08 juin 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "Predator" de John McTiernan (1987)

 Ah, "Predator" ! Schwarzie, ses muscles colossaux et son charme fou (qui allait l'amener au poste de Gouverneur de la Californie) ; McTiernan, le roi, que dis-je, le virtuose du film d'action (qui se retrouverait lui derrière les barreaux, sa carrière coulée) ; et l'un des ETs les plus réussis de l'histoire du cinéma, et ce pour toujours puisque la laideur irréaliste des effets digitaux a supplanté le réalisme poétique des masques en caoutchouc. Pas vraiment de nostalgie de ma part, puisque je n'étais plus un ado depuis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juin 2017

Séance de rattrapage : "Silence" de Martin Scorsese

On sait que la religion catholique et le mystère de la foi ont une place importante - même si ce n'est souvent qu'en sous-texte - dans l’œuvre de Scorsese, et on imagine donc combien "Silence", long film résolument non-commercial (au moins pour notre époque) a été un projet personnel pour son auteur. La question est de savoir si, au delà de la beauté formelle du film, de l'intelligence permanente dont Scorsese fait preuve dans cette adaptation d'un sujet historique difficile (la manière dont le Japon, au XVIIe siècle, a éliminé la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juin 2017

Revoyons les classiques de la Série TV : "Six Feet Under - Saison 1" (2001) de Alan Ball

Quinze ans plus tard, alors que le série TV a prodigieusement évolué depuis son nouvel âge d'or du début du siècle, peut-on encore regarder "Six Feet Under", l'une des trois grandes séries fondatrices du genre - avec "The Wire" et "Les Soprano", toutes 3 sur HBO - avec le même enthousiasme émerveillé ? Eh bien, même si formellement, "Six Feet Under" reste plutôt du côté du soap classique et n'a donc rien à voir avec les ambitions plus "cinématographiques", disons, de la grande série actuelle, aucune déception ne se fait ressentir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2017

"All Nighter" de Gavin Weasel : nuit pâle...

On se lance dans "All Nighter", avec l'espoir d'y trouver une version un peu moins "bas du front" des désormais habituelles pitreries américaines sur les tensions entre gendre et beau-père. La construction de l'intrigue en forme d'enquête sur une disparition, justifiant une visite de la nuit angelena, laisse un temps espérer une chronique moderne de la vie des trentenaires matinée de thriller... Si l'on ajoute au générique l'excellent JK Simmons et un Emile Hirsch qu'on a plaisir à retrouver dans un registre différent, tous les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2017

Revoyons les classiques du film policier : "L'Introuvable" de WS Van Dyke (1934)

On peut souvent trouver de bonnes raisons d'apprécier un film "ancien" - surtout s'il ne s'agit pas de l'un de ces chefs d’œuvre qui transcendent leur époque : ce qui frappe aujourd’hui dans "L'introuvable" (ou plutôt "The Thin Man", succès commercial conséquent en 1934 qui donnera lieu à de nombreuses suites), c'est le paradoxe du respect absolu du Code Hay (même un couple marié ne saurait partager le même lit...) associé ici à une célébration décomplexée de l'alcoolisme. Difficile de se concentrer sur l'intrigue policière pas très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2017

Séance de rattrapage : "Les Figures de l'Ombre" de Theodore Melfi

"Les Figures de l'Ombre" (au titre français échouant à capturer le jeu de mots original de "Hidden Figures") est une drôle de film, qu'on est bien en peine de juger objectivement. Empruntant avec des semelles de plomb les sentiers fort peuplés en ce moment de la dénonciation des années ségrégationnistes aux USA, il délivre à la note près le programme prévu visant à célébrer ces héroïnes qui franchirent dans les années 60 un plafond qui n'était vraiment pas de verre, et ce, ni plus ni moins qu'à la NASA... N'hésitant pas,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2017

"Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar" de Joachim Rønning et Espen Sandberg : le naufrage du merveilleux...

"La Vengeance de Salazar" avait commencé depuis moins de dix minutes, et alors que je sombrais dans la consternation la plus profonde devant les mimiques insupportables de Johnny Depp (nous nous sommes tant aimés, Johnny...) grimpé sur une banque tirée par des chevaux, j'ai eu un flash (-back ?) : Gérard Philippe galopant sur les toits dans "Fanfan la Tulipe", une image emblématique de mon enfance (et un film que je ne reverrai certainement pas pour ne pas gâcher l'enchantement qu'il avait créé à l'époque...). Et j'ai passé le reste... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 mai 2017

"I Love Dick" de Jill Soloway : I Love Jill !

Depuis l'éblouissement ressenti devant "Transparent", il est peu de dire que le travail de Jill Soloway nous importe et que nous attendions son "I Love Dick" avec impatience. On aura pourtant besoin cette fois de quelques épisodes pour être totalement convaincus, sans doute parce que le monde de l'Art Moderne, même exilé au fin fond du Texas, a quelque chose d'irritant dans son mélange absurde de prétention vaguement condescendante et de vraies ambitions quant à une compréhension du monde. Mais peu à peu, le talent, le génie peut-être... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2017

"Bosch - Saison 3" de Michael Connelly : le dernier clou dans le cercueil...

Après une seconde saison qui nous avait redonné un peu d'espoir, le troisième volet des enquêtes de Harry Bosch voit s'effondrer cette série qui n'a décidément jamais atteint le niveau des meilleurs livres de Michael Connelly - les premiers, bien entendu. Le problème vient cette fois du scénario, très confus et peu crédible, qui plonge rapidement le téléspectateur dans une sorte d'indifférence louchant vers l'ennui. Pire, la "révélation finale" de comportements éthiquement discutables de la part de Bosch enfonce le dernier clou dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mai 2017

"The Man in the Hgh Castle - Saison 1" de Frank Sponitz : le poids de la sauterelle...

Liquidons tout de suite le débat inutile sur la proximité de cette série avec le chef d’œuvre uchronique de Philip K. Dick, "le Maître du Haut-Château" : bien entendu, aucun rapport, si ce n'est l'utilisation de l'univers paradoxal créé par Dick dans lequel les forces de l'Axe ont gagné la Seconde Guerre Mondiale, et de quelques uns des personnages du livre. Et là n'est pas le problème, les adaptations fidèles de Dick se comptant de toute manière sur les doigts intacts d'une main mutilée.. Le problème de la première saison de ce "Man... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,