01 décembre 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "No. 1 i Heaven" (1979)

Il suffit d'écouter trente secondes de l'introduction du magnifique "Tryouts for the Human Race", premier titre de "No. 1 in Heaven", le huitième album de Sparks, pour comprendre immédiatement : cette mélodie imparable, la voix à nouveau surexcitée de Russell Mael, après une (courte) période terriblement médiocre, Sparks est revenu au sommet... Et s'est aussi complètement réinventé en combo techno-pop, voire même disco, après avoir jeté par dessus bord ses oripeaux de groupe de Rock américain, bien trop étroits... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 novembre 2020

"Le Jeu de la Dame" de Scott Frank : la sicilienne

Moi qui ne suis jamais le dernier à ironiser sur le fait que trop de films aient besoin d'utiliser la béquille du "inspiré de faits réels" pour asseoir leur crédibilité, me voilà devant une œuvre dont je me suis dit que la seule vraie faiblesse était que son extraordinaire histoire ne soit pas réelle... tant elle est belle, tant on a constamment ENVIE D'Y CROIRE ! Série TV sur les échecs, passionnante comme un thriller d'espionnage, bénéficiant d'une mise en scène au cordeau et d'une reconstitution historique impeccable, récit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2020

"On the Rocks" de Sofa Coppola : Shaken, not Stirred !

On a coutume de faire un bien mauvais procès à Sofia Coppola : celui d'être seulement une "fille de...", une nantie vivant dans un monde de luxe loin de la réalité, seulement capable de filmer cet univers-là. C'est oublier bien vite que le cinéma est, la plupart du temps, un Art du rêve qui nous transportera une heure trente durant dans une autre vie, où l'on remplace les nuggets du McDonald's mangées froides en baissant son masque chirurgical sur le parvis de la Défense balayé par un vent glacial, par une rapide... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 novembre 2020

"Re Imaginos" d'Albert Bouchard : un rêve inaccompli...

2020, si elle aura été l’une des pires années imaginables, se sera avéré une mini-bénédiction pour tous les affiliés à la secte de l’huître bleue. Car après la belle surprise qu’a constitué "The Symbol Remains", le premier album du Blue Öyster Cult en 20 ans – un album qui ne retrouvait certes pas la vieille magie du groupe, mais qui était quand même bourré de bons morceaux -, voilà maintenant que nous revient Albert Bouchard… Membre fondateur – et essentiel – du groupe, Albert fut le batteur originel du BÖC, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Introducing Sparks" (1977)

Même dans la discographie du "meilleur groupe composé de deux frères du monde" (LOL), il y a des disques catastrophiques, et si cet "Introducing Sparks" n'est pas le nadir de la carrière de Sparks, c'est que cette position est durablement occupée par son prédécesseur, l'horrible "Big Beat"... L'honnêteté nous pousse à rappeler que cet album, le septième des Frères Mael, et le second depuis leur retour aux USA, passé totalement inaperçu à sa sortie, a depuis, été régulièrement réévalué par les fans hardcore. Pourtant, on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2020

"Just A Story From America" par Elliott Murphy : Rock Ballad...

Alors voilà, "Just a Story from America", l’autobiographie tant attendue (par si peu de gens, mais qu’importe !) du grand conteur et aussi grand musicien américain Elliott Murphy, alive and well in Paris depuis si longtemps qu’on ne compte plus années, vient de sortir. Dans un monde plus juste, ce serait un évènement littéraire. Et musical. Mais des injustices, Elliott en a déjà vécu sa part, et, élégant et drôle comme il est, il est parfaitement capable d’y survivre encore une fois, et peut-être même d’en faire une bonne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 novembre 2020

"Earth to Dora" de eels : franchement apaisé ?

« I don’t want nobody / I don’t need that shit / Nothing good ever came / From anytime I did / So what the fuck is going on here? / Tender-hearted love / I was always dreaming falsely / I must be waking up » (Je ne veux personne / Je n’ai pas besoin de cette merde / Rien de bon n’en est jamais sorti / De chaque fois que je l’ai fait / Alors qu’est-ce qui se passe cette fois ? / Amour plein de tendresse / J’ai toujours eu tort dans mes rêves / Je dois être en train de me réveiller) ("Waking Up") Le bonheur frapperait-il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2020

"Les Sept de Chicago" d'Aaron Sorkin - Ashes to Ashes

Depuis que j'ai vu, très jeune, "Autopsie d'un Meurtre", de Preminger, j'adore les films de procès, et les joutes verbales entre les représentants de l'accusation, en général les "méchants" dans 90% des films, et les géniaux avocats de la défense. Et le sentiment de rage, d'injustice insupportable que l'on ressent à chaque "coup bas" porté par les adversaires machiavéliques du Bien. Mais il m'a bien fallu reconnaître que peu d'avocats, qu'ils soient "réels" ou personnages de cinéma, avaient le charme de Jimmy Stewart... ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 novembre 2020

"III" par Fuzz : Format power trio, riffs homériques, énergie primitive...

On a eu très chaud ! Et on ne parle pas de la situation politique US, pas encore clarifiée au moment où on écrit ces lignes. On parle des choses vraiment IMPORTANTES, comme d’avoir une année 2020 SANS ALBUM DE TY SEGALL !!! Parce que là, on frôle l’insupportable, l’appel à l’insurrection générale des rockers, non ? Heureusement, on s’inquiétait (presque) pour rien, car l’animal vient de nous offrir le troisième album de son side-project Fuzz, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un album de Ty Segall(même si... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 novembre 2020

"Letter to You" de Bruce Springsteen : nostalgie du rêve (musical) américain

Les USA n’ont peut-être jamais eu autant besoin de Bruce Springsteen qu’en ce moment, juste avant des élections cruciales, alors que le pays est divisé comme jamais depuis la “Guerre Civile”. Car Springsteen, au-delà de ses opinions politiques démocrates, est peut-être le seul artiste d’envergure qui chante SUR et POUR chaque américain, quelle que soit la couleur de sa peau, quelle que soit son origine et, même, ses convictions. "Letter to You" – titre magnifique dans ce contexte de déchirement collectif – est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,