15 juin 2015

"Vice Versa" de Pete Docter et Ronnie Del Carmen : Pixar est de retour !

Voilà, on est sauvés : Pixar est de retour ! Après plusieurs années d'errements qui m'avaient laissé craindre que le génie de ce Studio à nul autre pareil s'était dilué dans la fadeur consensuelle de la multinationale Disney. "Vive Versa" est un puissant démenti, qui atteint (et dépasse même peut être) les sommets de "Wall-E" et de "Toy Story 3". Avec cette fois la puissance émotionnelle de la fameuse intro de "Là Haut" démultipliée pendant les derniers 3/4 d'heures dévastateurs du film. Pixar est de retour, avec l'un de ces concepts... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2015

Séance de rattrapage : "Timbuktu" de Abderrahmane Sissako

"Timbuktu" est une merveille. De beauté, car Sissako filme le sahara malien comme il ne l'a sans doute jamais été (je pense aussi à ce merveilleux plan large sur le fleuve de "l'après meurtre"). Une merveille d'intelligence, car le film montre la barbarie islamiste comme elle est finalement, loin des éclats médiatiques, c'est à dire ridicule (et il nous fait même rire, à la manière d'un Suleiman par exemple) et hypocrite (le foot comme révélateur, ça surprend, mais ça sonne juste). Une merveille de sensibilité enfin, parce que Sissako... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2015

Séance de rattrapage : "Chappie" de Neil Blomkamp

Je n'ai jamais particulièrement admiré Neil Blomkamp, qui m'a semblé gâcher systématiquement l'intelligence de son approche d'une SF sociale, réaliste, non hollywoodienne, par une grossièreté lamentable dans l'utilisation - excessive - de la violence. "Chappie" était un projet intéressant, sorte de conte déviant pour enfants mâtiné de clip vidéo célébrant The Antwoord, groupe sud africain extrémiste et fort sympathique. Le résultat, malheureusement, cristallise les faiblesses de Blomkamp encore plus que "District 9" ou "Elysium" : son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 juin 2015

Séance de rattrapage : "Une Nouvelle Amie" de François Ozon

Il me semble désormais que Ozon n'est jamais aussi bon que lorsqu'il assume une certaine distance vis à vis de son sujet, comme dans l'excellent "Jeune et Jolie". Se laisse-t-il aller au plaisir de nous offrir un spectacle, qu'il se vautre dans les excès, se réjouissant sans mesure de son propre don pour la provocation, voire même sacrifiant à des clichés de mise en scène indignes de son talent. "Une Nouvelle Amie" n'est jamais loin de sombrer dans ces extrêmes un peu crapuleux, qui risquent à plusieurs reprises de dé-crédibiliser ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2015

Séance de rattrapage : "Hunger Games - La Révolte Partie 1" de Francis Lawrence

On avait aimé, de manière assez surprenante, le deuxième volet de l'adaptation hollywoodienne du triomphe de la littérature (?) pour ados, "Hunger Games", et on abordait donc avec une certaine confiance ce troisième volume réalisé avec la même équipe. Notre déception en est d'autant plus forte, car on sort de ces deux heures interminables avec l'impression qu'il n'y a rien à sauver d'un tel désastre : même notre chouchou Jennifer Lawrence se ridiculise ici à force de larmoyer, en décalage total avec le personnage de passionaria... [Lire la suite]
31 mai 2015

"La Loi du Marché" de Stéphane Brizé : humiliations...

Il est facile de mépriser cette "Loi du Marché" en se contentant de déplorer la confusion que souhaite créer Stéphane Brizé entre documentaire façon Depardon (acteurs non professionnels, conversations filmées à distance, personnages vus de dos, etc.) et fiction militante, ou encore un scénario qui semble abuser en ajoutant un fils handicapé aux malheurs de son héros laminé par la barbarie capitaliste. Ces critiques sont valides, et justifient peut-être qu'on désavoue la démarche de Brizé. Reste que le sujet du film "tient tout seul"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mai 2015

"Un Peu, Beaucoup, Aveuglément" de Clovis Cornillac : Chopin + Serge Lama = ?

On peut faire crédit à Clovis Cornillac de beaucoup de choses pour son premier film, le plus important étant sans doute un vrai respect pour le genre, qui permet à "Un Peu, Beaucoup, Aveuglément" de dépasser allègrement la masse assez répugnante de la "comédie franchouillarde" qui nous fait généralement honte : le point de départ du film est un "concept" fécond (disons "s'aimer sans se voir,... et après ?") comme il était de mise à la grande époque de la comédie (l'axe Lubitsch - Wilder, à mon sens inégalable), développé qui plus est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Mad Max 2" de George Miller (1981)

Revoir le magistral "Mad Max 2", près de 35 ans après sa sortie explosive et mémorable (et juste avant un retour vaguement inquiétant aux affaires avec "Mad Max 4") permet - entre autres - de vérifier à nouveau la supériorité absolue de l'effet de réalité de la cascade sur le trucage numérique (la CGI, comme on dit aujourd'hui...) aussi parfait soit-il. Dans ce chef d’œuvre indiscutable du film d'action, outre la perfection de la narration, de la mise en scène - constamment juste et inspirée de George Miller -, de l'interprétation... [Lire la suite]
16 mai 2015

Séance de rattrapage : "le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées" de Peter Jackson

Pourquoi perdre son temps - même cinq minutes - sur un désastre de l'ampleur de cette "Bataille des Cinq Armées" ? Par fidélité à Tolkien, ici poignardé, non, pardon, conchié par celui qui se disait son plus grand fan, ce Peter Jackson qui, je l'espère, ne sera plus autorisé désormais à faire le moindre film ? Pour exprimer mon incommensurable rage devant une telle accumulation de bêtise, de laideur et d'incompétence ? Pour contrebalancer tant de commentaires complaisants de pauvres spectateurs clairement aussi perdus que moi ? Que... [Lire la suite]
12 mai 2015

"Broadway Therapy" de Peter Bogdanovich : pour Imogen !

S'il y a une raison - et ce pourrait même être la seule - de voir "Broadway Therapy", elle s'appelle Imogen Poots : cette jeune actrice accroche la lumière, irradie littéralement d'énergie ingénue, et, future Star Planétaire Absolue (s'il y avait une justice dans le monde du Cinéma), hisse le film un peu laborieux de notre ami Bogdanovich au moins deux niveaux au-dessus de ses qualités "intrinsèques". Pour le reste, le bon élève studieux et grand fan de cinéma classique devant l'éternel qu'est Bogdanovich nous produit un pâle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,