10 juillet 2018

"Au Poste !" de Quentin Dupieux : l'oeil qui ment...

On a forcément un peu peur d'écrire quelque chose sur le dernier Dupieux, "Au Poste !", marquant le (grand ?) retour de Mr. Oizo dans l'arène sanglante du cinéma hexagonal. On aimait qu'il aime le désert du sens américain, on a commencé par être assez angoissé de le voir travailler au corps l'héritage de Belmondo / Audiard, sans même parler de Claude Miller et son "Garde à Vue"... toutes choses qui, il faut bien l'avouer ici, constituent pour moi, qui ai vécu "first-hand" les atroces années 70, une sorte de panorama de l'Enfer sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2018

"Tau" de Federico D'Alessandro : Imbécilité Artificielle

L'Intelligence Artificielle arrive, elle est déjà là dans l'industrie, elle va changer fondamentalement notre existence, nous supplanter sur la Planète, elle ne signifie ni plus ni moins que la fin de l'humanité d'après certains des plus brillants penseurs contemporains. Le sujet de "l'AI" agite logiquement le petit monde de la littérature de SF depuis toujours, et a peu à peu donné lieu à quelques films notables sur (ou autour) du sujet, de, bien entendu, "2001" au plus récent, et fort réussi, "Ex-Machina". Il était donc logique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juillet 2018

"Les Indestructibles 2" de Brad Bird : Mission : Impossible : les suites chez Pixar

 Il y a de toute évidence un problème avec les "suites" chez Pixar. Pas que chez Pixar d'ailleurs, nous sommes bien d'accord. Mais il faut bien reconnaître que notre exigence envers un studio qui marcha un jour littéralement sur l'eau, jusqu'à son intégration funeste dans la maison Disney, et qui nous prouva avec les 3 "Toy Story" qu'il avait même la martingale quand il s'agissait de "franchise", ne nous permet pas d'accepter de gaîté de cœur les suites ni faites, ni à faire de "Cars", "Nemo"... et maintenant "les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2018

"In Darkness" d'Anthony Byrne : perdus dans le noir

Natalie Dormer et Anthony Byrne ont bien de la chance, la maison Netflix leur a donné les clés du camion : ok pour leur scénario de débutants écrit à 4 mains, ok pour le rôle principal pour elle, qui a quand même dans son CV des trucs aussi puissants que "Hunger Games" et "Game of Thrones", ok pour sa première réalisation à lui. Le (télé)spectateur, lui, a bien moins de chance, il va devoir se farcir "In Darkness", un autre "Netflix flick" ni fait ni à faire... Un autre projet a priori alléchant et qui part bien, avec 45 minutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2018

'Hérédité" de Ari Aster : The Cult

Le cinéma fantastique semble être devenu depuis quelques années le terrain d'expérimentation de jeunes metteurs en scène ambitieux, qui aspirent à conjuguer une vraie intelligence de la mise en scène et une efficacité renouvelée des éternels mécanismes de l'angoisse et de la terreur. "Hérédité" de Ari Aster est presque un prototype de cette nouvelle approche du genre, qui n'a néanmoins, cela vaut la peine de le rappeler, engendré pour le moment aucune véritable réussite. Cette fois, il faut avouer qu'on y croit très fort, jusqu'à ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juin 2018

"Désobéissance" de Sebastián Lelio : le Choix d'Esti

Trois acteurs en état de grâce - car s'il est évident d'adresser des louanges à Rachel Weisz et Rachel McAdams pour leur interprétation subtile, il convient de ne pas oublier que la plus belle scène du film, celle de la cérémonie dans la synagogue, est portée à bout de bras par un Alessandro Nivola formidable, qui explose littéralement tous les clichés attachés à son personnage facilement caricatural - et une mise en scène magnifique de précision, apportant le rythme exact pour bien conter l'histoire du film, ne suffisent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2018

"Anon" d'Andrew Niccol : Everybody's Got Something to Hide (?) Except Me and My Monkey...

"Il ne faut pas désespérer Billancourt", on le sait, mais un certain abattement nous saisit à chaque fois que l'on termine un nouveau "Netflix-Movie" : on a été attiré par le pitch, par les noms prestigieux au générique, par les budgets visiblement conséquents alloués à des projets ambitieux, et à chaque fois, ça se termine par une amère déception, comme si ce qui fait l'essence du Cinéma (majuscule, s'il-vous-plait !) échappait définitivement à la compréhension de la nouvelle firme monstrueuse de l'entertainment globalisé. Comme s'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2018

Revoyons les classiques du cinéma d'animation : "Les Indestructibles" de Brad Bird (2004)

Brad Bird, qui n'était en 2004 "que" le réalisateur célébré du "Géant de Fer", fut le premier "étranger" à Pixar à travailler avec les Studios qui s'étaient imposés au cours des années précédentes comme l'indiscutable leader de l'animation 3-D (et qui s'étaient rapprochés de Disney qui assurait la distribution de leurs films), et ces "Indestructibles" constituèrent une première rupture de style : première utilisation d'êtres humains comme héros (la technologie le permettant désormais, à condition de ne pas sortir des codes de la BD),... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juin 2018

"The Chase" de Kim Hong-Seon : vieillards et éclopés

Si "The Chase" prouve quelque chose, c'est bien que la brillante formule du nouveau polar coréen inventée par Bong Joon-Ho ou Na Hong-Jin il y a une quinzaine d'années s'essouffle sérieusement (à moins que cela ne soit qu'une novelle génération de cinéastes peine à arriver...) : il y a en effet dans le film de Kim Hong-Seon tous les ingrédients que l'on a appris à aimer, du mélange de genres (ici du cinéma social, de la comédie et du thriller, bien entendu...), de la noirceur, des acteurs polyvalents et crédibles, une mise en scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2018

"Opération Beyrouth" de Brad Anderson : The Negotiator

"Opération Beyrouth" s'est pris une sacrée volée de bois vert de toutes parts : les Libanais ont hurlé de voir leur ville filmée à Tanger, les anti-Américains ont détesté le plan sur la Star Spangled Banner, les anti-Hollywood ont conspué les clichés quant à la représentation du peuple arabe et le mauvais français de (la fascinante) Rosamund Pike, les gens sérieux ont pointé du doigt les raccourcis géo-politiques empruntés par le scénario, et beaucoup de jeunes spectateurs se sont ennuyés fermes devant une intrigue lente et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,