08 mars 2012

Une raison de se réjouir : "Torches" de Foster the People

Il y a peu de raisons de se réjouir dans notre monde en crise, sautons donc de joie sans réserve avec Foster the People, ces jeunes gens qui, mine de rien, nous montrent qu'il ne sert plus à rien d'élever des barrières entre pop indie et variété mainstream, que les gimmicks les plus "tartes" peuvent amener des sourires sur tous les visages et des fourmis dans toutes les jambes, et que la simplicité n'est pas un outrage aux sacro-saints principes de l'Art. La preuve est faite avec ce lumineux et presque puéril "Torches" (torch songs ?)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2012

"Boardwalk Empire - Saison 1", la nouvelle série "à grand spectacle"...

A chaque fois que la Série TV a voulu "rencontrer" le cinéma hollywoodien sur son territoire, en augmentant et ses moyens matériels, et ses ambitions narratives, le résultat a été - pour l'instant - décevant. "Boardwalk Empire" changera-t-il la donne ? Pas sûr, malgré les cautions de Scorsese et Wahlberg : on a en effet l'impression d'assister à une resucée du "Parrain", avec plus de temps pour s'intéresser aux personnages et aux intrigues secondaires, ce qui est certainement l'objectif des producteurs ; on voit l'argent à l'écran... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 février 2012

"Cheval de Guerre" de Steven Spielberg : vers Ford...

On rentre à reculons, en renâclant, dans le dernier Spielberg, un peu irrités par un scénario très "enfantin" (ce n'est pas "Mon Amie Flicka", mais pas loin) et par une tendance très lourde au cliché chromo. Puis, peu à peu, le film prend du sens, au fil des aventures feuilletonesques du cheval Joey, quand on comprend que les humains ne sont que des péripéties, et que Spielberg a eu l'idée, pas si simpliste que ça, de filmer la vie, la mort, la guerre, "à hauteur de cheval" : grâce à son habituelle aisance à la mise en scène, ce point... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 février 2012

"Born to Die" par Lana del Rey : un avis objectif (?)

Loin des polémiques parisiennes un peu écoeurantes, il est permis d'avoir un avis objectif sur le premier album de la déjà fameuse (infâme ?) Lana del Rey : quelques belles chansons mélancoliques ou un peu pop, une voix séduisante qui balaye un spectre non négligeable, de la Lolita sucrée a la femme fatale acide, et... Et puis c'est tout, en fait. Car l'instrumentation "à la mode" (hip hop, R&B, etc.) condamne tout cela à une uniformité musicale rapidement fatigante, voire irrite même a force de clichés déjà trop entendus dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2012

"Dr. House - Saison 7" : la triste déchéance d'une ex-bonne série...

... Ou la triste déchéance d'une ex-bonne série : les piques d'agressivité de Greg House ne font plus rire personne, et génèrent plutôt une grande pitié de notre part ; l'équipe de clowns qui l'entourent restent des caricatures - hormis peut-être 13 à qui les scénaristes prêtent un peu de substance ; les énigmes médicales sont de plus en plus "abstraites" et nous laissent donc largement indifférents ; le scénario sentimental House - Cuddy ne débouche sur rien, et pire, semble autoriser une conclusion grotesque ; les effets "de genre"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 février 2012

"Darkness On the Edge of Town - Paramount Theater 2009" par Bruce Springsteen

Drôle de projet que cette réinterprétation en 2009, "live" sans public (!), par Bruce et son E-Street Band du chef d'oeuvre "Darkness on the Edge of Town" : sans l'énergie d'un public pour lui répondre et le relancer, le Boss semble tourner un peu à vide, comme asphyxié dans une atmosphère raréfiée, et ses grandes expressions coutumières, ses élans de rage et de lyrisme tombent un peu à plat. On saisit l'hommage à un New Jersey déserté qui se joue dans cette salle du Paramount Theater de Asbury Park, qu'on imagine décrépite, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2012

Redécouvrons les classiques du cinéma : "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" de Michel Gondry (2004)

On aime l'esprit fantaisiste et bricoleur de Michel Gondry, cette énergie ludique à l'oeuvre dans tous ses films, même les moins réussis (ceux dans lesquels la tendance à la régression infantile devient trop pesante, à mon goût du moins !). Le bonheur absolu que procure son "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" vient que le talent créatif de Gondry s'appuie sur une idée géniale (l'effacement sélectif de la mémoire...) et sur un scénario superbement construit, que cela soit l'habile flash back qui met dès le début, pourvu qu'on soit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 janvier 2012

Séance de rattrapage : "Paul" de Greg Mottola

Levons le malentendu, "Paul" n'est pas un film de Greg Mottola, l'intéressant réalisateur de "SuperGrave" et "Adventureland", mais à 100% une "oeuvre Pegg-Frost", l'impayable duo british, qui appliquent à la culture geek et aux mythes spielbergiens le même traitement que naguère aux Zombies ("Shaun of the Dead") et aux buddy movies avec Mel Gibson ("Hot Fuzz"). Malheureusement, cette troisième cuvée fonctionne nettement moins bien que les deux premières - qui avaient été de franches réussites -, sans doute parce que l'humour y est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 janvier 2012

"Millenium" de David Fincher : échec artistique complet...

On attendait beaucoup du travail de David Fincher sur le beau matériau qu'est "Millenium", tant la convergence des thèmes préférés du réalisateur et du best seller mondial était évidente : démontage des mécanismes analytiques d'une enquête ("Zodiac"), description d'un monde désormais totalement digitalisé où la vie privée n'existe plus ("Social Network"), fascination / répulsion envers la barbarie humaine ("Se7en" et "Zodiac"), etc. "Millenium : les Hommes qui n'aimaient pas les Femmes" s'avère malheureusement un échec artistique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 janvier 2012

Révisons nos classiques : "Le 6ème Sens" de M. Night Shyamalan (1999)

Comme tous les films qui ont marqué leur époque, et engendré trop de copies et de parodies, "le 6ème sens" est désormais usé : car combien de fois peut-on encore se laisser étonner par cette fin qui fut un jour, ne l'oublions pas, réellement stupéfiante ? Alors que nous reste-t-il du premier coup de maître de Shyamalan : sans doute surtout le sentiment d'une insondable tristesse, qui déborde de chacun des personnages, enfant comme adultes, tous accablés par un sentiment de perte irrémédiable... Perte de l'être aimé, perte de l'espoir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,