28 février 2013

"I Am A Hero - 4" : une poignée de pages impressionnantes !

Le quatrième tome de "I am a Hero" est remarquable grâce à sa première partie, parfaite de stress, d'horreur, mais aussi de par la construction de la relation entre nos deux - futurs ? - "héros" : en une poignée de pages impressionnantes d'intelligence visuelle, remarquables en termes de narration, Kengo Hanazawa semble faire faire des progrès sidérants à la BD dans la recherche de la mise en scène - au sens cinématographique - parfaite ! Bien sûr, on est en droit de penser qu'il est d'autres voies pour la BD que la copie des procédés... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2013

"Les Bêtes du Sud Sauvage" de Benh Zeitlin : belle singularité...

Quand un film arrive précédé d'une telle réputation, déjà épaulé par une belle moisson de récompenses, le spectateur est forcément à la fois conditionné et inquiet : et si jamais je n'aimais pas "les Bêtes du Sud Sauvage" alors que tout le monde est dithyrambique, est-ce que cela veut dire que je suis stupide ? Ou pire, que je n'ai pas de coeur ? En fait, "les Bêtes du Sud Sauvage" est exactement ce que tout le monde en a dit : une fable à la fois triviale et cosmique sur l'avenir - déjà advenu - de notre monde, racontée par un petit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 février 2013

Séance de rattrapage : "Les Mondes de Ralph" de Rich Moore

Difficile de ne pas voir dans le sujet des "Mondes de Ralph" la "griffe Lasseter", avec ce petit concept-maison des héros de jeux vidéos allant se balader dans les jeux les uns des autres quand "l'arcade" est fermée au public. On se frotte donc les mains en se disant que l'ensemencement de Disney par Pixar se poursuit bel et bien... sauf que le film ne dépasse jamais l'intelligence de son concept, n'en fait pas grand chose : passée une première partie qui intrigue, parce que le scénario explore de manière assez ludique les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2013

Célébration de l'oeuvre des Frères Coen : "The Big Lebowski" de Joel et Ethan Coen (1998)

Le statut de personnage culte auquel est parvenu 'the Dude' a incontestablement amélioré l'image de ce "Big Lebowski", petit film des Frères Coen qui n'avait guère eu de succès lors de sa sortie. Le film en est il devenu bon pour autant, avec les années ? Pas sûr. L'idée de départ, pour ne pas être très originale, tient la route : comme dans le génial "Privé" de Altman, il s'agit de confronter les codes de l'univers d'un Chandler ou d'un Hammett à ceux d'une époque nouvelle, de secouer bien fort, et de voir ce qu'il en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Parrain" de Francis Ford Coppola (1972)

Film mythique dont les rituels - le mariage, les entrevues avec le Parrain, les exécutions, etc. - sont entrées rapidement dans la culture collective, "the Godfather" a pour l'instant relativement peu souffert des outrages du temps, et surtout des relectures modernes qui n'ont finalement fait que sacraliser un peu plus la mythologie somptueusement mise en scène par Coppola à partir du livre de Mario Puzzo : finalement, Tony Soprano n'a pas réussi à trivialiser Vito Corleone... C'est que le talent foudroyant de Coppola pour construire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2013

"Billy Bat - Tome 4" : Urasawa versus Stephen King ?

Difficile de lire ce quatrième tome de "Billy Bat", qui se concentre sur Lee Harvey Oswald et les diverses manipulations dont il aurait été l'objet pour le conduire à son acte criminel, quand on a terminé depuis peu le "11/22/63" de Stephen King tant les similitudes et les oppositions aussi entre les deux visions du même évènement sont nombreuses... C'est quand la narration de Urasawa prend du recul par rapport à l'affaire JFK et qu'il nous offre un épisode sensationnel avec les retrouvailles entre Smith et Kevin dans un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Face / Off" de John Woo (1997)

John Woo disparu des radars des cinéphiles du monde entier, Travolta et Cage ringardisés, le "style polar HK" totalement digéré par la machine hollywoodienne... : il est difficile de trouver en 2013 des raisons - autres que la pure nostalgie, bien entendu - de revoir ce "Face / Off" ("Volte / Face" en une curieuse traduction française qui faisait l'impasse sur "l'arrachage" haineux du visage du double / ennemi), un film qui nous avait tant excités en 1997. Pourtant, une fois accepté le caractère éminemment éphémère de ce cinéma aussi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2013

Manger en terrasse à São Paulo : le Santo Grão d'Itaim

Qu'il est difficile dans l'enfer urbain de São Paulo de trouver une terrasse agréable où faire un repas correct...! Chacun a quand même deux ou trois adresses où les voitures ne passent pas au ras des tables, et où l'on ne respire pas que l'odeur des pots d'échappement. Pour notre petite communauté, c'est le Santo Grão d'Itaim qui fait notre bonheur, avec son ample terrasse bien exposée, en retrait d'une rue pas trop passante, où il fait bon partager entre amis une assiette de bolinhos exotiques ou de poulet grillé au guacamole, avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 février 2013

Séance de rattrapage : "Frankenweenie" de Tom Burton

La beauté de "Frankenweenie" tient avant tout en la foi inépuisable que Tim Burton garde en un cinéma artisanal, quasi naïf dans sa peinture simple de sentiments universels (l'amour d'un petit garçon pour son chien... c'est à peu prêt le seul argument du scénario). Formellement, "Frankenweenie" est à proprement parler miraculeux, tant l'amour des belles images, mais aussi des images justes, irrigue chaque plan du film, loin, bien loin des fictions numériques "efficaces" dont les studios nous abreuvent ces dernières années. Pour cela -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2013

"Happiness Therapy" de David O. Russell : pour les acteurs...

Filmer de manière empathique et surtout honnête des personnages déviants, ou tout au moins borderline, est un défi que de nombreux cinéastes ont relevé, pas toujours pour le mieux. On peut donc applaudir sincèrement la réussite de ce "Happiness Therapy", qui arrive à être presque toujours juste tout en restant "près de l'os", qui sait être douloureux sans tomber dans le pathos excessif ou le cabotinage... et ce malgré un happy end conventionnel et un peu trop hollywoodien, qui tranche notablement par rapport à l'ambiance dépressive et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,