29 octobre 2020

"Sleepless Night" de Yo la Tengo : un disque ami

Les aficionados de Yo La Tengo savent que le trio aime à interrompre la grande fête électrique qu’il propose sur scène par quelques chansons plus dénudées, plus calmes (ne parlons pas de “version acoustique”, car il ne s’agit pas de ça, Yo La Tengo étant un groupe ELECTRIQUE !) : soit une véritable parenthèse enchantée dans le concert, qui permet au groupe comme au public de reprendre son souffle, tout en “communiant” dans la célébration d’un certain type de beauté blême, fragile, que l’on pourrait facilement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 octobre 2020

"Lovecraft Country - Saison 1" de Misha Green : guerre aux monstres !

Produite par JJ Abrams (ce qui n’est guère un gage de sérieux…) et par Jordan Peele (encore auréolé par la gloire de "Get Out" et "Us"), "Lovecraft Country" est une série développée par Misha Green – un nom peu connu chez nous au-delà de l’irrégulière "Heroes", voilà déjà bien longtemps – d’après un livre de Matt Ruff, qui avait été inspiré par une réflexion sur la « blancheur exclusive » des personnages de récits fantastiques et de SF. A partir de là, le projet "Lovecraft Country" est passionnant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 octobre 2020

Le trip ultime avec VDGG et Peter Hammill : "Fool's Mate" (1971)

On est en avril 1971, et la créativité de Peter Hammill n'a pas de limite : il vient de sortir coup sur coup deux albums très réussis de Van der Graaf Generator, et il a encore "sur les bras" une grosse dizaine de titres qu'il considère comme ne faisant pas partie de l'univers du groupe, des chansons parfois plus simples, surtout moins "ambitieuses" par leur thème, moins "science-fiction / heroic fantasy" aussi, si l'on veut. Des chansons plus intimes, et aussi pour certaines presque... "pop". C'est pourtant avec la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2020

"Calamity" de Rémi Chayé : au cinéma avec ma fille...

Alors bien sûr, j'ai emmené ma fille, qui a maintenant 9 ans, voir ce film, parce que j'avais bien cru comprendre que "Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary" parlait de l'émancipation des filles du joug masculin, et que c'est un sujet qui commence à être chaque jour plus pertinent dans son éducation. Et bien entendu, ma fille n'était guère enthousiaste, car elle considère - depuis peu - qu'elle a passé l'âge de voir des dessins animés au cinéma. J'ai dû lui jurer que c'était aussi un film pour les grands. Et de fait, au bout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 octobre 2020

"Un Homme comme une Autre" de Betbéger & Pietrobon : la femme est l'avenir de l'homme...

Les premières 100 pages de "Un Homme comme une Autre", le (quasi...) thriller psychologique / fantastique de Stéphane Betbéder, très efficacement mis en image par Federico Pietrobon, sont peut-être ce qu'on peut lire de plus impressionnant en ce moment, tant cet alignement, ou plutôt cette "somme d'instantanés", comme Betbéder les qualifie dans son avant-propos, PARLE de notre vie à nous, notre existence RELLE en ce moment (... même si le livre a été écrit et dessiné avant la pandémie...). Cette construction... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2020

Séance de rattrapage : "Les Crimes de Grindelwald" de David Yates, thèse, antithèse et synthèse !

Le sujet : "Les Crimes de Grindelwald", de David Yates, est-il du... Cinéma ? Thèse : Réalisé avec un budget conséquent (US$200.000.000 d'après ImDB), mis en scène par un professionnel, interprété par des stars comme Depp et Law, bourré de CGI dernier cri qui rend tout possible, surtout l'impossible, distribué dans les salles du monde entier et ayant généré un profit conséquent, sinon extraordinaire (mais c'est le lot de bien des seconds films dans les trilogies, non ?). Et puis, plus important sans... [Lire la suite]

23 octobre 2020

"Sundowner" de Kevin Morby : le fruit de l'isolement

Si certains ont pu reprocher quelque chose à "Oh My God", le précédent album de Kevin Morby, c’est d’appuyer à fond sur la pédale du lyrisme, et de nous livrer une sorte de grand spectacle sons et lumières autour de ses sentiments. Un reproche admissible, mais qui perdait toute validité quand on voyait comment sur scène, tout cela se métamorphosait en un set « rock’n’roll » de toute beauté… En tous cas, "Sundowner" – le nouvel album de l’Américain de Kansas City – n’encourra pas les mêmes critiques, tant il s’agit cette fois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2020

"To the Lake" de Yana Wagner : l'épidémie qui vient...

La première réflexion qu’on se fera sans doute en commençant à regarder "To the Lake" ("Epidemiya" en Russe, ce qui se passe de traduction), c’est que les « fictions Covid » arrivent. Et puis on réalise que Netflix a produit cette série en Russie en 2019 ! Prémonition ? Simple coup de « chance » ? On dira que la dernière partie de la saison, qui introduit (léger spoil, pardonnez-nous) d’inquiétants Chinois dans l’équation peut faire pencher la balance vers une anticipation intelligente, basée bien sûr sur la grande méfiance russe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2020

"Naissance du Tigre" de Rivat et Hostache : sous l'égide d'Arsène Lupin et d'Adèle Blac-Sec...

Le Paris de la toute fin du XIXè siècle (et du début du XXè siècle), en équilibre entre tradition et modernité - symbolisée dans "Naissance du Tigre" par l'invention et le développement de l'électricité - est un monde fascinant dans lequel développer des histoires, policières et fantastiques. Sur le récit de Feldrik Rivat planent, comme il le revendique lui-même les ombres tutélaires d'Arsène Lupin (crimes atroces, esprit du Mal terrifiant, héros tourmenté vivant en marge et menant une double-vie) et... d'Adèle Blanc-Sec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2020

"The Boys - Saison 2" de Eric Kripke : humains après tout...

Alors que "The Boys" prend, avec cette seconde saison, une ampleur que l'on n'attendait pas forcément, dépassant ses aspects "pop culture", "gore" (même si des dizaines de têtes explosent cette fois...) et "méta-critique" de la culture actuelle des super-héros, les limites de l'ambitieux exercice de style qu'il est se font plus évidentes. D'un côté, il y a l'intense satisfaction que le téléspectateur va ressentir devant certains épisodes dont les qualités émotionnelles et spectaculaires enfoncent facilement la quasi-totalité des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,