Nouveaux Héros affiche

Avant de réaliser que "les Nouveaux Héros" était le premier film "Disney-Marvel", je me suis dit pendant un moment qu'on avait enfin ici la première vraie réussite "Disney-Pixar" : dans un décor uchronique intégrant superbement la culture manga dans le monde de l'animation US, voici un personnage merveilleusement "pixarien", le bibendum/wall-e formidablement drôle et touchant embarqué contre son gré dans une grande aventure, naturellement pondérée par les messages moraux disneyiens habituels (la famille, la loyauté, la réussite par le dépassement de soi, etc.). Avec en plus un "héros" Hiro (hi hi hi) tout en complexité, ambiguïté et paradoxes. Las ! Ce bonheur-là ne dure qu'un temps, et plus le film avance, plus il se dilue dans des gags répétitifs usants, des personnages unidimensionnels (les autres tristes membres de la bande...) et l'habituel déluge final d'action, de violence, proprement épuisant. Si l'on ajoute un scénario maladroit, qui traite la transportation comme un simple gimmick et échoue - malgré une jolie tentative de nous montrer l'univers onirique derrière "la porte" - à en exploiter la richesse thématique, on ne peut que regretter de passer à côté du chef d'oeuvre qui se profilait. Dans le genre, "les Indestructibles" reste donc invaincu.