15 août 2015

"The Killing (Forbrydelsen) - Saison 2" : un peu inférieure à la première saison, mais...

Il n'est pas certain qu'une réussite aussi singulière que "Forbrydelsen" appelait une suite, aussi Soren Sveistrup et son équipe se sont - intelligemment - remis à l'ouvrage pour cette seconde saison en se rapprochant beaucoup plus des canons du genre. Plus question désormais de longue introspection des sentiments et de la vie privée de plusieurs personnages, place à l'efficacité fictionnelle du thriller classique : Lund revient aux affaires avec un nouveau coéquipier pour traquer un assassin liquidant des militaires revenus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 août 2015

"Mission : Impossible - Rogue Nation" de Christopher McQuarrie : A quand un reboot ?

Vu pourtant dans de très bonnes conditions pour un tel blockbuster tonitruant, à l'Odeon de Leicester Square, "Rogue Nation" m'a laissé relativement froid, à la différence de son très bon prédécesseur, enchanté, il faut bien l'avouer, grâce à la mise en scène dynamique et créative de Brad Bird. Ici, nous n'avons droit qu'à un "Tom Cruise movie" standard, souvent épuisant, régulièrement futile, où notre "héros" semble surtout lutter contre les outrages du temps, logiquement chaque fois plus visibles : Ethan / Tom passe donc tout le... [Lire la suite]
01 août 2015

Lire ou relire Le Carré, immense écrivain de notre temps : "L'Espion qui venait du Froid" (1963)

Premier livre du tout jeune (alors) John Le Carré, qui venait de lâcher l'IS, horrifié par ce qu'il avait vu, et décidait de mettre son talent d'écrivain naissant au service d'une peinture brutale de la dégénérescence éthique et morale dont il avait été témoin (avec le plein accord de ses anciens employeurs, comme le précise une passionnante préface rajoutée récemment), "l'Espion qui venait du Froid" eu un impact immense, et plaça Le Carré sur la carte des écrivains qui comptent. Le lire ou le relire en 2015 permet de constater à la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2015

Notre homme Clint : "Mystic River" de Clint Eastwood (2003)

Après plusieurs films que l'on pouvait objectivement qualifier de faibles, Eastwood revenait en 2003 dans une forme étonnante (dans tous les sens du terme) avec cet éprouvant "Mystic River", qui, sous une apparence de grand classicisme (théâtralisation tragique des sentiments, jeu "actor's studio" - d'ailleurs discutable - d'acteurs choisis pour leur stéréotypage, amples mouvements de caméra, etc...), dépeignait de manière unique, c'est-à-dire sans simplisme ni complaisance, l'infinie propagation du Mal absolu dans la société... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 juillet 2015

Les aléas de la filmo de grands réalisateurs : "Panic Room" de David Fincher (2002)

Soyons objectif, ce "Panic Room" largement décrié par les hordes de fans de David Fincher, dont je suis, mais seulement depuis peu, n'est rien d'autre qu'un petit thriller angoissant mais assez vain, malgré les astuces formelles - on pense beaucoup à Hitchcock, que Fincher cite tout en réactualisant ses "trucs" à force d'effets digitaux - et l'interprétation (comme - trop ? - souvent) intense de Jodie Foster. Fincher démontrait ici - mais n'était-ce pas le but de ce film de commande "modeste" par rapport au travail précédent de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juin 2015

Revoyons les classiques de la série TV : "24 Heures Chrono - Saison 1"

Près de 15 ans après sa sortie sur les petits écrans, et une fois bien retombé l'impact médiatique de cette série assez furieusement polémique, peut-on encore regarder "24 Heures Chrono" et y prendre plaisir ? La réponse est indiscutablement "Oui", même si l'invraisemblance continuelle du scénario, construit sur des coups de force permanents et sur l'énergie interne de la série qui oblitère la capacité de réflexion du téléspectateur, irrite beaucoup. On peut toujours savourer le concept fort des 24 épisodes de 1 heure (moins les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 juin 2015

"Tu Me Manques" de Halan Coben : Coben fait des efforts...

D'abord, de temps en temps, il faut lire un Coben en anglais (si l'on peut), pour découvrir qu'il n'écrit pas si mal que les piètres traductions françaises de ses livres peuvent le laisser penser. Du coup, ce "Missing You" m'a semblé un poil au dessus de l'habituelle - et généreuse - production du bonhomme. La combinaison de plusieurs intrigues, qui opèrent à différents niveaux (dont l'inévitable - bâillement - retour en arrière sur la disparition d'un être cher qui se révèle ne pas être ce que l'on croyait - non, c'est vrai ?)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2015

"Top of the Lake", mini-série de Jane Campion et Gerard Lee : Paradise lost...

Au fil des années, on avait un peu oublié Jane Campion, dont la filmographie n'avait pas tout-à-fait tenu les promesses de "An Angel at my Table" et "The Piano". C'est donc avec un plaisir sans réserve qu'on retrouve sa patte si caractéristique dans cette "mini série" (6 épisodes d'une heure - telle que la série est publiée en DVDs, et non 7 épisodes de 50 minutes comme elle a été diffusée -, pas d'autre saison en vue) quasi parfaite qu'est "Top of the Lake" : condamnation sans appel du machisme, voire de la masculinité en général,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2015

"Homeland - Saison 4" : le "24 Heures Chrono intelligent"

Nonobstant la répugnance que je ressens depuis toujours - et qui grandit de saison en saison - pour le personnage de Carrie et le jeu convulsif et pénible de Claire Danes, il m'est impossible de ne pas reconnaître nombre de qualités réelles à "Homeland", qui justifie pleinement dans sa 4ème saison sa réputation de "24 heures chrono" intelligente. Une première partie de saison un peu frustrante - voir par exemple le manque de crédibilité de la liaison entre Carrie et le jeune Pakistanais, ou encore la pénible scène de schizophrénie de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mai 2015

"Le Frisson" de Ross Macdonald : d'utilité publique...

Il semble qu'en 2015, on ait oublié qu'on peut faire un bon polar populaire sans serial killer, sans accumulation de scènes "gore", ou sans démesure conspirationniste. Relire l'oeuvre de Ross Macdonald, et les enquêtes de Lew Harper (interprété à l'écran par le grand Paul Newman, ne l'oublions pas), s'avère sans doute désormais d'utilité publique, et "Le Frisson" bénéficie de la réputation d'être l'un des tous meilleurs livres de la série. Personnage fascinant de privé ayant hérité de Philip Marlowe ou de Sam Spade un pragmatisme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,