28 octobre 2022

“Patricia Mazuy – l’échappée sauvage” de Gabriela Trujilo, Séverine Rocaboy et Quentin Mével : une folle et une combattante...

Pour accompagner la sortie de Bowling Saturne, le nouveau film de Patricia Mazuy, quoi de mieux que la lecture de Patricia Mazuy – l’échappée sauvage, la dernière parution de la collection Face B de chez Playlist Society, consacrée à la carrière de celle que certains – comme nous – considèrent comme l’une des réalisatrices les plus passionnantes du cinéma français, et qui reste pourtant ignorée, voire rejetée, par beaucoup. Il suffit de repenser à l’absence de succès de son dernier film, peut-être le meilleur de tous,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 septembre 2022

"Hideo Kojima, aux Frontières du Jeu" d'Erwan Desbois : “Mon corps est composé à 70% de films”

On imagine qu’il y a dû avoir débat chez Playlist Society quand Erwan Desbois, déjà responsable d’un excellent essai sur l’œuvre des Sœurs Wachowski, est venu proposer l’écriture et la publication d’un livre sur Hideo Kojima, créateur mythique de jeux vidéo. Car honnêtement, le jeu vidéo mérite-t-il vraiment autant d’honneur ? (une question de boomer qui en est resté aux Space Invaders, devant lesquels il s’est découragé au bar du coin, avant de retourner faire un flipper – oui, je sais, une bonne partie de nos... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2022

"Le Réalisme Magique du Cinéma Chinois" de Hendy Bicaise : les nouvelles mutations du 7ème Art

Tout a commencé, pour nous, comme pour Hendy Bicaise apparemment, par ces images très surprenantes d’OVNIs et de décollage d’immeuble au plein milieu d’un film qui n’en demandait pas tant – qu’on aimait déjà comme il était, réaliste et subtilement politique – de Jia Zhang-ke, Still Life (« nature morte » ou « encore de la vie » ?). On avait déjà soigneusement rangé ce réalisateur dans la case des auteurs décidés – et parvenant – à montrer la vraie Chine derrière les mensonges du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2022

“Laurent Cantet, le Sens du Collectif”, un cinéma de l’humain...

On connaît bien maintenant le principe des livres de la collection “Face B” chez Playlist Society : un long interview de fond d’un cinéaste, qui lui permet de passer en revue, un par un, tous ses films, couvrant en général aussi bien le contexte « historique » de chaque film (comment il s’inscrit dans la filmographie du réalisateur, mais également dans le contexte social, politique, intellectuel de son époque) que les thématiques qui le traversent, en passant par de nombreux aspects techniques – production, écriture du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 novembre 2021

"Steven Soderbergh, Anatomie des Fluides" de Pauline Guedj : Circulations, réseaux et flux...

Parmi les cinéastes contemporains, il existe un réalisateur plus que notable, ayant à son actif autant de films ambitieux, résolument indépendants, que de blockbusters populaires ayant rencontré le succès commercial… et que quasiment aucun cinéphile ne citera parmi ses auteurs préférés : Steven Soderbergh, récompensé en 1989 par la Palme d’Or à Cannes pour son premier film de fiction, "Sex, Lies & Videotape", alors qu’il n’a que 26 ans, a été omniprésent depuis, puisqu’il a déjà une filmographie riche de 35 films et deux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2021

“Apocalyspe Show, quand l’Amérique d’effondre” de AL Melquiond : histoire, géographie et politique de la fin d’un monde…

Il est un fait qui était bien connu autrefois, lorsque la critique cinématographique était une discipline « sérieuse », et ne s’était pas encore dissoute dans la promotion éhontée financée par la production et dans le grand bain des opinions péremptoires assénée par tout un chacun sur les réseaux sociaux : il est essentiel de bien analyser le cinéma populaire, de le considérer comme l’un des révélateurs les plus fiables de l’état de la société, l’une de mesures les plus exactes des grandes tendances de notre monde.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mai 2021

"Oasis ou la Revanche des Ploucs" de Benjamin Durand et Nico Prat : expliquer l'inexplicable...

Dans le peloton de tête de la liste des groupes les plus « surévalués » établi par une revue musicale américaine, apparaissait récemment le nom d’Oasis, auxquels on reprochait avant tout une arrogance (« avoir voulu être plus grands que les Beatles) disproportionnée par rapport à la qualité du groupe et de ses chansons. Rien de surprenant dans cette affirmation – choquante sans doute pour les innombrables fans anglais… et français des frères Gallagher -, en tout cas pour nous qui n’avons jamais compris l’engouement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2021

"Christopher Nolan, la Possibilité d’un Monde" de Timothée Gérardin : alors, pro-Nolan ou anti-Nolan ?

Christopher Nolan nous donne bien du souci ! Alors qu’il semble que la planète entière, y compris des cinéphiles parfaitement respectables, soit amoureuse de ses films, nous faisons de plus en plus partie de ceux qui renâclent à se laisser embarquer par un cinéma qui privilégie de plus en plus clairement le concept et la construction mentale, aux dépends de ce qui fait, pour nous, l’âme profonde du « grand cinéma » : l’envie de regarder l’Autre, de le comprendre et de l’aimer. Les jours où Nolan nous exaspère plus que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2021

"La Transgression selon David Cronenberg" de Fabien Demangeot : redéfinit notre rapport au monde...

David Cronenberg a été sans aucun doute l’un des cinéastes, non, l’un des artistes les plus influents de sa génération : ses films ont marqué au fer rouge l’imaginaire du public, qui les jugeait généralement insoutenables. On entendait régulièrement de longs gémissements s’élever dans les salles de cinéma, lorsque Cronenberg demandait par exemple à ses spectateurs d’accepter la vision d’instruments d’obstétriques pour utérus trifides ("Dead Ringers"), de la chute des ongles et des oreilles d’un corps en mutation ("The... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2020

"Christophe Honoré - Les Corps Libérés" de Mathieu Champalaune : embrasser la culture...

On a quelque fois du mal à convaincre les jeunes cinéphiles du XXIè siècle que le cinéma français a été, pendant la plus grande partie du siècle précédent, un phare pour les auteurs, les réalisateurs, les acteurs même du monde entier. Que la France, décennie après décennie a engendré les plus grands talents du 7ème Art. Jusqu’à ce que, peu à peu, quelque chose semble s’épuiser dans notre « génie national », et que les noms français se fassent de plus en plus rares dans les listes de nos cinéastes préférés. Depuis Maurice... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,