15 juillet 2013

"Mosquito" par les Yeah Yeah Yeahs

La carrière des Yeah Yeah Yeahs n'a pas été des plus passionnantes à suivre après un premier album vraiment réussi, "Fever To Tell", qui risque bien de rester leur plus bel exploit... "Mosquito", malgré une pochette magnifiquement laide et profondément débile, qui laisse donc espérer des sommets de bizarrerie, ou moins de mauvais goût, ce quatrième album du trio new yorkais est au final assez tiède, combinant pas très adroitement une poignée de bonnes chansons (en ouverture et en fermeture) avec une autre poignée de morceaux moyens,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juillet 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Sin City" de Robert Rodriguez (2005)

Et si l'on admettait une bonne fois pour toute que la BD (et le manga) et le cinéma sont deux formes d'Art qui n'ont strictement rien à voir, et qu'il est terriblement illusoire de vouloir transposer l'univers de l'un à l'autre ? "Sin City" avait tout pour être une réussite : des choix graphiques pertinents, audacieux, et non dénués d'intelligence artistique, un vrai "bon esprit" de la part de Rodriguez et Tarantino qui leur font éviter brillamment les pièges de l'adaptation "classique" ou "hollywoodienne", sans même parler de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 juillet 2013

"World War Z" de Mark Forster : Une série Z déguisée en grand spectacle ?

Si "World War Z" évoque quelqu'un, ce n'est malheureusement pas George Romero, mais bel et bien Roland Emmerich, avec son grand spectacle "planétaire" boosté aux effets spéciaux hors de prix : efficace, voire roboratif, certes, mais bien loin de ce que l'on était en droit d'attendre de ce premier "film de zombies" à gros budget. Le choix désastreux du "tout public" privant le film de toute scène gore, ou même simplement horrifique, il ne reste plus à Mark Forster, qui n'a rien d'un grand metteur en scène (voire même d'un simple "bon"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2013

"Inferno" de Dan Brown : a-t-on encore la moindre excuse pour lire Dan Brown ?

A-t-on encore la moindre excuse pour lire Dan Brown ? Certainement pas si l'on analyse objectivement cet "Inferno", qui est en effet un petit enfer pour le lecteur : ici, point d'énigme complexe nécessitant - comme dans les précédents Dan Brown - une approche "cultivée" et originale, juste une histoire terriblement simpliste, qui se résume à une interminable course poursuite sans intérêt, parsemée de descriptions dignes d'un guide touristique standard sur Florence, Venise et Istambul. Et les vices de forme, à chaque fois plus outrés,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juillet 2013

Revoyons les classiques de la Série TV : "The Shield - Saison 1"

Série un petit peu sous-estimée (en France en tous cas), "The Shield" reste un exemple pertinent de l'audace nouvelle que la télévision avait introduit à la fin des années 90 dans la fiction de "genre" : réservoir mythique de sujets pour les scénaristes hollywoodiens, le "L.A.P.D." se trouve cette fois ramené au niveau de la réalité la plus brutale qui soit, celle de simples hommes et femmes faillibles, exposés dans leur vie professionnelle comme privée aux pressions multiples d'une cité gangrenée par la violence des gangs, les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juillet 2013

Séance de rattrapage : "Des Hommes Sans Loi" de John Hillcoat

Eh oui, mon cher Nick, tu es peut-être bien l'une des meilleures choses qui soient jamais arrivées au Rock'n'Roll, mais tu es un bien piètre scénariste. Ou en tous cas, tu as salement foiré ton coup dans ce "Des Hommes Sans Loi", pseudo film de gangsters hillbillies qui atteint les sommets de vacuité, voire de ridicule, et ce malgré un casting bien monté ! Derrière la reconstitution (un peu trop) bien léchée d'une époque, malgré (ou à cause) une mise en scène hyper-ambitieuse qui vise constamment la "transcendance" (je veux dire que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juillet 2013

"L'Amitié", un bon petit restaurant français à São Paulo

Manger "français" hors de France est toujours un défi, la réputation de la gastronomie française justifiant les pires excès, tant en termes de recettes (pas vraiment françaises) que de prix (excessifs). A São Paulo, la mauvaise bouffe étiquetée française ne manque pas, il faut donc souligner l'existence de "l'Amitié", un restaurant français digne de ce nom. Pas un restaurant de haute gastronomie, certes, mais néanmoins capable de prodiguer pas mal de plaisir à un Français qui se sentirait éventuellement nostalgique de son pays, ou à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juillet 2013

Voyage à travers la comédie moderne : "The Dinner" de Jay Roach (2010)

Le "Dîner de Cons" de Francis Veber, malgré son immense succès théâtral, souffrait d'une faille rédhibitoire, qui avait complètement désamorcé le potentiel comique de l'adaptation cinématographique que Veber en avait lui-même fait : rire des "conneries" des victimes du "dîner" est forcément impossible (aussi drôles soient-elles), puisque ce serait se placer du côté des bourreaux, des maîtres du mondes inhumains. Alors que reste-t-il de drôle ? Les scénaristes US ont clairement vu l'obstacle et ont décidé de réécrire le film, reléguant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juillet 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Cercle des Poètes Disparus" de Peter Weir (1989)

A sa sortie, "le Cercle des Poètes Disparus" m'avait profondément irrité : on y voyait Peter Weir, un réalisateur original que je suivais avec intérêt, se plier docilement aux codes et conventions hollywoodiennes, le pénible Robin Williams histrioner sans honte, et le jeune Ethan Hawke échouer à communiquer la moindre émotion remarquable. Quant au final consensuel, sensé nous rassurer quant aux graines de la révolte individuelle plantées dans le coeur des bons élèves disciplinés, son efficacité lacrymogène était tout simplement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2013

Manger une fondue au coeur de l'hiver paulistano : au "Hannover"?

La "mode" (une mode qui dure depuis des lustres) à São Paulo est de profiter de l'insupportable froideur humide de l'hiver pour aller manger une fondue, comme si on était en Suisse ou en France.... Comme en Suisse ou en France, parce que les Brésiliens ne fond pas trop la différence entre la fondue bourguignonne et la fondue savoyarde, que les restaurants paulistanos servent de manière indistincte, en les complétant par une fondue au chocolat ! Le "Hannover" est un restaurant à l'image héveltico-germane, ce que les gens adorent ici,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :