31 mai 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Le Charnier des Innocents - Masquerouge T2" de Cothias et Juillard (1984)

Second tome de la compilation des histoires courtes (une dizaine de planches) de "Masquerouge" parues dans Pif Gadget, "le Charnier des Innocents" se retrouve en fait constitué d'un récit principal de 37 pages - ayant donné son titre à l'album - complété par un autre court récit des plus anecdotiques (Masquerouge sauve un cerf poursuivi par des chasseurs et les ridiculise... Vraiment ?). Le récit principal, lui, engage notre héroïne sur la piste de conspirateurs assez caricaturaux, l'intrigue délirante éloignant maladroitement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2016

"Elle" de Paul Verhoeven : Oh...!

On connait bien désormais la méthode géniale de Verhoeven, utilisée avec succès à Hollywood (remember "Starship Troopers" ?) : se glisser dans la peau d'un cinéaste mainstream pour infuser dans ses films une perversion insensée, débouchant selon les cas sur un commentaire social ou politique radical. Et "Elle" - un nouveau chef d'oeuvre indiscutable du "Hollandais Violent" -, c'est exactement ça : une très légère déviation par rapport au livre de Djian ("Oh...") qu'il semble pourtant adapter fidèlement (comme le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 mai 2016

"L'Homme Chauve-Souris" de Jo Nesbø : découverte de l'Australie

"L'Homme Chauve-souris" commence par près de 200 pages formidables, durant lesquelles nous accompagnons, avec un indéniable sentiment de vacances sous le soleil australien, l'Inspecteur Harry Hole dans sa découverte de la culture et des paysages de ce grand pays. Et le plaisir du lecteur est total : avec un style vigoureux et pas mal d'humour, Nesbø accumule anecdotes drôlatiques et faits historiques, réussissant à nous passionner et nous divertir. On se dit qu'on n'est effectivement pas dans un polar scandinave commun -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 mai 2016

"Julieta" de Pedro Almodóvar : doux ressassement...

  Sous l'égide de Sirk et Hitchcock, Almodóvar - le désormais mal aimé (la majorité des Espagnols, de droite comme de gauche, le haïssent, et sa popularité hors Espagne a sérieusement chuté depuis quelques années) - est entré dans l'ère du ressassement. "Julieta" ne nous offre rien de nouveau : du mélodrame à mèche lente (on s'en fout un peu et puis d'un coup, nous voilà bouleversés), un scénario trop riche (assemblage de plusieurs nouvelles, et ça se sent), une virtuosité technique de vieux maître, de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2016

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Le retour du jedi" de Richard Marquand (1987)

Ce "Retour du Jedi", troisième épisode de la trilogie (chronologiquement, on s'entend), a longtemps été mon préféré, du fait de sa légèreté virevoltante (en fait un état d'esprit feuilletonesque tout-à-fait dans la ligne du premier, mais sans l’inconsistance de la réalisation de George Lucas, même si la rumeur veut qu'il ait quand même tenu les rênes...), et son accumulation de personnages idiots mais réjouissants (la manière dont le film foisonne de créatures mi-monstrueuses, mi-caricaturales, très proches de celles de "Valerian"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mai 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "XIII - Tome 6 : Le Dossier Jason Fly" (1989) de Vance et Van Hamme

On pensait notre héros tiré d'affaires à la fin du volume précédent, mais il n'en est rien : on n'en est qu'au sixième volume de la (trop) longue saga de "Numéro XIII" et il est déjà permis de penser que Van Hamme tire un peu sur la même ficelle, au risque de s'aliéner la bienveillance du lecteur un tant soit peu exigeant. Une fois encore, notre Numéro XIII préféré se retrouve la cible d'une conspiration, et bien vite traqué par tout ce que la région compte de flics véreux, de magnats peu scrupuleux et de tueurs à gages à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 mai 2016

"The Assassin" de Hou Hsiao-Hsien : plaisir solitaire

Je préfère voir les films de Hou Hsiao-Hsien chez moi, où l'intimité de l'expérience s'accorde plus à l'extrême sensibilité du travail du grand cinéaste formaliste taiwanais. Pour "The Assassin", cela me semblait encore plus nécessaire , vu que le film fut vendu au "grand public" comme appartenant au genre du film de sabre, ce qui a sans nul doute entraîné de savoureuses protestations dans les salles obscures de la part de spectateurs "trompés" ! J'ai donc pu voir deux fois à la suite le film (sur support Bluray US) ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2016

"Mariachi Plaza" de Michael Connelly : la pièce en feu...

"The Burning Room" (en français "Mariachi Plaza", ce qui est amusant puisque le livre traite de deux cas en parallèle et que le titre français se réfère à un cas différent du titre original...) est ce qu'il faut bien qualifier de "un Harry Bosch standard", c'est à dire loin des grandes réussites de la série, mais aussi bien aussi de récents livres deConnelly plutôt décevants. Le principal problème est le démarrage extrêmement lent et ennuyeux du livre - globalement trop long - puisqu'il faut bien dire que les cent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "La France" de Serge Bozon (2007)

Le film de Bozon, dont on avait pas mal parlé à l'époque suite à son moyen métrage "Mods", a pour lui une belle singularité, qui fait qu'il mérite qu'on s'y intéresse... même s'il n'emportera pas forcément l'adhésion de tous. La syntaxe est en effet ici celle de l'aile la plus "intello" (comme on dit trop péjorativement de nos jours) de la Nouvelle Vague, disons celle de Rivette : sécheresse et élégance de la mise en scène, une mise en scène qui privilégie toujours le sens plutôt que l'affect... et cela fait du bien de regarder du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2016

"Human Performance" de Parquet Courts : from the Big Apple...

Nostalgique de l'époque où le rock de la Big Apple était la référence ultime pour tous les gens de goût de la planète, où il semblait que toute la créativité et l'élégance musicale s'épanouissaient là au milieu des ordures et des crimes d'une métropole encore dangereuse ? Du Velvet, des Ramones, du Richard Hell de la "Blank Generation", des Talking Heads de "77", du Television de "Marquee Moon", du rock garage et gai des Fleshtones, etc., de la rencontre tumultueuse entre l'intelligence et les pulsions... ? Eh bien, "Human... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,