28 octobre 2017

"Monster - Chapitre 18 : Scène d'Apocalypse" : les noms oubliés...

Voilà : "Monster" se clôt, et de manière magistrale. Par deux cent et quelques pages monstrueuses, alternant violence sauvage et tristesse dépressive. Le massacre de Ruhenheim prend fin, et nos personnages principaux y laissent des plumes, voire la vie. La boucle se boucle avec le retour du Dr Tenma à ses scalpels tant d'années plus tard : et le patient est le même, bien sûr. Et le mal fait alors qu'on pensait faire le bien ne peut être défait, mais Urasawa, optimiste et fataliste à la fois nous dit que faire le bien est la seule... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 octobre 2017

"Monster - Chapitre 17 : C'est moi" : à 250 pages de la fin...

Le dix-septième et avant-dernier tome de "Monster" est une petite merveille, conjuguant toutes les qualités les plus stupéfiantes du travail de Naoki Urasawa : humanité et complexité émotionnelle des personnages, dont la vérité nous saisit en quelques cases, efficacité du suspense, beauté des décors. "C'est Moi" commence par une scène magnifique, paroxysmique, qui révèle enfin toute la vérité sur la "Villa des Roses" et sur la relation complexe entre les deux jumeaux, finissant donc de dévoiler les mécanismes pervers et troublants du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 octobre 2017

"L'Etoile du Matin - Largo Winch Tome 21" de Franck et Giacometti : ... Chagrin ?

Le départ soudain du scénariste cultissime Van Hamme de la série culte Largo Winch avait de quoi donner des sueurs froides, et la première question qui se pose en refermant l'Etoile du Matin est, logiquement : alors, Eric Giacometti, il fait le boulot ? Eh bien, la réponse sera mitigée : d'un côté, Giacometti respecte le cahier des charges de la série et nous propose une nième version de l'habituelle conspiration contre le play-boy milliardaire et aventurier (bâillements...), qui ne dépaysera vraiment personne... L'intérêt relatif du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2017

"Aquarica T1 : Roodhaven" de Sokal et Schuiten : au coeur de l'océan

Difficile pour les fidèles à la BD franco-belge classique de ne pas saliver à l’idée d’un nouveau récit (annoncé en 2 tomes…) conçu à quatre mains par François Schuiten et Benoît Sokal. Et quand on réalise que Aquarica – Roodhaven traite de monstres marins et de baleiniers du début du XXè siècle… on s’en pourlèche littéralement les babines ! Les premières pages de Aquarica, revenant en mode flashback sur l’étonnante destruction du « Golden Licorn » (bon, on mettra sur le compte du manque d’attention ce barbarisme…), avant de nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 octobre 2017

"Billy Bat" de Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki : revenons sur cette épopée désormais bouclée...

Petit résumé à l'intention de ceux qui auraient hiberné depuis plus de 20 ans, ou bien, pire encore, qui n'ont jamais manifesté le moindre intérêt pour la bande dessinée japonaise (nous éviterons d'utiliser le terme "manga", qui semble braquer les âmes bien-pensantes en nos contrées) : Naoki Urasawa est l'un des artistes les plus importants de son époque, qu'il révolutionna en 1994 en lançant sa saga Monster, parabole politique éblouissante sur les tentations extrémistes européennes renaissant autour d'un personnage mystérieux qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2017

"Les Nouvelles Aventures de Lapinot Tome 1 : Un Monde un peu Meilleur" : Back from the Dead !

Un bon héros est un héros mort. Et ressuscité bien sûr. Ou bien encore vivant dans un monde parallèle, aussi. En fait ce n'est pas très grave, d'ailleurs Trondheim expédie toute justification en deux lignes de dialogues, avant de reprendre les "Aventures de Lapinot" (l'un des personnages les plus emblématiques, à mon humble avis, de la BD contemporaine...) plus ou moins là où on en était resté... il y a 13 ans quand même. Et en 13 ans, beaucoup de choses ont changé, pas forcément en bien : on a les terroristes islamistes, on a les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T21 - Les Bijoux de la Castafiore"

Il est inutile de dire que la lecture des "Bijoux de la Castafiore" quand on a à peine dix ans et qu'on est fan absolu des incroyables aventures de Tintin à travers la planète, voire dans l'espace, s'apparente à une terrible désillusion, et que l'incompréhension est totale. Bien entendu, une fois atteint l'âge adulte, et peut-être influencé par les critiques généralement dithyrambiques sur cet album "adulte" de Hergé - le seul véritablement "expérimental" dans son œuvre -, on apprend à, sinon apprécier, du moins comprendre ce que son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2017

"Monster - Chapitre 16 : Je t'attendais" : un pur thriller...

"Je t'attendais" nous montre parallèlement la manière dont Johann solde les comptes avec ses "alliés" de l'extrême droite et de la pègre, nous offrant une nouvelle démonstration de la facilité avec laquelle le "Monstre" manipule les esprits faibles (ici des serial killers plus ridicules qu'effrayant), et le parcours de Nina, qui a désormais recouvert la mémoire, vers son frère qu'elle retrouve pour une confrontation qui nous offre notre content de flashbacks, et donc d'explications (partielles, on est chez Urasawa) sur la genèse et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 août 2017

"Un Feu qui Meurt", le dixième tome de Ralph Azham de Lewis Trondheim

En refermant ce "Un Feu qui Meurt", on a envie de dire "Rien de nouveau sous le soleil de Ralph Azham", tant la saga de Lewis Trondheim poursuit son bonhomme de chemin désormais bien tracé, entre heroïc fantasy fnalement assez traditionnelle et réflexion sur la difficulté de l'exercice du pouvoir. Comme dans le tome précédent, l'humour est quasiment absent désormais, et le récit est phagocyté par un pessimisme qu'on a même le droit de trouver accablant : même les amitiés les mieux établies ne résistent plus aux nécessités des jeux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juillet 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T20 - Tintin au Tibet"

L'histoire est désormais connue : Hergé, lors de sa première séance d'analyse où il venait traiter le sentiment de culpabilité qui le rongeait du fait de son adultère, s'entendit dire "qu'il fallait qu'il tue le démon de la pureté en lui". Un conseil auquel, comme tout artiste d'envergure, il s'employa immédiatement à appliquer dans le livre sur lequel il travaillait, "le Museau de la Vache" (un joli titre malheureusement jugé anti-commercial par Casterman, qui imposa un "Tintin au Tibet" beaucoup plus passe-partout)... et qu'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,