18 décembre 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Everybody Knows This Is Nowhere" (1969)

Entre "Everybody Knows This Is Nowhere" et moi, c'est paradoxal. Ce qui n'est pas plus mal non plus, d'ailleurs. J'ai découvert ce deuxième album "solo" (la bonne blague...) de Neil Young, accompagné pour la première fois par Crazy Horse, ex-Rockets dont il avait sans vergogne confisqué la carrière naissante, en même temps que "Neil Young" et "After the Goldrush", dans l'immédiate foulée du choc qu'avait été "Harvest"... soit sans doute beaucoup trop de musique extraordinaire à avaler d'un seul coup (... surtout que,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2020

"Che, une Vie Révolutionnaire" de Jon Lee Anderson et José Hernández : la Libertad ou la Muerte, vraiment ?

Le monde a tellement changé qu’il est sans doute difficile pour les ados d’aujourd’hui que la grande majorité de leurs semblables le siècle dernier ont grandi avec dans leur chambre un poster du Che, révolutionnaire argentin, fidèle de Castro (hi, hi !), traitreusement abattu en Bolivie par les sbires du pouvoir américain qu’il avait combattu toute sa vie : de héros à jeune martyr, un parcours exemplaire pour une époque qui croyait encore en la Révolution, armée de surcroit, et qui rêvait de voir le capitalisme et son fléau, le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 décembre 2020

"RAZZMATAZZ" de I DON’T KNOW HOW BUT THEY FOUND ME : Back to the Future ?

Allez, avouons-le, à notre avis, I DON’T KNOW HOW BUT THEY FOUND ME est bien placé pour remporter le titre envié de meilleur nom de groupe en 2020 – même s’ils existent depuis 2016. Dallon Weekes et Ryan Seaman, les rockers nostalgiques de Salt Lake City – où il semble y avoir un « nid » de fous furieux (Remember Gathering Swans ?) qui regrettent tellement de ne pas avoir eu 20 ans à Londres en 1979 qu’ils font comme si la Dolorean du Dr. Emmett Brown leur permettait de se faire des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2020

"Punisher" de Phoebe Bridgers : audace, fragilité et dépression...

Ce n’est pas si souvent que l’on peut qualifier un album de littéralement « merveilleux », mais cet adjectif dévalorisé par trop d’excès d’enthousiasme sans lendemain est celui qui nous vient naturellement à l’esprit en écoutant, en réécoutant, en ré-réécoutant sans nous lasser "Punisher", le second album de la jeune Californienne indie folk dont tout le monde parle de plus en plus, Phoebe Bridgers. Pour nous qui n’aimons pas beaucoup, normalement, les musiques éthérées et les voix rêveuses, sorte de tarte à la crème de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2020

"Cinq Ans" de Terry Moore : Terry Moore crée son propre MCU !

1972 : “Five Years ! That’s all we’ve got“ chantait Bowie, en introduction de son album "Ziggy Stardust". A l’époque, Bowie ne nous disait pas ce qui allait causer cette fin du monde, mais la réaction planétaire à cette annonce était une frénésie hédoniste, centrée autour de l’apparition d’une Rock Star extra-terrestre, condamnée à mourir sur scène littéralement dévorée par l’amour de ses fans. 2020 : Il reste 5 ans à l’humanité, mais aussi à la planète, au système solaire, à la galaxie, à l’univers tout entier, nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2020

"L'Aliéniste - Saison 1" : Steampunk somnolent

Nombreux sont ceux qui ont déploré que la série "l'Aliéniste" soit au final une adaptation très faible du best-seller de Caleb Carr, en particulier du fait du manque de complexité et d'ambigüité du personnage principal de l'aliéniste (c'est à dire une sorte de pré-psychiatre d'avant Freud...) Laszlo Kreisler, auquel Daniel Brühl - acteur pourtant notable, il suffit de se souvenir de sa prestation extraordinaire en Nikki Lauda dans Rush - prête ses traits (trop ?) juvéniles et sa raideur germanique. Il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2020

"The Undoing" de David E. Kelley : du rififi dans l'élite new-yorkaise

Ah, les tourments des riches harcelés par une police ou une justice qui leur en veut d’être beaux, aisés et célèbres… ! Après "Defending Jacob", voilà une nouvelle version du polar judiciaire qui compatit largement sur le sort de ceux que tout le monde envie : ils vivent dans ces immeubles incroyables au bord de Central Park à New York, leurs enfants vont dans de écoles privées, hors de prix et réservées à l’élite, et ils passent leurs soirées dans des cocktails où ils s’ennuient et s’auto-critiquent pour bien montrer qu’ils ne sont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2020

"Mind Mgmt - Rapport d'informations 2/3" de Matt Kindt : Jeux d’espionnage et super-pouvoirs dans un monde terrifiant…

On va donc parier que tous ceux intéressés par un avis sur le second volume de "Mind Mgmt", l’œuvre réellement considérable (d’ailleurs publiée en France chez Monsieur Toussaint Louverture, c’est toujours une preuve d’ambition et de singularité !) de Matt Kindt savent de quoi il retourne. Qu’ils ont « survécu » aux épreuves d’un premier tome, aussi renversant qu’exigeant. Qu’ils ont décidé de continuer l’aventure. Qu’ils savent que pour profiter pleinement de la lecture de "Mind Mgmt 2/3", il faut être prêt à retourner à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 décembre 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "No. 1 i Heaven" (1979)

Il suffit d'écouter trente secondes de l'introduction du magnifique "Tryouts for the Human Race", premier titre de "No. 1 in Heaven", le huitième album de Sparks, pour comprendre immédiatement : cette mélodie imparable, la voix à nouveau surexcitée de Russell Mael, après une (courte) période terriblement médiocre, Sparks est revenu au sommet... Et s'est aussi complètement réinventé en combo techno-pop, voire même disco, après avoir jeté par dessus bord ses oripeaux de groupe de Rock américain, bien trop étroits... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2020

"Return to Greendale" de Neil Young : "Soyons la Pluie"

« Grandpa said to cousin Jed / Sitting on the porch / “I won't retire / But I might retread / Seems like that guy singing this song / Been doing it for a long time / Is there anything he knows / That he ain't said?” » (Grand-père a dit à son cousin Jed / Assis sur le porche / « Je ne vais pas prendre ma retraite / Mais je pourrais bien me remettre en marche / On dirait que ce type qui chante cette chanson / ça fait un bail qu’il le fait / Est-ce qu’il y aurait quelque chose qu'il sait / Et qu'il ne nous dit pas ? ») On... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,