28 septembre 2018

"Motor Girl" de Terry Moore : rêve de singe

Le Comics US indépendant a, on le sait et on le déplore, une certaine difficulté à trouver sa place auprès du grand public français qui a désormais largement adhéré au courant "mainstream" des Super-héros. Le manque de reconnaissance d'un artiste aussi doué que Terry Moore, dont le graphisme très "ligne claire" le place dans la droite ligne du travail d'un Moebius, d'un Manara ou d'un Urasawa, est particulièrement rageant, mais on peut espérer que les choses changeront avec la publication par Delcourt de ce très bel objet qu'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2018

"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig : Diabolique gone girl Vs. desperate single mother

L'art du mélange de genres est certainement l'un des plus difficiles qui soit, et le cinéma US a toujours beaucoup de difficultés - culturelles, n'en doutons pas - à explorer les zones troubles de l'ambigüité. Et Paul Feig, acteur-réalisateur-scénariste, excessivement médiocre quand il s'agit de "mettre en scène" autre chose de grands acteurs comiques qui n'ont finalement pas besoin de lui, a peu à peu dilapidé la bonne réputation acquise avec sa série "Freaks & Geeks", n'était certainement pas le meilleur choix pour faire vivre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2018

Retour à Hogwarts : "Harry Potter à l'école des Sorciers" un film de Chris Columbus (2001)

En 1998, la parution de cet intriguant petit livre à succès pour jeunes adolescents, "Harry Potter à l'école des Sorciers" eut sur ma petite famille un effet inattendu : pour la première (et dernière ?) fois, nous communiâmes, mes enfants et moi, dans une même passion pour une oeuvre qui resterait, au fil des années, une sorte de point de rencontre incontournable entre nous. Ce fut pour celà surtout, au delà de l'admiration que j'ai pu éprouver pour le travail de JK Rowling sur les 3 premiers tome de cette saga incontournable, que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Eight Days a Week" de Ron Howard

Soyons tout d'abord parfaitement honnêtes ! Il y a eu des moments délicieux pendant la première partie de "Eight Days a Week" où les larmes (de bonheur) nous sont venues aux yeux devant le spectacle toujours aussi renversant des 4 de Liverpool sur scène (surtout avec un son enfin correct !) : si seulement Ron Howard avait eu la bonne idée de laisser ces morceaux en entier plutôt que de les couper et de les recouvrir de commentaires, comme si le spectateur de son film n'avait pas la patience d'écouter 2 minutes trente d'une chanson... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 septembre 2018

"Extinction" de Ben Young : take shelter

A force d'avaler ces drôles d'objets que sont les "net-flicks", surtout ceux de SF, genre-roi chez le géant du streaming, on finit sans doute par développer une sorte d'immunité à leurs défauts, tant ceux-ci sont systématiquement les mêmes. Comme à peu près tous les autres films produits par Netflix avant lui, "Extinction" est un film objectivement raté, une sorte de série B involontaire qui finit par noyer ses quelques qualités sous un flot de maladresses en tous genres, et dont on ressort vaguement déçu et passablement irrité. ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2018

"Go to School" de The Lemon Twigs : De Broadway, de l'Opera Rock et de l'amour des mélodies

1970, Californie. Les 2 deux frères Mael, qui n'ont pas plus de 20 ans, qui sont les petits fils de Doris Day et qui ont été biberonnés à la comédie musicale, sont fans absolus de pop anglaise raffinée de la décennie précédente. Ils réalisent leurs 2 premiers albums excentriques, avec l'aide en particulier de Todd Rundgren. Sparks est né. 2015, New Jersey. Les 2 frères d'Addario n'ont pas 20 ans, ils sont fils d'un musicien méconnu qui les a sevrés avec tout ce que la pop des années 60 a créé de raffiné et d'excentrique. Ils ont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 septembre 2018

Paris Psych Fest : Oh Sees à la Cigale le mardi 4 septembre

21h10 : Après un petit échauffement qui permet de se préparer psychologiquement à l’assaut sonique qui va suivre, et alors que le public entre dans le genre d’état d’ébullition qui annonce les concerts chauds, très chauds, John Dwyer lance ses Oh Sees : j’avais eu quelques craintes devant le nouvel album, “Smote Reverser”, que je trouvais un peu trop bien poli, un poil trop jazz rock d’un côté et prog metal de l’autre, et ces craintes se dissipent en moins de 10 secondes quand j’entends la musique furieuse que déverse le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 septembre 2018

Paris Psych Fest : Prettiest Eyes à la Cigale le 4 septembre en première partie de Oh Sees

19h : premier groupe, Prettiest Eyes, trio peu conventionnel composé d'une basse, d'une batterie et de claviers / bidouillages électroniques divers. Le batteur souriant au faux look de John Leguizamo chante, le bassiste est un géant barbu couronné d'un Stetson, et les claviers sont tenus par un grand escogriffe oscillant en permanence. La musique n'est pas si psychédélique que ça, à mon avis du moins, mais plutôt punk : avec une rythmique robotique, un chant aigu qui rappelle par instants Devo, et une basse omniprésente, la musique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 septembre 2018

"Marauder" de Interpol : dans la brume électrique

Ah, le "cas Interpol", voilà un sujet passionnant s’il en est ! Et un sujet qui divise, en plus… Une apparition inespérée à la toute fin du siècle dernier, alors que le "rock à guitares" reprenait brièvement le dessus, en particulier dans la Grosse Pomme, et très vite, le leadership de fait de ce nouveau mouvement de "revival" - qualifions-le ainsi en toute bonne foi – de la Cold Wave tendance Joy Division (on appela cela par la suite Post-punk, mais ceux qui étaient là dans les années 80 se souviennent que cette étiquette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 août 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Secret Treaties" de Blue Öyster Cult (1974)

Nous étions en 1974 : la guerre froide faisait rage à nouveau, et nous vivions au rythme des complots, des menaces diffuses et de la paranoïa globale... Moi qui n'aimais pas le hard-rock (comme on l'appelait encore à cette époque), voilà qu'un groupe issu de cette musique que je considérais, avec l'arrogance de mes 17 ans, comme "infantile et stupide", venait mettre en musique ces noirs contes de trahison, de conquêtes damnées et de manipulation. Avec la caution - importante pour moi qui me nourrissais du Velvet et d'Elliott... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,