State of Play afficheAdaptation d'une série télévisée anglaise, "Jeux de Pouvoir" a néanmoins tout du film de divertissement hollywoodien standard - et ronronnant : l'intrigue politique complexe sur les juteux contrats de privatisation de la Défense américaine laisse finalement la place aux ressorts usés du thriller le plus conventionnel, le tout mis en scène et filmé dans un anonymat total. Pas une scène du film pour surprendre le spectateur et le sortir de son confort douillet de stéréotypes et de certitudes lénifiantes. Bon, il n'y a rien de honteux non plus dans "Jeu de Pouvoir", même si on se serait bien passé du dernier twist et de certaines explications capillotractées (oh, ce besoin des "scénaristes professionnels" de préférer la surprise à la crédibilité, même en jouant contre le sujet du film !). Mais, soyons honnêtes, ce n'est guère que le méga charisme de Russell Crowe, et son talent d'acteur exceptionnel qui nous font avaler une pilule aussi insipide !