13 août 2021

"The Apple Drop" de Liars : un voyage menaçant vers l’espace et la connaissance

Est-ce que le titre sibyllin du nouvel album studio de Liars, leur dixième depuis leur apparition en l’an 2000, alors que le groupe est désormais réduit au seul Angus Andrew, fait référence à la pomme de Newton, dont la légende dit qu’elle déclencha sa vision géniale sur la gravité terrestre, ou bien au vieil adage qui veut « la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre » ? L’écoute des textes des chansons, co-écrits par la poétesse Mary Andrew, l’épouse d’Angus, ne permettra pas de répondre clairement à cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 août 2021

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "The Old Homestead" (1974), extrait de "Archives Vol. II"

Quelque part, "The Old Homestead", qui contient principalement des inédits - soit des chansons jamais encore publiées, soit des versions inédites de chansons entendues ailleurs - enregistrés souvent en solo par Neil Young au Broken Arrow Ranch entre juin et décembre 1974, sert à nous rappeler que, non, même au pic de sa créativité, tout ce que composait le Loner n'était pas extraordinaire. Sortant peu à peu de sa période "noire", Neil nous propose ici nombre de ballades mélancoliques un peu passe-partout, dont seulement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2021

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Music That You Can Dance To" (1986)

Voilà un album de Sparks qu'il convient de réévaluer, et ce d'autant qu'il suit deux disques assez médiocres, "In Outer Space" and "Pulling Rabbits..."... avec néanmoins un avertissement à tous ceux qui voudraient le découvrir / l'acquérir : il est indispensable de choisir la version US qui contient "Change", tout simplement l'une des toutes meilleures chansons des Frères Mael, et sans aucun doute leur meilleur morceau de toutes les eighties : avec une mélodie géniale, un texte hilarant et des effets dramatiques très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 août 2021

"Venus" de Upper Wilds : la Déesse de l'Amour applaudit...

« The days are longer than the years / No roses growing way down here:/ They came and tried to see / Life at 800 degrees / But the cameras melt / The god of love cheers » ("Love Song #1"), c’est-à-dire : « Les jours sont plus longs que les années / Aucune rose ne pousse ici / Ils sont venus pour se faire une idée de / la vie à 800 degrés / Mais les caméras fondent / La déesse de l’amour applaudit ! ». Car si Vénus est la déesse de l’amour, la planète du même nom est une fournaise invivable. Comme l’amour lui-même ? Voilà... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 août 2021

Réécoutons les classiques du Rock : "In the Heat of the Night" de Pat Benatar

Plus de quarante ans après sa sortie remarquée, qui propulsa vers la célébrité l'excellente chanteuse classic rock que devint Pat Benatar, "In the Heat of the Night" reste un album littéralement irrésistible, même si profondément inscrit dans son époque. Assemblage explosif de chansons de genres très différents, le premier disque de Patricia Mae Giraldo (toujours accompagnée par son second mari, le guitariste Neil Giraldo) la voit poser avec une efficacité indéniable sa voix aussi bien sur du hard rock millésimé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2021

"Take It From the Dead" de Acid Dad : nostalgie des 90s et évidence mélodique

Quelques mesures de Searchin’, le premier titre de Take It From the Dead suffisent normalement à situer géographiquement Acid Dad : forcément new-yorkais, très probablement de Brooklyn (gagné !), cette musique est fidèle à ses origines, le punk rock de la Grosse Pomme, tel qu’il fut inventé simultanément à l’explosion londonienne (les experts nous rectifieront, le mouvement punk new yorkais fut en fait antérieur à son cousin anglais…). Mais Take It From the Dead assume aussi de grosses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juillet 2021

Etrangleurs étranglés ? La discographie des Stranglers : "The Raven" (1979)

"The Raven" est l'album des Stranglers (première période) qui me pose le plus de problèmes, alors que c'est clairement l'un des disques favoris du groupe comme des fans : l'abandon des aspects les plus punks du groupe, s'il était clairement pertinent en 1979, alors qu'explosait une new wave qui soit mettait les claviers et les mélodies pop en avant, soit privilégiait les ambiances sombres, m'avait déçu. Et quelque part, je ne me suis jamais remis de cette déception, et j'en ai toujours voulu à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2021

Une secte qui vous veut du bien - on réécoute le BÖC : "Some Enchanted Evening" (1978)

L'idée avec ce "simple live", une curiosité à l'époque de sa sortie, était de ne proposer aux fans du Blue Öyster Cult qui avaient déjà craché au bassinet pour le double "On Your Feet..." que des morceaux nouveaux ou ne figurant pas sur celui-ci. Une intention louable, mais qui s'avéra finalement plus frustrante qu'autre chose. Car le BÖC avait singulièrement évolué en 3 ans, assouplissant la rudesse protopunk de ses débuts pour proposer une musique plus complexe, certes moins singulière, mais d'une richesse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2021

"Mirror II" de The Goon Sax : maturité déterminée et dissonante...

Le moins qu’on puisse dire, à l’écoute de ce troisième album des Australiens de The Goon Sax, qui se positionnaient à leurs débuts comme des héritiers des Go-Betweens, c’est que, après "We’re Not Talking", un second album que l’on avait jugé comme un joli album de transition, Louis Forster et son gang ont abandonné toute prudence, toute retenue, et ont sorti un troisième album surprenant. Et courageux… Non pas que l’inspiration du groupe ait fondamentalement changée, mais l’inévitable passage « à l’âge adulte »... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juillet 2021

"Annette" de Sparks : une B.O.F. pas comme les autres...

La discographie de Sparks, riche en merveilles (Kimono My House, No 1 in Heaven, Li’l Beethoven, A Steady Drip  Drip Drip, par exemple) comme en disques salement ratés (Big Beat, Introducing Sparks…), comporte aussi son lot d’aberrations, et il faut bien admettre que ce sont peut-être ces morceaux, ces albums entiers vraiment bizarres qui sont finalement les plus caractéristiques du génie musical particulier des Frères Mael. La mauvaise nouvelle avec la parution de Annette, BO du film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,