01 mars 2015

"Game Of Thrones - Saison 4" : pour les interprètes avant tout !

Tous les ans, c'est un peu la même chose : pas vraiment d'envie de se replonger dans l'univers un peu kitsch de "Game of Thrones", ce moyen-âge pour nerds et fans d'heroic fantasy qui permet toutes les libertés à des scénaristes en roue libre... corbeau à 3 yeux, dragons, zombies, géants, squelettes sortant du sol l'épée à la main, enfants maléfiques, etc. etc. Et puis, passé une paire d'épisodes qui permettent de s'y retrouver entre tous ces personnages éparpillés à travers la Terre du Milieu... non pardon, là je me trompe de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2015

"Mauvaise Etoile" de R. J. Ellory : simple... ou simpliste ?

"Mauvaise Étoile" est certainement à date le roman le plus simple - voire simpliste - d'Ellory, auteur de polar curieusement surestimé, et dont j'attends à chaque fois un sursaut qui justifierait la bonne réputation dont il bénéficie. Roman noir plus que thriller, reprenant les codes désormais fatigués du "road movie" standard, avec le périple parallèle de deux frères que le roman oppose de manière un peu caricaturale (le serial killer et l'innocent, celui qui viole et celui qui rencontre l'amour pur, etc.), finalement réunis de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 février 2015

"Dernière Nuit à Twisted River" de John Irving : toujours le même livre...

On sait bien que John Irving, comme d'ailleurs une bonne partie des "vrais" artistes, qui ne produisent guère que ce que leurs obsessions les laissent produire, écrit toujours le même livre, l'histoire d'une vie d'homme marquée par des femmes (en général massives, puissantes, pas très féminines au sens conventionnel du terme), par l'absence du père (absence réelle ou non, la n'est pas la question - ici, le Cuisinier n'est pas un père au sens propre du terme pour Danny, ce serait plutôt le magnifique et paradoxal personnage de Ketchum... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2015

"Jupiter" des Wachowski : une déception, forcément...

On avait tant aimé "Speed Racer" et même "Cloud Atlas", on attendait avec tant d'impatience le retour des Wachowski à la SciFi grand public - "Jupiter Ascending", 15 ans après le triomphe artistique et public de "Matrix", nous faisait rêver - que la déception est forcément forte. Au delà d'un scénario très, très faible, mais surtout curieusement démissionnaire pour les Wachowski (le rêve de Jupiter, reine de la terre, est de retourner vivre avec sa famille, faire des ménages et avoir une jolie histoire d'amour romantique), on a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 février 2015

"I Origins" de Mike Cahill: nauséabond !

Comment, pourquoi même parler des qualités - ou des défauts - techniques, formels, d'un film comme "I Origins" ? Aucun intérêt, puisque l'important c'est bien son sujet idéologique nauséabond, brossant l'Amérique réactionnaire, anti-Darwinienne, dans le sens du poil. Avançant masqué comme le récit d'une découverte scientifique démontrant l'absence de Dieu dans la création, "I Origins" manipule ses spectateurs jusqu'au retournement "spirituel" de toute dernière minute, qui doit amener les plus simples d'entre eux à croire aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2015

Séance de rattrapage : "Whiplash" de Damien Chazelle

Fletcher - fantastiquement incarné par J.K. Simmons, enfin parvenu à la reconnaissance qu'il méritait depuis longtemps - a des chances de figurer au palmarès des enseignants / meneurs d'hommes les plus tyranniques du cinéma, et ce n'est que justice. Car la grande idée de "Whiplash", c'est de déplacer la rhétorique de la formation militaire (comment ne pas penser à la première partie de "Full Metal Jacket" ?) vers la recherche de l'excellence dans le domaine de l'Art. Ce qui fait que, au cas - improbable - où l'on se lasserait des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2015

"Quand Vient la Nuit" de Michael Roskam : pour les acteurs avant tout !

N'ayant pas vu "Bullhead", je n'avais aucune attente particulière vis à vis du premier film américain de Michael Roskam... Au contraire, on a vu tellement de jeunes réalisateurs européens ou asiatiques se brûler les ailes aux USA, que l'on ne pouvait que craindre le pire... En fait, j'ai surtout été attiré par l'affiche de "Quand vient la nuit" : Lehane au scénario, Tom Hardy, Gandolfini (snif !) et Schoenaerts devant la caméra... de quoi saliver, en toute logique. Et c'est bien le travail des interprètes qui transforme ce petit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 janvier 2015

"Revolutionary Son" de Fredo Viola : une fois passées les 5 minutes de gloire...

Comment se fait-il que l'intérêt qu'avait éveillé le premier album de Fredo Viola en France ait totalement disparu 5 ans plus tard, alors que Viola publie un second essai, "Revolutionary Son" dans la même veine (une voix sublime, des expérimentations vocales audacieuses, une indéniable créativité, tant mélodique que formelle), et même, à mon goût, un tantinet meilleur ? Sommes-nous donc tant esclaves des modes que nous ne savons plus attribuer plus de ces fameuses 5 minutes de gloire warholiennes à des artistes "différents"? Pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2015

"Californication - Saison 7" : une catastrophe complète...

Comme trop de séries qu'on a aimées un temps et qui se sont perdues dans la dernière ligne droite, "Californication" fait donc le faux pas qui tue dans cette dernière saison qui semble contredire tout ce qui faisait l'intérêt et l'essence de la série. Car outre le happy end qu'on craignait depuis longtemps, on voit ici Hank renoncer à ses obsessions - y compris artistiques - pour devenir un bon papa et donc ce bon mari si longtemps attendu. On voit Marcy et Runkle refuser (par romantisme, pudibonderie, etc.) de succomber à "une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2015

Séance de rattrapage : "The Equalizer" de Antoine Fuqua

Avait-on vraiment d'une quelconque nostalgie des films dit de "vigilante", genre qui avait essaimé dans les années 80 - 90 ? Considérant l'abjection que la plupart de ces "croûtes" véhiculaient, la réponse se doit d'être : non ! Et ce d'autant que Fuqua multiplie aussi ardemment que ses prédécesseurs les excès de mauvais goût : mise en scène putassière, musique insupportablement envahissante, scènes gore complaisantes, et j'en passe... Une fois passée une introduction qui se tient, avec une présentation précise du personnage de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,