31 décembre 2011

Séance de rattrapage : "Beginners" de Mike Mills

Il est difficile de dire du mal de "Beginners", tant son trio d'acteurs est gracieux, portant avec une légèreté jamais démentie des situations convenues et des questions existentielles complexes ("que comprend-on du couple formé par ses parents ?", "comment faire face à la sexualité de son père ?" etc. etc.), et tant la mise en scène de Mike Mills est maligne, facétieuse même, dans l'air du temps va-t-on dire, pondérant la tristesse dépressive de ses thèmes… Eh bien essayons quand même, car ce "Beginners" si subtil, si aérien, si bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 décembre 2011

Séance de rattrapage : "Mes Meilleures Amies" de Paul Feig

On en avait rêvé, et l'équipe de Judd Apatow l'a finalement réussi : décliner l'humour scato et dépressif de "40 ans..." et "SuperGrave" au féminin, écrire et réaliser la première comédie sur l'amitié entre les femmes qui intègre les progrès faits par les séries TV modernes et ose transgresser les codes moraux de la comédie sentimentale pour filles. "Mes Meilleures Amies" est une réussite indiscutable, conjuguant une vision réaliste, juste de la fameuse amitié féminine, avec de joyeux délires trash souvent irrésistibles (on n'oubliera... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2011

"Exit le Fantôme" de Philip Roth : bientôt la fin ?

Lire cet "Exit le Fantôme" (traduction ridicule du titre original, "Exit Ghost", mais bon...) n'est pas vraiment une partie de plaisir : voilà Philip Roth - écrivain "puissant", voire visionnaire, s'il y en a eu ces dernières années - qui abandonne peu à peu tous les oripeaux non seulement de l'écrivain "public", mais aussi de l'homme, déchu par la vieillesse et la décrépitude physique de son essence même. Roth alterne ici des passages pénibles, très "vieux con qui râle contre ce que le monde est devenu", sur l'usage du téléphone... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2011

"Carnage" de Roman Polanski : un Polanski mineur, mais un vrai plaisir...

Si l'on oublie la relative déception d'une fin "bâclée", le film s'arrêtant à la limite du "bon goût", et nous frustrant donc du "carnage" attendu, le "Carnage" de Polanski est une leçon de mise en scène - comment filmer 4 acteurs dans une pièce sans que cela soit ennuyeux une minute ? - et de direction d'acteurs : hormis le léger bémol du jeu outré d'une Jodie Foster sans subtilité, condamnant son personnage à la haine et au mépris automatiques du spectateur, c'est un véritable délice de voir John C. Reilly, Kate Winslet et surtout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 décembre 2011

2011 : le bilan musical (1)

2011, dernière année de crise planétaire avant la « fin du monde tel qu’on le connaît » en 2012 ? On ne peut jurer de rien, mais en tout cas, on continue et on continuera à écouter de la bonne, de l’excellente musique, c’est certain !  (à gauche, Elbow, qui a tranquillement marqué 2011 de son sceau avec son magnifique « Build a Rocket Boy ») Je lis ici et là des gens – et pas les moins intelligents – qui se plaignent que 2011 ait été une année médiocre musicalement, une année banale, une année... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2011

Reécoutons les classiques du Rock : "The Stone Roses" de The Stone Roses (1989)

Il y a dans le rock (qui paraît pourtant si « universel ») des groupes, des albums, qui semblent ne pas réussir à passer totalement les frontières, qui sont des institutions dans leur pays d’origine sans vraiment convaincre ailleurs. « The Stone Roses » en est un parfait exemple, puisque nombre de Britons le désigneront comme le « meilleur album » de tous les temps, alors que chez nous, il suscite plus d’indifférence que d’excitation. Réécouter les Stone Roses aujourd’hui, alors que les mornes années 80... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2011

Revisitons le cinéma déviant de David Lynch - "Blue Velvet" (1986) : béances mortelles...

Dans "Blue Velvet", il y a, pour la première (vraie) fois dans l'oeuvre de Lynch, qui était encore à l'époque un cinéaste "normal" ou presque, ces béances mortelles qui s'ouvrent sous les pieds des innocents, ce grouillement noir de cauchemar hébété, ce théâtre grotesque des pulsions (sexuelles avant tout, meurtrières aussi) sur lequel on peut tomber pour peu qu'on ait poussé la mauvaise porte. Il y a, évidemment, cette oscillation permanente entre fascination / répulsion pour ce qu'il y a de pire en nous comme en tout être humain. Il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 décembre 2011

"El Camino" des Black Keys : pourquoi suis-je passé à côté de ce groupe jusqu'à présent ?

J'introduis "El Camino" dans mon auto-radio, et après trois morceaux, stupéfiants, irrésistibles, "Lonely Boy", "Dead and Gone" et le super-glam "Gold On the Ceiling", je suis forcé de me demander : mais pourquoi suis-je passé jusqu'à présent à côté des Black Keys ? Trop classiquement américain ? Trop dans l'ombre de Jack White et ses White Stripes ? A cause de leurs tronches en biais et leur look broussailleux ? Parce qu'il y en a un peu marre des noms de groupes qui commencent par "Black " ? Ouais, sans doute, sans doute... En tout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2011

Séance de rattrapage : "Very Bad Trip 2" de Todd Phillips

Il y a deux manières de regarder « Very Bad Trip 2 » : objectivement, comme une copie conforme du premier opus, donc un travail commercial sans vergogne qui nous fait refaire exactement le même parcours scénaristique dans un décor différent (Bangkok au lieu de Vegas), ou au contraire, un peu moins objectivement, comme l’occasion de se raconter encore une fois cette « si belle histoire » de cuite, de vomis, de sexe sale, de bastons lamentables, etc. etc. soit – en juste un peu exagéré – une histoire de mecs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 décembre 2011

Notre homme Clint : "Un Monde Parfait" de Clint Eastwood (1993)

"Un Monde Parfait" commence comme l'un de ces "films pour mecs" dont le Clint "première version" a été le héraut et le modèle : évasion de deux durs à cuire, prise d'otages, organisation de la riposte policière manière cowboy (on est au Texas), le tout filmé sec comme Eastwood a appris à la faire chez Don Siegel. Mais à peine a-t-on le temps de se dire que tout cela est bien convenu que le film se met à vagabonder sur des chemins moins empruntés, en tout cas par Hollywood : la distance flegmatique que le Texas Ranger adopte par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,