30 janvier 2018

"3 Billboards" de Martin McDonagh : No Country for Young Girls

D'abord, essayer d'écrire quelques lignes sur "3 Billboards" sans se référer aux Coen Bros, malgré Frances McDormand, malgré la musique, malgré l'Amérique profonde et la violence sèche et sporadique. Parce que McDonagh joue dans une cour complètement différente, celle d'un cinéma commercial, excessivement "écrit", plus soucieux de ses effets sur son spectateur que de parler d'une réalité américaine, contemplée plutôt avec l'oeil goguenard du touriste, et bien loin du vertige métaphysique que provoquent les plus belles oeuvres des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 août 2017

"Wilson" de Craig Johnson : Woody Clowes

Si les tentatives d'adaptation de BD se traduisent généralement par des échecs artistiques, les œuvres de Daniel Clowes, l'un des papes du Comix indie, semblent mieux se prêter à l'exercice : la sobriété distanciée et l'intimisme cafardeux de ses portraits d'être déviants ou à la dérive n'exigent finalement pas grand effort pour être transcrits à l'écran, tels quels. Le piège est évidemment que la facilité de l'exercice dispense le réalisateur d'une quelconque imagination, sans même parler de transcendance, condamnant le film à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 août 2016

La culture des navets à Macao : "Insaisissables 2" de Jon M. Chu

Concourant en position de favori pour le titre fort envié de "pire suite jamais réalisée d'un film populaire", "Insaisissables 2" était pourtant attendu avec beaucoup de bienveillance par tous les fans de 1) magie 2) Mark Ruffalo / Jesse Eisenberg / Woody Harrelson 3) Harry Potter… ah non, pas Harry Potter ! Devant le grand n'importe quoi que nous avons découvert en salle, il ne nous est malheureusement plus resté qu'à souhaiter que ce film disparaisse immédiatement de nos mémoires et de l'histoire du cinéma (sans majuscules). Déjà,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 juin 2016

Séance de rattrapage : "Triple 9" de John Hillcoat

"Triple 9" est un film qui nous en donne pour notre argent : un beau braquage en intro (qui nous fera citer notre "Michael Mann" habituel, une bonne référence ), une intrigue retorse avec quelques twists comme on les aime désormais, une galerie de gueules qui permet à chaque acteur de venir faire son petit numéro quand c'est à son tour, et surtout une vision très noire de l'Amérique qui conforte les stéréotypes les plus communs, sur les flics ripous, les latinos imbéciles et cruels, et les russes mafieux et implacables... De quoi se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 juillet 2014

"True Detective - Saison 1" : aboutissement formel indiscutable...

"True Detective" représente une sorte d'aboutissement formel indiscutable de la montée en puissance "artistique" de la série TV depuis une quinzaine d'années : sur huit heures remarquablement écrites, dirigées,  montées, interprétées, avec une histoire proprement bouclée, on a finalement plus le sentiment d'assister à du cinéma "classique", haut de gamme même (auteuriste ?) qu'à une vraie série, non ? Et c'est sans doute là qu'on trouvera la seule limite à ce qui est plus un brillantissime exercice de style qu'autre chose : le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 avril 2014

"Les Brasiers de la Colère' de Scott Cooper : colère et mépris...

Une belle troupe d'acteurs hors du commun qui compose le portrait de famille idéal d'une Amérique prolétaire laminée, une louable application à retrouver la grâce d'un "Voyage au bout de l'enfer", au hasard, soit à peindre une réalité oubliée par le cinéma US, même indépendant, un indéniable talent à mettre en scène la noirceur et la dépression en utilisant efficacement tous les outils actuels du 7ème Art, et au final... Pas grand chose, c'est le moins qu'on puisse dire... si ce n'est l'affection que l'on ressent pour les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 octobre 2013

Séance de rattrapage : "Insaisissables" de Louis Leterrier

“Now You See Me” est d’abord un film formidablement excitant pour quiconque a encore des yeux d’enfants devant les tours de passe passe des magiciens, qu’ils soient bateleurs dans la rue ou David Copperfield. Ne serait-ce que pour cela, comme ce fut naguère le cas avec le magnifique « Prestige » de Nolan, il serait dommage de ne pas se faire plaisir. Bien sûr, les critiques formulables (et formulées en général) contre le film sont nombreuses : d’abord une complexité inutile de l’intrigue, sans doute pour dissimuler les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,