31 mai 2012

"Men In Black III" : pour le plaisir...

Troisième volet plutôt futile mais vraiment ludique d'une série qu'on avait un peu oubliée, "Men In Black 3" fonctionne avant tout sur la double alchimie entre Smith et Jones, puis entre Smith et Brolin, ce dernier par ailleurs superbement convaincant ; le film se clôt également d'une manière curieusement émouvante, ce qui contrariera les adeptes de ce (léger) mauvais esprit rafraîchissant qui distinguait la série. Mais ne boudons pas notre plaisir, tant tout le brillant petit monde au travail ici (Sonnenfeld - Spielberg -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 mai 2012

"Les Experts - Saison 7" : un petit coup de nostalgie ?

J'avais arrêté "les Experts" en 2007, un peu fatigué par la redondance de cette série grand public fort aimable mais très rarement bouleversante. Le relatif passage à vide actuel en termes de séries TV (est-ce la fin de l'âge d'or, comme on l'écrit un peu partout ?) m'a ramené chez Gil Grissom et Cie. Dans cette saison 7 - désormais fort dépassée, j'en ai conscience -, j'ai trouvé nombre de ces épisodes routiniers, confus ou ennuyeux, qui plombent depuis trop longtemps désormais la série, mais, heureusement, également une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mai 2012

"Weeds - Saison 6" : il y a quelque chose qui a profondément changé dans "Weeds"

Sans doute conscients de l'impasse dans laquelle la cinquième saison de "Weeds" - et sa noirceur - avait engagé cette grande série politico-farfelue, les scénaristes remettent une seconde fois les compteurs à zéro dans cette sixième saison, jetant la famille Botwin sur les routes américaines, et faisant un peu feu de tout bois quand il s'agit de confronter nos délinquants à l'Amérique profonde la plus réactionnaire : le résultat est souvent très drôle, les messages politiques "de gauche" de la série sont assénés avec une force... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2012

"Blunderbuss" de Jack White : A condition d'oublier les White Stripes...

Oublions les albums fantastiques des White Stripes, qui ont vu Jack White réinventer l'éternelle urgence rock en revenant aux sources. Oublions aussi tout le reste, les Raconteurs, les Dead Weather, les collaborations ci et là avec des gens plus ou moins importants, rien de tout cela n'a été vraiment intéressant. "Blunderbuss" sera comme un nouveau départ pour Jack White, les pendules remises à zéro : d'ailleurs, l'instrument-roi de cet album, c'est le piano, électrique ou non, c'est dire. La guitare est réduite à la portion congrue,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2012

"Suite(s) Impériale(s)" de Bret Easton Ellis

Comment ne pas être un peu déçus par le dernier Bret Easton Elis, "Imperial Bedrooms" après le merveilleux "Luna Park" ? On a en effet l'impression d'un pas en arrière dans cette "revisite" des thèmes de son classique "Less Than Zero" : rien de bien neuf ici, si ce n'est le choix - jouissif - de transposer l'habituelle désespérance existentielle de personnages vidés de leur humanité - qui ne fonctionnent plus dans la société cruelle qui est la leur que comme des prédateurs - dans le cadre et les codes du roman noir tel que défini par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2012

Séance de rattrapage : "Chronicle" de Josh Trank

"Chronicle" est construit sur une bonne, une très bonne même, idée : faire se rencontrer de la manière la plus réaliste, voire la plus crue possible, la mythologie un peu usée des super-pouvoirs avec les tourments de l'adolescence. Un peu comme une version trash (Seattle, la pluie et la grisaille, le père qui cogne, les beaufs qui cognent aussi, la mère qui agonise, etc.) de l'apprentissage de Peter Parker dans le "Spiderman" de Raimi : malin, drôle et poignant, parfois brillant... Sauf que, pour injecter une dose supplémentaire de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2012

"Nouveau Départ" de Cameron Crowe : un film gentil, dans le bon sens du terme

Il y a aussi des films "gentils" - pas ceux de Besson, si l'on se souvient que, fatigué des critiques, celui-ci appelait ainsi à l'indulgence envers son oeuvre : Cameron Crowe, à la cote bien dévaluée, nous en offre un - et oserais-je dire un très beau, très touchant - avec ce "Nouveau Départ" à la frontalité candide et désarmante. Faux film familial (animaux farceurs et enfants frondeurs, enfin presque...), "Nouveau départ" nous propose une nouvelle version de cet éternel travail de deuil qui hante tout un pan du cinéma - le plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2012

Révisons nos classiques : "Don Juan DeMarco" de Jeremy Leven (1995)

"Don Juan deMarco" est un drôle de film, puisqu'il est honnêtement assez peu défendable avec son atmosphère kitsch, très "Collection Harlequin", et qu'il se révèle pourtant absolument irrésistible avec son romantisme échevelé et de sentimentalisme sans retenue. A priori, il bénéficie d'un sujet impeccable, qui, en des mains plus expertes, ou avec un producteur plus ambitieux, aurait pu donner un grand film conceptuel : l'affrontement entre la réalité - incontournable mais mortifère - et les rêves - facilement risibles, mais finalement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mai 2012

"Wrecking Ball" de Bruce Sprinsteen : nécessaire...

Les fans, les vrais, de Springsteen enragent à propos des enjolivures électroniques, voire hip hop (horreur !), de "Wrecking Ball". Les critiques hautains raillent le simplisme de la chronique springsteenienne d'un American Way of Life qui a abandonné ses enfants au bord de la route en pleine crise économique globale. Les nostalgiques regrettent que les hymnes d'aujourd'hui soient faiblardes par rapport à celles d'avant-hier (oublions "l'hier" peu brillant du Boss...). Moi, qui avait quand même un peu oublié Springsteen, et qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mai 2012

"Heroes - Saison 4" : sans regrets...

Regarder la dernière saison de "Heroes" ne m'a jamais semblé "vital", tant la belle ingéniosité des débuts s'est rapidement érodée. Et de fait, les scénaristes ont définitivement perdu la recette qui avait enchanté le public mondial lors du lancement de la série : on s'enlise ici dans une succession de dilemmes psychologiques (rires) au mieux sans grand intérêt (l'impact de la mort retardée de Nathan sur sa famille) voire contre-productifs (Sylar veut devenir bon !!!) ou même ridicules (les tourments d'une sirène sourde !!!).... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,