22 janvier 2012

Séance de rattrapage : "J'ai Rencontré le Diable" de Kim Jee-woon

Soutenu par une critique française très enthousiaste, "J'ai Rencontré le Diable" m'a laissé pour le moins sceptique : si l'accumulation de scènes ultra-violentes, sadiques et repoussantes, fonctionne parfaitement bien, portée par une mise en scène à la fois intelligente et efficace (le "plus" habituel du cinéma coréen, souvent virtuose et toujours trivialement terre-à-terre...) et par une interprétation époustouflante de Min-Sik Choi (oui, le héros de "Old Boy"...), je doute quand même fortement que Kim Jee-woon ait voulu donner à son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2012

Révisons nos classiques : "Old Boy" de Park Chan-Wook (2003)

Passés la rumeur cannoise et l'enthousiasme de Tarantino envers un (faux) frère de cinéma, le choc de la découverte en salle et le scandale des différentes outrances aux quelles s'est livré Park Chan-Wook dans "Old Boy" (ingestion de poulpe vivant, arrachage de dents au marteau, auto-mutilation, etc.), on peut regarder ce chef d'oeuvre mineur (certes, mais chef d'oeuvre quand même...) pour ce qu'il est : un grand film viscéral sur les déviances d'une société coréenne déchirée entre ses pulsions sauvages (incestes, viols, mutilation,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 janvier 2012

"Monster - Chapitre 6 (la Forêt des Secrets)" de Naoki Urasawa

Superbe tome que ce 6ème de "Monster", en particulier dans sa première partie qui offre de longues pages à l'un des personnages "secondaires" les plus intéressants créés par Urasawa : Eva, qui avait au départ le rôle un peu caricatural de la fiancée bourgeoise avant tout intéressée par le statut social de son "homme" et que l'on perçoit désormais comme un personnage auto-destructeur et superbement ambigu. La seconde partie de ce volume déploie une nouvelle intrigue autour d'une recherche de paternité, qui s'avère passionnante, avec,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 janvier 2012

"Millenium" de David Fincher : échec artistique complet...

On attendait beaucoup du travail de David Fincher sur le beau matériau qu'est "Millenium", tant la convergence des thèmes préférés du réalisateur et du best seller mondial était évidente : démontage des mécanismes analytiques d'une enquête ("Zodiac"), description d'un monde désormais totalement digitalisé où la vie privée n'existe plus ("Social Network"), fascination / répulsion envers la barbarie humaine ("Se7en" et "Zodiac"), etc. "Millenium : les Hommes qui n'aimaient pas les Femmes" s'avère malheureusement un échec artistique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 janvier 2012

Révisons nos classiques : "Collateral" de Michael Mann (2004)

"Collateral" est un film qui ne s'use pas : sans doute le meilleur rôle de Tom Cruise (avec "Eyes Wide Shut"), puisque Michael Mann - comme Kubrick avant lui… - utilise les faiblesses criantes de l'interprétation de la star pour en faire l'un des éléments les plus crédibles du film, l'incapacité de Vincent à exprimer la moindre humanité, sorti de ses plans froidement mathématiques et de sa vision abstraite d'un monde sans Dieu ni raison ; également le film où la "technique" supérieure de Michael Mann est le plus en adéquation avec son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 décembre 2011

Revisitons le cinéma déviant de David Lynch - "Blue Velvet" (1986) : béances mortelles...

Dans "Blue Velvet", il y a, pour la première (vraie) fois dans l'oeuvre de Lynch, qui était encore à l'époque un cinéaste "normal" ou presque, ces béances mortelles qui s'ouvrent sous les pieds des innocents, ce grouillement noir de cauchemar hébété, ce théâtre grotesque des pulsions (sexuelles avant tout, meurtrières aussi) sur lequel on peut tomber pour peu qu'on ait poussé la mauvaise porte. Il y a, évidemment, cette oscillation permanente entre fascination / répulsion pour ce qu'il y a de pire en nous comme en tout être humain. Il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 décembre 2011

"Monster - Chapitre 5 : Après la fête" : virtuosité narative

Composé de quatre mini-récits de longueur diverses, le chapitre 5 de "Monster" est une sorte de démonstration parfaite de la virtuosité narrative de Urasawa : à partir de son canevas original, il peut nous broder aussi bien un thriller paradoxal (comment le diabolique inspecteur Runge manipule un criminel pour arriver à ses fins "personnelles"...) qu'une "feel good story" de réconciliation (deux anciens adversaires de l'université dissipent un lointain malentendu), un polar énigmatique et sentimental (un flic devenu truand... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,