22 mars 2021

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Terminal Jive" (1980)

Après le triomphe artistique et commercial - retour de Sparks dans les charts de plusieurs pays - de "Number 1 in Heaven", n'importe quel groupe aurait investi sur cette nouvelle formule gagnante pour consolider sa nouvelle position de "Rock'n'Roll People in a Disco World". Pas les frères Mael, bien sûr, qui vont s'empresser de brouiller les cartes avec leur album suivant, ce "Terminal Jive" qui surprit tout le monde et confirma l'entrée du groupe, non pas au Paradis, mais dans un Purgatoire dont il ne sortira jamais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mars 2021

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Odeon Budokan" (1976), extrait de "Archives Vol. II"

D'abord, ce titre : "Odéon Budokan". Qui est aussi absurde qu'il est approprié accolant dans une sorte de set imaginaire l'Angleterre et le Japon : Neil Young nous propose ici 5 titres en solo, enregistrés à l'Hammersmith Odeon de Londres, suivis par 5 titres avec le Crazy Horse au Nippon Budokan Hall. On est en mars 1976, au cours de la tournée internationale qui a occupé Neil pendant une année sans "publication officielle", mais pas sans travail studio, et ces "Archives Vol.II" le confirment. Il faut bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2021

"Neil Young Archives Vol. II" de Neil Young : Les années les plus créatives du Loner

Neil Young n’aura jamais cessé de nous surprendre. Au-delà du principal, c’est-à-dire son talent de compositeur, chanteur et guitariste qui l’a placé parmi les artistes les plus importants de sa génération, dépassant peut-être même le groupe qu’il rêvait de rejoindre dans sa jeunesse, les Rolling Stones, on est régulièrement éberlués par son obsession archiviste. Neil Young est aussi un homme d’affaires avisé au-delà de la musique, puisqu’on sait qu’il a été longtemps propriétaire d’une société très crédible de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2021

"Malcolm & Marie" de Sam Levinson : ni amour ni folie...

J'aime bien "Malcolm & Marie" justement parce que c'est un film dont je suis incapable après un seul visionnage de dire si je l'aime ou pas. Un truc bizarre qui échappe à mes idées préconçues et à mes grilles de lecture devenues standardisées après tant d'années. C'est un film qui appartient à un "genre" plus très populaire à notre époque, où le scénario fait la loi, celui de la crise conjugale, de l'enfermement du couple pour un règlement de compte sans merci : le genre de truc où tout passe par la capacité du réalisateur et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mars 2021

"Way Down in the Rust Bucket" de Neil Young & Crazy Horse : l'électrocution

Quand on repense aux publications de nouveaux enregistrements de Neil Young en 2020, et qu’on considère le programme bien fourni annoncé pour 2021, on ne peut que craindre un effet de ras l’bol, même de la part de fans relativement fidèles au Loner. D’ailleurs, la première réaction quand on mentionne la sortie de ce Way Down in the Rust Bucket est une question éberluée : « Encore un Neil Young ? ». Mais il fait bien dire que cette fois-ci, on peut répondre en toute franchise : « Oui, mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2021

"Working with God" de Melvins : "You're kicking my ass !"

Il est difficile de ne pas rire en entamant "Working with God", le nouvel album des Melvins (leur vingt-quatrième depuis 1983 !) par "I Fuck Around", reprise « scorsesienne » (on bat le record d’utilisation du mot « Fuck » dans une chanson, comme Scorsese le battait régulièrement au cinéma…) du "I Get Around" des Beach Boys : l’humour est irrésistible, mais on est aussi en droit de se demander si ce genre de blague potache sera toujours aussi drôle à la troisième écoute, sans parler de la dixième, la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2021

Revoyons les classiques du cinéma : "Spider-Man 2" de Sam Raimi (2004)

Alors que "Spider-Man" nous avait séduits en proposant un portrait juste, à la fois drôle et touchant du passage à l'adolescence, ce deuxième volet consacre la maturité de Sam Raimi comme réalisateur : en vrai "auteur" de ce blockbuster au budget démentiel, il détourne sa commande pour réaliser un film terriblement dépressif et émouvant, s'attachant plus qu'il ne serait raisonnable à peindre la vie difficile que Peter Parker mène du fait de ses choix (... mais s'agit-il vraiment d'un choix ?). Ne reculant devant rien (si... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 mars 2021

Revoyons les classiques du cinéma : "Spider-Man" de Sam Raimi (2002)

Revoir ce - désormais - classique du cinéma (disons l'une des adaptations les plus réussies d'un comic book à l'écran) permet d'abord de réaliser combien ce cinéma-là, celui des blockbusters basés sur des super-héros US, a régressé en 20 ans, et surtout depuis la mainmise de Disney sur Marvel. En effet, avec ce très beau et souvent très surprenant "Spider-Man", Sam Raimi, un véritable auteur longtemps moqué du fait de son goût pour la série B, voire Z, était enfin parvenu à ce qu'il souhaitait : mettre tout son talent et son amour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 mars 2021

"When the Day Leaves" de Valley Maker : la maturité intranquille...

Valley Maker, c’est qui, c’est quoi ? Eh bien, en deux mots, c’est Austin Crane, musicien apparu voilà 5 ans à Seattle, qui joue non pas une version actualisée du grunge qui a rendu la ville célèbre, mais plutôt ce qu’on peut qualifier paresseusement d’Americana… Grosso modo du côté d’un Kurt Vile, en plus rustique quand même. Et "When the Day Leaves" est déjà son quatrième album, qui marque son déménagement – son retour au pays, en fait – en en Caroline du Sud. Beaucoup de guitare acoustique, quelques accords électriques... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mars 2021

"Palm Springs" de Max Barbakow : un mariage sans fin, ou le jour de la chèvre ?

Soyons objectifs : un film qui ose inclure le "Barracuda" de John Cale dans sa BO est forcément film incontournable. Alors quand on y ajoute quelques mesures, trop brèves, du "Partisan" de Leonard Cohen, il va nous être très difficile de ne pas être positifs, voire raisonnablement enthousiastes à propos de "Palm Springs". Déjà, au départ, le fait de reprendre, quasiment à l’identique, le principe la boucle temporelle de la meilleure comédie des trente dernières années, "Un jour sans fin", ressemble à la pire des idées... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,