21 septembre 2021

"Post Mortem : Personne ne meurt à Skarnes" de Petter Holmsen : Fårgø (Seks føtter under)

On reste admiratif devant la capacité du mythe du vampire de se transmettre à travers les siècles et les cultures, de se régénérer et de rester pertinent à toutes époques, de continuer à traduire nos peurs les plus intimes comme nos obsessions du moment. Dans "Post Mortem : Personne ne meurt à Skarnes", (trop ?) discrète série TV norvégienne, qui devrait pouvoir séduire les cinéphiles un peu exigeants – en dépit de quelques faiblesses qui l’empêchent de réaliser complètement le potentiel de son sujet -, on constate rapidement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2021

"Blood Red Sky" de Peter Thorwarth : ennui à haute altitude...

Certains se souviennent peut-être du buzz qui avait entouré il y a une quinzaine d’années le pitch de des Serpents dans l’Avion, rapidement suivi par une grosse déception devant un film sans intérêt. Toujours à la recherche d’idées nouvelles, les scénaristes en surchauffe se sont dit que le Dernier Train pour Busan ayant fait un triomphe, on pouvait remplacer avec succès un train par un avion et des zombies par des vampires. Ecrit en Allemagne, tourné en République Tchèque, largement dialogué en anglais et diffusé par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 avril 2021

"Love Kills" de Danilo Beyruth : São Paulo nights...

D’un côté, on a l’inusable mythe du vampire, toujours à la mode, voire plus, ces dernières années, depuis que les productions pour adolescents s’en sont emparé : le sang dont on a une envie dévorante, le sexe devenu morsure, l’immortalité, bref du nanan pour tous ceux qui sont déjà fatigués de la vie désincarnée que l’on nous markette depuis quelques décennies (heureusement, une bonne pandémie va nous aider à trouver d’autres inquiétudes globales…). D’un autre, l’héritage incontournable du Comic Book US dans ce qu’il a de plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2019

"Aspirine - Un Vrai Bain de Sang" de Johann Sfar : "Dans le futur, personne ne saura plus lire..."

« Je comprends pas pourquoi des tarés se battent pour émigrer au Royaume-Uni. Bien sûr, il y a la belle vie pour les riches. Mais enfin, faut être réaliste : quand tu débarques du bateau avec ta peau pain d’épice et rien d’autre que tes bras, pas de titre de noblesse, pas de connections, ils vont pas te mettre à Oxford. Je dis ça pour les étrangers. Moi, je suis pas étranger. Je suis une victime de l’intérieur, dont les ancêtres sont là depuis toujours, à se plaindre des Anglais. Ça se voit à ma gueule et à mon accent, que suis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 août 2018

"Hôtel Transylvanie 3" de Genndy Tartakovski : Quelques réflexions au sortir d'un film pédagogique

En fait, "Hôtel Transylvanie 3" est une riche expérience pédagogique pour les parents qui se sentent quelque part moralement obligés d'accompagner leur marmaille dans une salle de cinéma qui pourrait, on ne sait jamais, abriter un pédophile : c'est fou le nombre de choses que l'on y apprend en une heure et demi - moins les pauses roupillon, quand même ! D'abord que "la Macarena", c'est quand même d'un autre niveau que "Good Vibrations" quand il s'agit d'illustrer le bonheur de vivre. Ensuite que le parangon du développement d'une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juin 2018

"Aspirine" de Joann Sfar : "Je vous nique puis je ressuscite vos morts"

On sait bien désormais que le grand intérêt du travail, indéniablement impressionnant, colossal, du stakhanoviste Joann Sfar réside dans sa profusion, son étrange polymorphisme : alternant réflexions philosophiques - décalées mais souvent passionnantes - sur l'existence, la religion, etc. - et œuvres de pur divertissement fantaisiste, en passant par ce qui ressemble de plus en plus à des chroniques amoureuses, les nombreux livres de Sfar sont devenus pour pas mal d'entre nous des repères rassurants dans notre vie. "Aspirine", one... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 novembre 2016

"Preacher - Mort ou Vif" (épisodes 1 à 7) de Ennis et Dillon : Dead or Alive !

Bénéficiant d'une réputation sulfureuse, porté au pinacle par de nombreux fans qui retrouvent dans ses pages un écho malin à leurs pires désirs de transgression, "Preacher" est un drôle de livre... Comic book à l'américaine, avec tout ce que cela comporte de codes adorés par les uns, honnis par les autres, il est réalisé par deux britanniques (un anglais et un irlandais), ce qui était sans doute la seule manière d'aller aussi loin dans la provocation, en particulier anti-religieuse. Cet mauvais esprit, que l'on qualifierait facilement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 avril 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Je suis Légion T3 : Les Trois Singes" (2007) de Nury et Cassaday

Avec les "Trois Singes", un tome rempli d'action et de violence, Nury et Cassaday terminent donc de manière convaincante leur saga de "Je Suis Légion" : on admirera certaines planches particulièrement brillantes de Cassaday - bien aidé quand même de sa coloriste, la mise en couleurs étant somptueuse. On appréciera aussi l'aspect "historico-politique" de la conclusion, Nury revenant sur le projet "Walkyrie" de renverser Hitler et les Nazis, et nous offrant un bel exemple de "real politik" de la part de Churchill. Du côté de l'intrigue... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 avril 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Je suis Légion T2 : Vlad" (2006) de Nury et Cassaday

Le second tome de "Je suis légion" s'avère un peu inférieur au premier, les petits défauts qui étaient déjà apparu s'accentuant au fil de la lecture : il y a en effet une accumulation malheureuse entre la faiblesse du dessin de Cassaday (le manque de caractéristiques reconnaissables de personnages que l'on a donc tendance à confondre) et l'excès de complexité de la narration de Nury, qui rend la compréhension de l'histoire difficile, et forcera le lecteur à revenir régulièrement en arrière. C'est d'autant plus dommage que le thème de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 avril 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Je suis Légion T1 : Le Faune Dansant" (2004) de Nury et Cassaday

Pour apprécier ce "Faune Dansant", il faut d'abord passer outre le graphisme discutable, s'appuyant sur une technologie qui a pu paraître moderne à l'époque de la parution de l'album, mais qui est plutôt, a posteriori, désespérante de froideur anonyme. Oui, pour aimer ce livre - car je l'ai aimé, je l'avoue - il faut savoir se concentrer sur le récit, qui est remarquable à plusieurs niveaux : d'abord de par son thème central - et souterrain - introduisant le mythe du vampire au cœur d'une histoire d'espionnage à haute tension située... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,