12 août 2021

"Ne t'enfuis plus" de Harlan Coben : le retour du vieux c...

On connaît le principe : le petit con qui devient un gros con, puis l'âge aidant, un vieux con. Je n'avais pas lu un Coben depuis quelque temps, et j'ai été littéralement affligé par l'accumulation de conneries de vieux boomer qu'il écrit, sans aucune gène visible, dans son "best seller" "Run Away" (curieusement traduit en français par son exact contraire... non pas que ça ait la moindre importance !). ça commence très fort par une accusation des réseaux sociaux qui prennent systématiquement la défense de ces salopards de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 mai 2021

"Innocent" d'Oriol Paulo : Harlan Coben + Oriol Paulo + Mario Casas, l’équation gagnante du thriller…

Il est difficile pour qui aime les thrillers – les vrais, bien écrits, bien réalisés, bien interprétés, et sans trous béants dans l’intrigue ni accumulation de problèmes de crédibilité – de ne pas être émoustillé à l’annonce d’une mini-série adaptée d’un roman de Coben, écrite et dirigée par l’un des plus excitants jeunes réalisateurs catalans, Oriol Paulo, et avec une pointure comme Mario Casas (vu et très impressionnant récemment dans "Irrémédiable")… Et, autant commencer par la très bonne nouvelle, aucune... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2020

"The Woods" d'Agata Malesinska et Wojtek Miloszewski : W lesie

Quelque part, on se doit d'éprouver une certaine sympathie vis à vis d'un poids lourd des "romans de gare" - comme on disait à l'époque où on lisait encore beaucoup dans les trains - tel Harlan Coben qui ne rechigne pas à accepter que ses polars "fast food" soient adaptés en France (le "mémorable" "Ne le Dis à Personne" de Canet) ou en Pologne (comme ce "The Woods" tirés du livre éponyme...) plutôt qu'aux USA. On imagine que c'est moins rémunérateur pour lui - même si on imagine bien la maison Netflix allonger les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juillet 2018

"Don't Let Go" de Harlan Coben : black site

S'il semble que nul roman de Coben ne puisse se soustraire à la règle de fonctionnement fondamentale qu'il a établie en 2001 avec "Ne le dis à personne", c'est-à-dire le retour inattendu d'un passé que l'on croyait enterré et qui resurgit en jetant une lumière nouvelle et dévastatrice sur le présent, "Don't let go" (publié aux USA en 2017 et à date pas encore traduit en français) renouvelle suffisamment certains usages du polar "cobénien" pour raviver notre intérêt. Avec des héros un peu moins "classe sup", Coben prend cette fois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2018

"Sans défense" de Harlan Coben : Auto-tamponeuses

Finalement lire un petit Coben (en VO surtout si possible, la traduction rendant encore plus "putassière" l'écriture à la truelle du soi-disant "maître du thriller") tous les 2 ans permet de supporter les poncifs et la provocation réactionnaire et d'apprécier à nouveau le tour en auto-tamponneuse. "Home" fait partie de la série des "Myron Bolitar", finalement plus sympathique que les polars "sérieux" de Coben, même si elle partage largement le même genre d'intrigue mélangeant systématiquement retour inopiné du passé et traumas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2016

"Fool Me Once" de Harlan Coben : super, Harlan !

Back to Harlan Coben, everyone's favorite "junk books" writer. Parfait pour les longs vols transatlantiques, avec ses techniques usées sensées vous faire dévorer ses "thrillers" à toute allure, sans être évidemment gênés par le moindre style littéraire : même en VO, même sans la dégradation d'une traduction médiocre, on est dans le pur utilitaire, sans aucune place pour la magie de la littérature. "Fool Me Once" commence plutôt bien, d'ailleurs, avec un personnage principal inhabituel (Maya est une "vet" de la guerre d'Irak,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2015

"Tu Me Manques" de Halan Coben : Coben fait des efforts...

D'abord, de temps en temps, il faut lire un Coben en anglais (si l'on peut), pour découvrir qu'il n'écrit pas si mal que les piètres traductions françaises de ses livres peuvent le laisser penser. Du coup, ce "Missing You" m'a semblé un poil au dessus de l'habituelle - et généreuse - production du bonhomme. La combinaison de plusieurs intrigues, qui opèrent à différents niveaux (dont l'inévitable - bâillement - retour en arrière sur la disparition d'un être cher qui se révèle ne pas être ce que l'on croyait - non, c'est vrai ?)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2014

"6 Ans Déjà" : et Coben se répète jusqu'à nous lasser...

Le problème de tous les "auteurs" de bouquins de gare, comme on disait à une époque où les gens lisaient encore de vrais livres au cours de leurs voyages en train ou en avion, c'est que, quelle que soit l'efficacité de leur formule, vient un temps où la vacuité de leurs livres devient plus forte que les mécanismes pavloviens que leur "écriture" déclenche.  Coben, qui m'a tenu compagnie, et fort agréablement, durant des milliers de kilomètres, dans les airs comme sur terre, est aujourd'hui au bout du rouleau Un exemple ?... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mars 2012

"Faute de Preuves" : en dépit de tout, l'un des Coben les plus passionnants...

"Faute de preuves" est l'un des meilleurs Coben à date, et ce, en dépit d'une écriture de plus en plus bâclée : si Coben a toujours mal écrit, on atteint désormais les sommets en matière de nullité (bon, je lis ses livres en français, la traduction y est peut-être pour quelque chose). Ce qui séduit pourtant dans le livre, c'est l'empilage parfaitement exécuté de trois intrigues qui se superposent pour créer cet improbable thriller à la fois complexe et pourtant logique. Mais ce qui passionne vraiment, c'est la peinture - sans doute... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,