30 novembre 2020

"Irresponsable - Saison 3" de Frédéric Rosset : deux ans après...

Deux ans se sont écoulés, dans la vie comme dans Irresponsable, lorsqu’on retrouve Julien, Marie, Jacques et les autres au début de la troisième et dernière saison, et on sent que ce n’est facile pour personne : ni pour les scénaristes, qui rament pour trouver un nouveau sujet, ni pour les acteurs qui sembleront souvent manquer d’enthousiasme au fil d’épisodes qui vont souvent manquer de ce pétillement insaisissable qui fait la bonne comédie… Ni pour les spectateurs qui vont avoir du mal à se passionner autant pour les amours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 novembre 2020

"Apparence Trompeuse" de Veena Sud : mensonges en famille...

En 2015, Sebastian Ko et Marcus Selbert écrivent et réalisent "Wir Monster" ("Monstres Ordinaires", en français, même s’il semble que ce film allemand n’a pas eu à l’époque l’honneur d’une sortie dans les salles françaises). Leur histoire : celle d’un couple divorcé qui se rapproche à nouveau quand il s’agit de protéger leur fille qui risque d’être accusée du meurtre de sa meilleure amie, et celle de l’engrenage de mensonges dans lesquels ils se retrouvent peu à peu pris. Soit un excellent sujet pour une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2020

"Les Meurtres de Valhalla" de Thordur Palsson : Islande fatale !

Nous avons trop été fans du polar scandinave durant les 20 dernières années, pour ne pas admettre qu'il nous est difficile désormais de ressentir beaucoup d'intérêt devant un genre qui a fini, entre romans à succès ("Millenium", bien sûr, mais aussi l'œuvre non négligeable du grand Jo Nesbø) et séries TV qui ont fait le buzz ("The Killing", "The Bridge") par virer au stéréotype... sans même parler de liquider virtuellement les 3/4 de la population locale, à force de multiplier les sérial killers ! "Les Meurtres de Valhalla",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2020

"K.G." de King Gizzard & The Lizard Wizard : Microtons, orientalisme et confinement

Un groupe qui a toujours foncé vers l’avant, sans avoir jamais peur de franchir les limites du bon (?) goût, voire parfois – très rarement, quand même – du n’importe quoi, a-t-il le droit de regarder en arrière sans décevoir l’immense amour que ses fans lui portent dans le monde entier ? Voilà bien une question que l’on ne pensait pas se poser un jour à propos de King Gizzard & the Lizard Wizard, les géniaux Australiens psychédéliques. Alors même que leur rythme de production de nouvelle musique a baissé (après les fameux 5... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2020

"Foothills" de The Bats : Ni l’entropie, ni l’état du monde, ni l’âge

Enregistré il y a déjà deux ans, dans un cadre champêtre idyllique qui a dû influencer grandement sa conception, "Foothills" est certainement l’un des tous meilleurs albums des Néo-zélandais de The Bats, même si c’est l’un de ceux qui nous serrera le plus le cœur : on n’entend pas tous les jours une merveille comme cet "Another Door", qui nous bouleversera en toute simplicité. Mais le fait que les Bats enchaînent immédiatement avec une perle pop comme "Red Car" – l’une des plus belles chansons, mais aussi des plus simples... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2020

Revoyons les classiques du cinéma : "Pour Une Poignée de Dollars" de Sergio Leone (1964)

Ressorti dans les salles françaises au début des années 70, dans le sillage du succès énorme (bon, j'exagère, mais on parle là du film qui m'a le plus marqué dans mon enfance...) du génial "Il était une fois dans l'Ouest", "Pour une poignée de Dollars", le second film de Leone que je voyais, avait été pour moi - je n'avais pas encore quatorze ans - une sévère déception ! Depuis 1964, le film a beaucoup vieilli, et on note avec le recul pas mal d'incohérences et de facilités dans le scénario, recopié, on le sait, sur le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 novembre 2020

"Don Vega" de Pierre Alary : aux racines du mythe...

Zorro ! Ah, Zorro ! Création géniale datant de 1919 (l’écrivain Johnston McCulley en est responsable, même s’il est désormais bien oublié), Zorro, sa cape, son masque, son sombrero espagnol, son fouet, son engagement secret d’aristocrate en faveur des opprimés dans une Californie qui était encore sous contrôle espagnol, ont longtemps fait partie de l’imaginaire enfantin, ou même adolescent dans le monde entier, avant d’être ringardisé au cours des dernières décennies par l’explosion de la popularité des super-héros… Même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2020

"Irresponsable - Saison 2" de Frédéric Rosset : mère(s) et fils

On peut avoir deux points de vue diamétralement opposés sur la seconde saison de "Irresponsable", le problème étant que les deux sont valides : d'une part, il est indéniable que l'on rit beaucoup moins dans cette seconde livraison de dix épisodes, qui n'apportent pas grand chose de nouveau à l'idée de départ ; de l'autre, en délaissant le registre de la franche comédie, les auteurs (Frédéric et Camille Rosset) ont réussi à creuser les personnages, à les enrichir, à aller vers une certaine vérité qui élève plutôt le niveau... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2020

"The Four Five Three" par The Jacques : la relève ?

Il y a maintenant longtemps qu’on désespère du Rock britannique dans son ensemble, naguère si brillant, et qui ne produit désormais plus que quelques micro-explosions très occasionnelles. On a en outre appris à se méfier des émerveillements d’une presse musicale anglaise en pleine déliquescence. Alors, on peut prendre le premier album de The Jacques, groupe londonien (mais aux origines galloises, ce qui explique peut-être quelque chose…), un album attendu depuis longtemps puisque le groupe existe depuis 2014, au choix, comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2020

"La Mécanique Lucas Belvaux" de Quentin Mével et Louis Séguin : Faire des films qui parlent de notre époque...

On aime surtout le cinéma de Lucas Belvaux grâce à la réussite étonnante de son ambitieuse trilogie datant de 2002, "Un Couple Epatant" / "Cavale" / "Après la Vie", coup de maître en termes de mélange des genres, de réflexion théorique sur le cinéma et les personnages, et de… plaisir pour le spectateur. Il nous faut bien admettre que tous ses autres films nous ont semblé à un moment ou un autre être un tout petit peu inférieurs à ce qu’ils auraient pu être. C’est donc avec une surprise vite teintée d’émerveillement qu’on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,