26 mars 2013

"La Ruche - Toxic Tome 2" de Charles Burns

Avec "Toxic", Charles Burns avait frappé tellement fort que notre expectative par rapport à ce deuxième tome est forcément irréaliste. Et de fait, si on retrouve le même concept que dans le premier livre, avec une interpénétration de scènes du monde réel - différentes étapes du passé du héros - et de cet inquiétant monde "toxique" dans lequel un ersatz cartoonesque du héros semble plus ou moins prisonnier, les narrations se complétant et se contredisant de manière particulièrement habile pour construire une sorte de puzzle virtuel... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2013

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Total Recall" de Paul Verhoeven (1990)

L'horrible remake commis l'année dernière a rendu indispensable de revoir le "Total Recall" de Verhoeven, un film pas forcément aimé et aimable, mais certainement un jalon de l'histoire de la SF au cinéma (encore une adaptation - ou plutôt un détournement - du génial Philip K. Dick, ne l'oublions pas...). Ça débute assez mal quand on se rend compte combien la vision "technologique" du futur a mal vieilli, au point que l'électronique et l'informatique largement exposées dans le film sont carrément kitsch vu depuis 2013. Et puis, il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2013

"Dr. House - Saison 8" : la clôture plutôt réussie d'une grande série...

La dernière saison de notre ex-héros préféré, "Dr House", sans être réellement un - impossible - retour à la forme des premiers épisodes, a suffisamment de points positifs pour effacer les mauvais souvenirs des deux ou trois précédentes. Débutant fort avec les aventures d'un House confronté à l'univers carcéral (on aurait bien aimé plus d'épisodes de ce genre...), elle s'enlise certes pas mal dans des cas médicaux de plus en plus abscons et dans les jeux pervers mais absurdes auxquels Gregory House se livre au dépens de son équipe...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2013

Jalons de l'hisoire du cinéma de S.F. : "Bienvenue à Gattaca" d'Andrew Niccol (1998)

Encensé lors de sa sortie, "Bienvenue à Gattaca" avait de nombreux atouts pour devenir un vrai classique de "la S.F. intelligente" au cinéma : un thème pertinent, et ici particulièrement bien traité - celui de l'eugénisme -, un jeune metteur en scène prometteur et imaginatif, trois acteurs photogéniques. On sait aujourd'hui que Andrew Niccol n'aura été qu'un feu de paille, et on aurait plutôt tendance à s'irriter devant les invraisemblances d'un scénario pour le moins démonstratif - le défi "à la nage" renouvelé entre les deux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mars 2013

Séance de rattrapage : "Argo" de Ben Affleck, une étonnante réussite

Le beau travail d'artisan, bien appliqué, bien soigné, paye donc encore : moissons de critiques élogieuses, d'entrées et de récompenses à travers le monde... pour un film qui n'a absolument rien d'exceptionnel, si ce n'est qu'il constitue un écho bien venu parce qu'inhabituel au cinéma des Pollak et Lumet des 70's. "Argo" est surtout, grâce à cette extrême "qualité d'exécution", un film qui crée une intense satisfaction chez le spectateur, ce qui explique donc l'unanimité ds louanges, sans pour autant avoir (trop) recours aux ficelles... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 février 2013

"Les Bêtes du Sud Sauvage" de Benh Zeitlin : belle singularité...

Quand un film arrive précédé d'une telle réputation, déjà épaulé par une belle moisson de récompenses, le spectateur est forcément à la fois conditionné et inquiet : et si jamais je n'aimais pas "les Bêtes du Sud Sauvage" alors que tout le monde est dithyrambique, est-ce que cela veut dire que je suis stupide ? Ou pire, que je n'ai pas de coeur ? En fait, "les Bêtes du Sud Sauvage" est exactement ce que tout le monde en a dit : une fable à la fois triviale et cosmique sur l'avenir - déjà advenu - de notre monde, racontée par un petit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 février 2013

Séance de rattrapage : "Les Mondes de Ralph" de Rich Moore

Difficile de ne pas voir dans le sujet des "Mondes de Ralph" la "griffe Lasseter", avec ce petit concept-maison des héros de jeux vidéos allant se balader dans les jeux les uns des autres quand "l'arcade" est fermée au public. On se frotte donc les mains en se disant que l'ensemencement de Disney par Pixar se poursuit bel et bien... sauf que le film ne dépasse jamais l'intelligence de son concept, n'en fait pas grand chose : passée une première partie qui intrigue, parce que le scénario explore de manière assez ludique les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2013

Célébration de l'oeuvre des Frères Coen : "The Big Lebowski" de Joel et Ethan Coen (1998)

Le statut de personnage culte auquel est parvenu 'the Dude' a incontestablement amélioré l'image de ce "Big Lebowski", petit film des Frères Coen qui n'avait guère eu de succès lors de sa sortie. Le film en est il devenu bon pour autant, avec les années ? Pas sûr. L'idée de départ, pour ne pas être très originale, tient la route : comme dans le génial "Privé" de Altman, il s'agit de confronter les codes de l'univers d'un Chandler ou d'un Hammett à ceux d'une époque nouvelle, de secouer bien fort, et de voir ce qu'il en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Parrain" de Francis Ford Coppola (1972)

Film mythique dont les rituels - le mariage, les entrevues avec le Parrain, les exécutions, etc. - sont entrées rapidement dans la culture collective, "the Godfather" a pour l'instant relativement peu souffert des outrages du temps, et surtout des relectures modernes qui n'ont finalement fait que sacraliser un peu plus la mythologie somptueusement mise en scène par Coppola à partir du livre de Mario Puzzo : finalement, Tony Soprano n'a pas réussi à trivialiser Vito Corleone... C'est que le talent foudroyant de Coppola pour construire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Face / Off" de John Woo (1997)

John Woo disparu des radars des cinéphiles du monde entier, Travolta et Cage ringardisés, le "style polar HK" totalement digéré par la machine hollywoodienne... : il est difficile de trouver en 2013 des raisons - autres que la pure nostalgie, bien entendu - de revoir ce "Face / Off" ("Volte / Face" en une curieuse traduction française qui faisait l'impasse sur "l'arrachage" haineux du visage du double / ennemi), un film qui nous avait tant excités en 1997. Pourtant, une fois accepté le caractère éminemment éphémère de ce cinéma aussi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,