21 juillet 2018

"Fleuve Noir" d'Eric Zonca : noyade

Oh qu'il semble lointain le jour où un nouveau venu, un certain Eric Zonca scotchait la planète Cinéma avec un film OVNI, "la Vie Rêvée des Anges", œuvre déchirante de sensibilité ! Impossible d'imaginer que le même réalisateur ait pu "commettre" cet indescriptible cauchemar qu'est "Fleuve Noir, probablement le plus mauvais film de 2018 et une épreuve insoutenable pour les nerfs de tout spectateur s'étant malencontreusement aventuré dans une salle le projetant. Véritable fleuve d'immondices - son titre clin d’œil et hors sujet devant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 juillet 2018

"The Guilty" de Gustav Möller : Blow In

On connaît suffisamment la vitalité du "polar scandinave", en littérature du moins, pour faire confiance les yeux fermés à ce petit film conceptuel danois qui nous arrive auréolé de critiques louangeuses et de récompenses... même si l'on imagine mal qu'on aura à faire à la "révélation de l'année" ou à la naissance d'un nouveau réalisateur génial. Et en effet, "génial", "The Guilty ne l'est pas : on peut même trouver que son concept malin - en gros, remplacer l'image par le son pour raconter une histoire - tourne un peu en rond à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juillet 2018

"Un cri sous la glace" de Camilla Grebe : chute libre

Voici un livre qui m'a offert un parcours pour le moins inattendu : les premiers chapitres, ceux de la découverte d'une construction maligne - même si pas aussi originale qu'on le souhaiterait - à trois voix et deux temporalités, ceux de l'exploration de trois personnages sérieusement abîmés par la vie et leurs relations familiales, m'ont enchanté par leur sensibilité, leur délicatesse toute "féminine" (pardon pour le cliché simpliste mais cela fait du bien après tant de polars autour de flics machos et alcooliques !) ; 500 pages plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Sans Pitié" de Byun Sung-Hyun

Il faut évidemment reconnaître les qualités formelles (image superbe, mise en scène souvent inspirée) et narratives (déconstruction de l'intrigue, éclatée temporellement, ruptures surprenantes de ton) de "Sans Pitié" pour pouvoir admettre que le film de Byun Sung-Hyun dégage un sentiment assez accablant de vacuité, et qu'il nous plonge dans un vague ennui dont nous avons bien du mal à nous extraire pour jouir d'une fin à la fois romantique - pour peu que nous souscrivions à une lecture homo-érotique de la relation entre le ricanant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2018

"Goliath - Saison 2" de David E. Kelley / Jonathan Shapiro : Wave of Mutilation

La réussite notable de la première saison de "Goliath", même si elle reposait en grande partie sur les étroites (mais finalement robustes) épaules du génial Billy Bob Thornton a logiquement donné envie à la maison Amazon Prime de poursuivre l'expérience, mais en poussant cette fois tous les curseurs dans le rouge. La bonne nouvelle est que la seconde saison n'est pas une pâle copie de la première dont elle reprendrait les mécanismes (il s'agit c'est fois bien plus d'un polar traditionnel que d'un "film de procès"), mais la mauvaise... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2018

"In Darkness" d'Anthony Byrne : perdus dans le noir

Natalie Dormer et Anthony Byrne ont bien de la chance, la maison Netflix leur a donné les clés du camion : ok pour leur scénario de débutants écrit à 4 mains, ok pour le rôle principal pour elle, qui a quand même dans son CV des trucs aussi puissants que "Hunger Games" et "Game of Thrones", ok pour sa première réalisation à lui. Le (télé)spectateur, lui, a bien moins de chance, il va devoir se farcir "In Darkness", un autre "Netflix flick" ni fait ni à faire... Un autre projet a priori alléchant et qui part bien, avec 45 minutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juin 2018

"Quand sort la recluse" de Fred Vargas : arachnophilia

Voici plusieurs années que l'on maudit les livres de Fred Vargas, qui nous déçoivent presque toujours, à force de ne reposer que sur la virtuosité de l'écriture, et de tirer sur la corde de la fantaisie jusqu'à ce qu'elle casse... et elle casse souvent ! Ses livres nous tombent régulièrement des mains et ses échecs répétés nous attristent profondément : ainsi, "les Temps Glaciaires" ou "l'Armée Furieuse" s'étaient révélé particulièrement insupportables à force de préciosité et d'accumulation de tout et n'importe quoi... Reste que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juin 2018

Narcos - Saison 3" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard :une bombe !

Contre toute attente, la liquidation de Pedro Escobar semble avoir donné des ailes à "Narcos", la belle série de Netflix qui souffrait parfois d'un excès de respect envers les faits historiques, et d'une tendance lourde à la "pédagogie" quant au fonctionnement de l'empire disparu des narco-trafiquants de Colombie. En passant au récit de l'ascension et - surtout - de la chute du Cartel de Cali, hydre à têtes multiples et gérant un business moins flamboyant, plus pragmatique, plus moderne que celui d'Escobar, les scénaristes de "Narcos"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 juin 2018

"Anon" d'Andrew Niccol : Everybody's Got Something to Hide (?) Except Me and My Monkey...

"Il ne faut pas désespérer Billancourt", on le sait, mais un certain abattement nous saisit à chaque fois que l'on termine un nouveau "Netflix-Movie" : on a été attiré par le pitch, par les noms prestigieux au générique, par les budgets visiblement conséquents alloués à des projets ambitieux, et à chaque fois, ça se termine par une amère déception, comme si ce qui fait l'essence du Cinéma (majuscule, s'il-vous-plait !) échappait définitivement à la compréhension de la nouvelle firme monstrueuse de l'entertainment globalisé. Comme s'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juin 2018

"The Chase" de Kim Hong-Seon : vieillards et éclopés

Si "The Chase" prouve quelque chose, c'est bien que la brillante formule du nouveau polar coréen inventée par Bong Joon-Ho ou Na Hong-Jin il y a une quinzaine d'années s'essouffle sérieusement (à moins que cela ne soit qu'une novelle génération de cinéastes peine à arriver...) : il y a en effet dans le film de Kim Hong-Seon tous les ingrédients que l'on a appris à aimer, du mélange de genres (ici du cinéma social, de la comédie et du thriller, bien entendu...), de la noirceur, des acteurs polyvalents et crédibles, une mise en scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,