musique hors du commun, fondamentalement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2016

Films d'ailleurs : "Central do Brasil" de Walter Salles (1998)

En 1998, "Central do Brasil" pouvait annoncer un possible renouveau du cinéma brésilien… qui ne se matérialisa malheureusement pas : à partir d'un regard quasi-documentaire - la force de Walter Salles, qui venait de là, du documentaire -, "Central do Brasil" s'avérait une belle chronique d'un voyage de Rio jusqu'au Sertão, à la suite de deux personnages finement antipathiques. Malgré une fin en forme de mélodrame un peu plus convenu, une vraie lumière se dégage du film, dont le succès repose aussi largement sur les solides épaules de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2015

Dom La Nena (en première partie de The Dø) à l'Olympia le vendredi 13 novembre

20h00, une jeune violoncelliste entre en scène, placée avec son instrument, un micro, une batterie rudimentaire et, a priori, une pédale d’effets, devant le lourd rideau rouge de l’Olympia qui ne se lèvera qu’une heure plus tard pour The Dø. On s’attend au pire, et c’est au contraire une très belle surprise qui nous attend : Dom La Nena est une jeune Brésilienne (élevée largement en France quand même, son français est absolument sans accent !) qui nous offrira vingt-cinq minutes de chansons étonnantes, tantôt intimistes et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 novembre 2015

Séance de rattrapage : "Les Bruits de Recife" de Kleber Mendonça Filho

Ayant habité moi-même à quelques kilomètres de Boa Viagem (où a été conçu et filmé "les Bruits de Recife") durant plus de deux ans, j'ai retrouvé avec un immense plaisir les Recifences chaleureux et sensibles que j'avais connus dans les années 90, malheureusement soumis désormais à une pression croissante de la violence urbaine qui pervertit profondément le lien social, en minant la confiance "naturelle" qui est le ciment de la culture brésilienne. Kleber Mendonça Filho filme très bien, à la bonne hauteur, à la juste distance, avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2014

Echo & The Bunnymen à l'HSBC BRasil (São Paulo) le dimanche 2 novembre

20h20, vingt petites minutes de retard sur l’horaire prévu, Ian McCulloch, Will Sergeant et quatre acolytes qui n’ont aucune importance, qui n’intéressent personne, et qui ne feront rien de particulièrement intéressant non plus au cours de l’heure et quarante minutes qui vont suivre, entrent sur scène. Curieusement, il y a de la lumière sur les musiciens pendant le premier morceau, Meteorites, qui constitue une belle entrée en matière, mesurée et ample... Mais rapidement, on retrouvera l’obscurité habituelle des concerts de Echo... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2014

L'Osaka, restaurant de cuisine nikkei à São Paulo

Fan de la cuisine Nikkei, ce mélange savant et savoureux entre gastronomie japonaise et tradition péruvienne, je suis allé à l'Osaka en espérant y trouver certains plats exceptionnels dégustés au Pérou ou au Chili, sans en connaître le nom. Impossible malheureusement de m'y reconnaître dans le très riche menu de ce restaurant paulistano réputé (mais à la renommée faiblissante, il faut bien l'admettre...), il ne nous restait plus qu'à suivre les conseils éclairés du garçon : dégustation de ceviches (plutôt bien, même si c'est loin... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2014

"Le Chef Rouge", toujours une bonne adresse...

Pas vraiment un "gastro" au sens noble du terme, mais quand même pas si mal pour São Paulo où l'appellation de cuisine française est régulièrement usurpée,  "le Chef Rouge" de la Bela Cintra reste après toutes ces années une jolie adresse où déjeuner ou dîner en amoureux, surtout en terrasse sous les beaux arbres intégrés dans le restaurant. Les prix sont certainement un peu abusifs par rapport aux standards internationaux de qualité (comptez R$200 par personne), mais l'expérience est globalement positive, entre des plats... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,