SPADSVoici dans la saga "XIII" un tome étrange, déséquilibré et un peu pesant : Van Hamme a jugé, assez curieusement, qu'il était temps (déjà ?) de révéler à ses lecteurs une partie de la vérité sur XIII et sur la démentielle partie d'échecs entre services secrets américains et conspirateurs d'extrême droite au sein de laquelle il n'est qu'est pion : très bien, mais fallait-il vraiment que ces interminables révélations prennent la forme aussi fastidieuse de plusieurs pages de texte interrompant l'histoire principale plutôt sympathique (XIII chez les SPADS, XIII et les femmes, que du nanan !)? Bien parti avec son action virile et joyeusement stéréotypée (style "séjour commando dans la jungle" à la manière Schwarzie ou Stallone, fleurant bon les action movies des années 80), "SPADS" finit par nous tomber des mains, à force d'intrigues inutilement (?) tarabiscotées, et d'une narration platement conventionnelle : voici un livre à ne pas lire le soir sous peine de sommeil anticipé ! Sinon, la dernière page laisse nos héros dans une situation plaisamment désespérée qui donne évidemment envie de lire la suite...