11 octobre 2020

Elliott Murphy au Plan (Ris-Orangis) le 10 octobre 2020

« Oh won't you be my night connection / I'll give you true highway affection / Please don't ask where we're goin' / I'm tryin' to race the light / And we can drive all night… » : Elliott Murphy attaque la soirée par le merveilleux Drive All Night, mais dans une version ralentie, rendue mélancolique par l’ajout du violon… qui transforme cette célébration joyeuse de la fougue adolescente et des possibilités d’un futur ouvert à la vie en une sorte de rappel nostalgique de la beauté des choses que nous avons perdues... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 octobre 2020

"Kajillionaire" de Miranda July : En rampant sur l'abdomen...

On peut être, comme nous, profondément indifférents - voire hostiles - au cinéma indie US (option Sundance, pas loin de l'horreur absolue...), et décider d'aller quand même voir "Kajillionaire", sur la bonne foi d'une bande annonce vraiment intrigante. Et en sortir une heure trois quart plus tard secoués par une expérience esthétique et émotionnelle inattendue, qui nous fait placer immédiatement Miranda July sur la liste des réalisateurs à suivre. L'honnêteté nous pousse à reconnaître quand même ici certains défauts... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2020

"Antebellum" de Gerard Bush et Christopher Renz : SouthWorld

On ne fait pas forcément du bon cinéma avec de bonnes intentions, mais, au moins, même si "Antebellum" n'est pas aussi bon qu'il aurait dû, qu'il aurait pu (il s'agit du premier long-métrage de ses co-auteurs, Gerard Bush et Christopher Renz...), on pourra toujours se consoler en se disant qu'un tel pamphlet sur le traitement de la population noire dans l'Amérique actuelle a bien sa place en période électorale, pour contrebalancer les torrents de haine déversés par les suprémacistes blancs chers à Donald... Ou au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Neil Young" (1968)

De cet album très à part dans la longue discographie de Neil Young, dont il marque le début officiel en solo (en ignorant sa contribution à Buffalo Springfield, ce qui serait une erreur bien entendu !), il m'est possible de faire deux critiques, l'une objective, l'autre beaucoup plus personnelle, car ce disque a été fondamental pour moi quand j'avais 15 ans. 1) La critique objective : On passe bien proche du désastre avec "Neil Young", ou en tous cas d'un début de carrière solo marqué par la poisse. Neil vient d'être... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 octobre 2020

"Blue Hearts" de Bob Mould : un combat sans merci...

Quand on pense qu’il y a à peine plus d’un an, alors que le nom de Yuhan ne signifiait rien de particulier pour la majorité d’entre nous, Bob Mould publiait "Sunshine Rock", un album ensoleillé, presque joyeux, on a du mal à y croire, surtout de la part d’un pessimiste / réaliste aussi obstiné que l’ex-co-leader de Hüsker Dü… Finalement, "Blue Hearts" est un retour de Bob Mould au principal moteur de son inspiration : la colère. Parce que, en septembre 2020, il y a plus de raisons d’être en colère que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 septembre 2020

"Ratched" de Ryan Murphy et Evan Romansky : Ryan Murphy a encore frappé !

Peu de gens des plus jeunes générations savent que, suite au succès triomphal du "Vol au-dessus d’un Nid de Coucou" de Milos Forman, le personnage de Nurse Ratched, fort bien interprété par Louise Fletcher, avait été élue (par qui ? on a oublié…) comme le personnage le plus haï au cinéma. Et cette célébrité malheureuse avait coûté à sa talentueuse interprète la suite de sa carrière, car, franchement, qui voulait embaucher une actrice détestée aussi unanimement sur la planète ? Imaginer ce qui a amené cette femme à devenir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 septembre 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Indiscreet" (1975)

"Indiscreet", troisième album des Frères Mael en Angleterre, chez Island, marque la fin de leur fulgurante trajectoire de groupe commercial. Et constituera une sorte de dernier tour de piste avant des décennies sans guère de succès, et, autant l'avouer d'emblée, avec moins d'inspiration. Ce ne sera qu'en 2002, avec le superlatif "Lil' Beethoven" que Sparks retrouvera un tel niveau, et entamera alors une improbable nouvelle carrière. Mais c'est une autre histoire. En 1975, comme la majorité du public anglais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2020

"Color Out of Space" de Richard Stanley : Under the Purple Rain

Même si on sait depuis toujours Lovecraft inadaptable en images, on avait un jour apprécié les films bricolés de Stuart Gordon, "Re-Animator" en particulier et, à la limite, "From Beyond". Et on avait aimé l’influence lovecraftienne sur certains films de Big John, en premier lieu l’Antre de la Folie, bien entendu. Et ce n’est pas l’usage du mot « Lovecraft » comme titre d’une série catastrophique en cours – on y reviendra – qui nous aura fait changer d’avis. Du coup, on avait tous, avouons-le, été surpris de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 septembre 2020

"The Times" de Neil Young : le vieil homme sur son porche part en guerre contre Trump !

“Yeah we had Barack Obama / And we really need him now / … /  America has a leader / Buildin’ walls around our house / Who don’t know black lives matter / And we got to vote him out of his own shadow / … / He’s hiding in his bunker / Something else to lie about.” (“Oui, nous avons eu Barack Obama / Et nous avons vraiment besoin de lui maintenant / … / L’Amérique a un chef / Qui construire des murs autour de notre maison / Qui ne sait pas que la vie des Noirs compte / Et nous devons voter pour l’expulser de sa propre ombre / … /... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2020

"Je veux juste en Finir" de Charlie Kaufman : Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la liberté de faire leur propre travail Alors qu'il termine sa journée d'homme de ménage dans le collège où il travaille depuis toujours, Jake rêve à ce que sa vie aurait pu être : il aurait pu devenir un physicien réputé - comme Russell Crowe dans "Un homme d'exception" - ou bien mourir jeune d'un coup de couteau en défendant la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,