Tunnel affiche"Tunnel" ? Un long tunnel pour le spectateur enterré avec le personnage principal sous une montagne de rochers, victime des dérives des entreprises de construction sud-coréennes ? Comme dans "Buried", la mise en scène nous fait vivre de manière relativement réaliste ce long calvaire de la faim, de la soif, de l'asphyxie et des espoirs de délivrance toujours déçus. La gestion du temps est un peu approximative, mais courageuse (parce qu'elle découragera les spectateurs impatients...), mais le principal défaut du film est le manque de précision dans la description des opérations de sauvetage, qui auraient pu constituer un contrepoint passionnant : ici, on ne vit rien des efforts des sauveteurs, des défis techniques qu'ils affrontent, on se contente de maudire le sensationnalisme des médias et l'opportunisme des politiques... ce qui frôle la démagogie. Cette vision unilatérale et manichéenne dépouille "Tunnel" d'une grande partie de son intérêt, et le ramène à une simple version coréenne (donc plus âpre, moins idéaliste) d'un film-catastrophe hollywoodien. C'est dommage, car en dépit de quelques invraisemblances techniques, il y avait là le potentiel d'un vrai film "sérieux" sur un sujet trop souvent réduit à ses aspects les plus spectaculaires.