26 août 2017

"Revival" de Stephen King : merveilles et démons...

Les 150 premières pages de "Revival" sont sans aucun doute ce que Stephen King a écrit de meilleur depuis sa dernière "grande époque" (depuis "Misery" ?) : on y retrouve cet incroyable talent à parler de l'enfance - comme dans "It" - d'une manière aussi universellement poétique que terriblement intime, et on se sent à nouveau prêt à défendre la théorie (émergente, la théorie, mais c'est mieux que rien...) que King serait le grand "Auteur Américain" ignoré par tous. Et puis tout fan de rock'n'roll ne pourra qu'être inspiré par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2017

Révisons nos classiques : "Adam's Rib" de George Cukor (1949)

On connaît le féminisme de Cukor, merveilleux portraitiste de femmes, mais "Adam's Rib" (oublions le contre-sens du titre français) le voit passer au militantisme actif en la matière : entre comédie sentimentale, burlesque et film de procès, Cukor ne choisit pas, il a un message à asséner sur les préjugés qui vont jusqu'à influencer les décisions de la Justice, et ne reculera devant rien pour le faire passer au grand public. Film éminemment théâtral, mais magnifié par l'intelligence permanente de la mise en scène de Cukor, "Adam's... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 août 2017

"Wilson" de Craig Johnson : Woody Clowes

Si les tentatives d'adaptation de BD se traduisent généralement par des échecs artistiques, les œuvres de Daniel Clowes, l'un des papes du Comix indie, semblent mieux se prêter à l'exercice : la sobriété distanciée et l'intimisme cafardeux de ses portraits d'être déviants ou à la dérive n'exigent finalement pas grand effort pour être transcrits à l'écran, tels quels. Le piège est évidemment que la facilité de l'exercice dispense le réalisateur d'une quelconque imagination, sans même parler de transcendance, condamnant le film à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 août 2017

Séance de rattrapage : "The Lost City of Z" de James Gray

"The Lost City of Z" est un film trompeur : fausse épopée d'aventures exotiques, il ne nous offre que de courtes traversées d'une jungle amazonienne sans mystère, filmée avec un réalisme impressionnant pour ce genre de production à (relativement) gros budget, et il réduit "l'aventure" à quelques confrontations - passionnantes, il est vrai - avec des tribus locales. Son titre nous promet une cité perdue, mais le film n'en montrera - logiquement - pas la moindre pierre, préférant se terminer sur une promesse et un rêve. Les fans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 août 2017

Revoyons les classiques de la Série TV : "Six Feet Under - Saison 3" (2003) de Alan Ball

Lorsque s'ouvre la troisième saison de "Six Feet Under", en format 16/9 tranchant avec le 4/3 des saisons précédentes, bénéficiant d'un photographie plus sophistiquée et d'effets de mise en scène témoignant de sa crédibilité ascendante (nous sommes en 2003, et le format de la série TV explose à travers la planète), l'on sent immédiatement que la création d'Alan Ball (à laquelle collabore désormais la future grande Jill Soloway) est passée à un niveau supérieur : maîtrise de la narration, gestion impressionnante des affects, profondeur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 août 2017

"Cars 3" de Brian Fee : l'équation d'un échec sans appel

L'équation d'un échec sans appel : [Une seconde suite inutile de ce qui fut sans doute le moins bon concept des Studios Pixar, à l'époque où ils faisaient encore du cinéma qui comptait...] multiplié par [un scénario inepte qui promet beaucoup et gâche systématiquement toutes les possibilités offertes par ses thèmes (l'obsolescence caractéristique de nos temps hystériques, la tristesse de la vieillesse qui ne se combat qu'à travers la transmission de son savoir)] divisé par [l'évolution continuelle de la technologie qui nous offre ici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2017

Pixies à Lollapalooza Paris le samedi 23 juillet

Je n'ai donc pas vu les Pixies à Lolla Paris, j'ai préféré rester pour un temps sur le formidable souvenir de leur dernier passage au Zénith. Mais je n'ai pas pu m'empêcher, bien entendu, de regarder le concert filmé et diffusé sur Culture Box. Frank Black et sa bande ont attaqué très fort avec une version titanesque et menaçante de Gauge Away, qui m'a tout de suite fait penser que, zut, j'avais loupé quelque chose. Surtout qu'ils ont ensuite enchaînés par une succession imparables de titres rapides et durs (Rock Music ! Isla de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2017

Revoyons les classiques du film policier : "Se7en" de David Fincher (1995)

"Où les facultés de l'esprit viennent s'ajouter à la volonté mauvaise et à la puissance, il n'y a pour les hommes aucun moyen de défense." (Dante - La Divine Comédie / l'Enfer) Un peu plus de vingt ans plus tard, alors que David Fincher est devenu l'un des plus grands metteurs en scène opérant à l'intérieur du "système", et qu'on s'est sans doute un peu "habitués" au dosage parfait d'intelligence méthodique et d'élégance infinie qui sont la caractéristique de ses meilleurs films, il est facile d'oublier le choc que fut en 1996 la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 août 2017

"Dunkerque" de Christopher Nolan : Dunkerque, morne plage...

L'un de mes plus forts souvenirs de film de guerre me restant de mon enfance est "Weekend à Zuydcoote", d'Henri Verneuil, qui dépeint plus ou moins la même situation que le volet "The Pier" du "Dunkerque" de Christopher Nolan. Autant dire que le blockbuster "contemporain" à la manière Nolan ne faisait de toute manière pas le poids face à mon souvenir chaviré d'un Belmondo mitraillé sur la plage... Ici, nous avons droit à l'un de ces concepts qui, on le sait depuis longtemps, enchantent Nolan (trois fils narratifs avec des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juillet 2017

"Baby Driver" d'Edgar Wright : "I was born one dark gray morn / With music coming in my ears / In my ears"

Depuis les meilleurs moments de la "Trilogie Cornetto", on sait bien qu'Edgar Wright est le roi de l'exercice de style, dont la virtuosité a brillé au service des idées délirantes de Simon Pegg. Construisant avec quelques difficultés sa carrière américaine, Wright a visiblement décidé avec ce "Baby Driver" de passer à la vitesse supérieure en réalisant un film dans lequel le scénario n'a absolument ni importance ni intérêt - il s'agit de recycler ici pour la nième fois les stéréotypes épuisés du film de braquage, et d'y injecter un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,