05 juillet 2018

David Byrne à la Philharmonie le mardi 3 juillet

21h45 : Presque 30 minutes d’entracte et rien n’a changé sur la scène vide devant nous, hormis l’apparition d’une simple table, sur laquelle est posée un cerveau (en plastique, rassurez-vous), et d’une chaise. Et le fait que les rideaux de chainettes argentées qui encerclent la scène sur trois côtés ont été soigneusement “peignés” pour tomber avec plus de grâce. On sent le plan furieusement conceptuel et on craint la musique enregistrée plutôt que jouée live… Surtout quand David Byrne apparaît seul, s’assied à la table et entonne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 juillet 2018

"In Darkness" d'Anthony Byrne : perdus dans le noir

Natalie Dormer et Anthony Byrne ont bien de la chance, la maison Netflix leur a donné les clés du camion : ok pour leur scénario de débutants écrit à 4 mains, ok pour le rôle principal pour elle, qui a quand même dans son CV des trucs aussi puissants que "Hunger Games" et "Game of Thrones", ok pour sa première réalisation à lui. Le (télé)spectateur, lui, a bien moins de chance, il va devoir se farcir "In Darkness", un autre "Netflix flick" ni fait ni à faire... Un autre projet a priori alléchant et qui part bien, avec 45 minutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2018

'Hérédité" de Ari Aster : The Cult

Le cinéma fantastique semble être devenu depuis quelques années le terrain d'expérimentation de jeunes metteurs en scène ambitieux, qui aspirent à conjuguer une vraie intelligence de la mise en scène et une efficacité renouvelée des éternels mécanismes de l'angoisse et de la terreur. "Hérédité" de Ari Aster est presque un prototype de cette nouvelle approche du genre, qui n'a néanmoins, cela vaut la peine de le rappeler, engendré pour le moment aucune véritable réussite. Cette fois, il faut avouer qu'on y croit très fort, jusqu'à ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juin 2018

Narcos - Saison 3" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard :une bombe !

Contre toute attente, la liquidation de Pedro Escobar semble avoir donné des ailes à "Narcos", la belle série de Netflix qui souffrait parfois d'un excès de respect envers les faits historiques, et d'une tendance lourde à la "pédagogie" quant au fonctionnement de l'empire disparu des narco-trafiquants de Colombie. En passant au récit de l'ascension et - surtout - de la chute du Cartel de Cali, hydre à têtes multiples et gérant un business moins flamboyant, plus pragmatique, plus moderne que celui d'Escobar, les scénaristes de "Narcos"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juin 2018

Starcrawler au Download Festival (Brétigny-sur-Orge) le dimanche 17 juin

14h10 : Starcrawler ouvre donc les hostilités en ce dimanche, et la lumière du jour n'est pas forcément idéale pour nos Angelenos que l’on imagine plus à l'aise dans les caves les plus obscures. Henri Cash ouvre le bal avec le désormais classique Ants, avec sa guitare énervée, ses petits sauts à la Pete Townshend, ses mimiques marrantes et sa tenue rockabily très classe : le mec est toujours aussi sympathique. A droite, Tim Franco à la basse est toujours aussi impassible, frôlant la caricature, tandis que Austin, le batteur-fondateur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 juin 2018

Revoyons les classiques du cinéma d'animation : "Les Indestructibles" de Brad Bird (2004)

Brad Bird, qui n'était en 2004 "que" le réalisateur célébré du "Géant de Fer", fut le premier "étranger" à Pixar à travailler avec les Studios qui s'étaient imposés au cours des années précédentes comme l'indiscutable leader de l'animation 3-D (et qui s'étaient rapprochés de Disney qui assurait la distribution de leurs films), et ces "Indestructibles" constituèrent une première rupture de style : première utilisation d'êtres humains comme héros (la technologie le permettant désormais, à condition de ne pas sortir des codes de la BD),... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2018

Ty Segall au Bataclan (Paris) le jeudi 14 juin

20h45 : le Freedom Band se présente placé en arc de cercle, et Ty Segall étant habituellement à l’extrême droite, j'ai fait le pari ce soir de me positionner sur la gauche pour le voir de face. Ce à quoi je n’ai pas pensé, c’est que, vue la puissance du Marshall d’Emmett, le second guitariste, juste en face de moi, je n’entendrai quasiment pas de tout le set ni la guitare ni la voix de Ty ! C’est ballot quand même ! Mais bon, le plus curieux c’est qque cette limitation ne gâchera en rien une soirée qui va gagner peu à peu en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juin 2018

"Black Mirror - Saison 4" de Charlie Brooker : on s'égare...

Grosse déception que cette saison 4 de la très aimée ex-série de la BBC récupérée par Netflix, "Black Mirror" : cette fois, la quasi-totalité des six épisodes s'égare franchement loin du thème original de la série (disons la réflexion de l'impact du développement de la technologie sur l'être humain et le fonctionnement de la société) pour nous proposer une SF beaucoup plus standardisée... à l'exception de "Archangel", dirigé par Jodie Foster, qui s'intéresse à l'impact sur une relation mère-fille qu'aurait une technologie permettant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 juin 2018

"Opération Beyrouth" de Brad Anderson : The Negotiator

"Opération Beyrouth" s'est pris une sacrée volée de bois vert de toutes parts : les Libanais ont hurlé de voir leur ville filmée à Tanger, les anti-Américains ont détesté le plan sur la Star Spangled Banner, les anti-Hollywood ont conspué les clichés quant à la représentation du peuple arabe et le mauvais français de (la fascinante) Rosamund Pike, les gens sérieux ont pointé du doigt les raccourcis géo-politiques empruntés par le scénario, et beaucoup de jeunes spectateurs se sont ennuyés fermes devant une intrigue lente et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juin 2018

Revoyons les classiques de la SF : Mars Attacks de Tim Burton (1996)

A sa sortie, en 1996, nous ne savions pas que ce petit OVNI qu'était "Mars Attacks" marquait plus ou moins la fin de la meilleure période créatrice de la carrière de Tim Burton. Nous avions été enthousiasmés par cet hilarant et terrible règlement de comptes avec la bêtise américaine, surtout lorsqu'elle se transforme en politique : pas si loin finalement du travail que Kubrick avait réalisé avec son génial "Docteur Folamour" (mais sans l'apocalypse finale, ou alors une pure apocalypse de l'intelligence...), ce film représentait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,