04 janvier 2021

"Undercover - Saison 2" de Nico Moolenar : une seconde saison qui ne surprend jamais et n'émeut que très peu...

Maintenir la qualité de Undercover dans une seconde saison n’allait pas être facile, d’autant que Moolenar et son équipe se privent de leurs deux acteurs-clé : Anna Drijver et Frank Lammers, qui apparaît quand même occasionnellement, pour une intrigue parallèle assez faible et ne débouchant pas sur grand-chose, et qui démontre surtout que les scénaristes ont été conscients du déficit de charisme du casting. Tom Waes, le personnage principal, qui a pris un drôle de coup de vieux entre les deux saisons, confirme ici une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 janvier 2021

"Impact" d'Olivier Norek : "l'écologie, sans révolution, c'est du jardinage !"

Dans le petit monde des auteurs français de ce que l’on qualifiait jadis de polars de gare – à l’époque où l’on lisait encore des livres lors de voyages en train… – Olivier Norek est un drôle de spécimen, et sans doute l’un des personnages les plus intéressants. Venu du vrai monde la police judiciaire, il a naturellement débuté par des polars réalistes – et très crédibles, ce qui est logique – rapidement reconnus par le public et la critique (et ce même en dehors de l’hexagone) : on en compte aujourd’hui quatre, "Code 93",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 décembre 2020

"Undercover - Saison 1" de Nico Moolenar : Infiltranten

La première saison de la série belge (du côté flamand, cette fois) "Undercover" commence particulièrement bien, avec un juste mélange d'action et de dérision qui peut rappeler, au-delà du thème comparable sur la fabrication de drogues synthétiques, la formule magique de "Breaking Bad". Nico Moolenar nous raconte comment un (faux) couple de flics vont – difficilement - infiltrer la sphère intime d’un gros producteur belge d’ecstasy (un personnage de fiction inspiré d’un trafiquant réel, Janus Van W.) et essayer de montrer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 décembre 2020

"L'Aliéniste - Saison 2 : Angel of Darkness" : … ou comment rectifier le tir après une première saison décevante

Un Daniel Brühl bien trop lisse pour prendre les traits du « génial aliéniste », une mise en scène académique, des scènes ridicules, un scénario prévisible… la plupart des téléspectateurs n’avaient pas de mots assez durs pour juger de l’échec de l’adaptation de l’Aliéniste de Caleb Carr (… qui faisait pourtant partie de l’équipe en charge de la série !)… la plupart des téléspectateurs n’avaient pas de mots assez durs pour juger de l’échec de l’adaptation de l’Aliéniste de Caleb Carr (… qui faisait pourtant partie de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2020

"The Call" de Lee Chung-Hyun : femmes au bord de raccrocher leur téléphone

Voilà des décennies que l’on célèbre le talent unique qu’a le jeune cinéma coréen pour rompre toutes les barrières habituelles entre les genres cinématographiques, pour proposer une expérience originale, stimulante et souvent inédite. Bien entendu, la recette est plus savoureuse quand elle est préparée par des maîtres comme Bong Joon-Ho ou Park Chan-Wook, mais "The Cal"l, récente production du Pays du Matin Calme récupérée par Netflix du fait du Covid19, montre qu’elle fonctionne très bien aussi sur le territoire plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 décembre 2020

"L'Aliéniste - Saison 1" : Steampunk somnolent

Nombreux sont ceux qui ont déploré que la série "l'Aliéniste" soit au final une adaptation très faible du best-seller de Caleb Carr, en particulier du fait du manque de complexité et d'ambigüité du personnage principal de l'aliéniste (c'est à dire une sorte de pré-psychiatre d'avant Freud...) Laszlo Kreisler, auquel Daniel Brühl - acteur pourtant notable, il suffit de se souvenir de sa prestation extraordinaire en Nikki Lauda dans Rush - prête ses traits (trop ?) juvéniles et sa raideur germanique. Il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 décembre 2020

"Coup pour Coup" de Mateo Gil et Miguel Barros : les spadassins de Midas !

2020, la pandémie du Covid 19 n’est pas survenue, mais Madrid est à feu et sang : la version locale des gilets jaunes a dégénéré en un affrontement global entre le gouvernement (et les « puissants » de l’économie) et le peuple. L’un des capitaines d’industrie les plus en vue se retrouve victime d’un chantage particulièrement original et pervers : il doit payer 50 Millions d’Euros à une mystérieuse organisation, « les favoris de Midas », faite de quoi, tous les 5 jours, un inconnu sera exécuté. Cela tombe très mal pour Víctor... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 novembre 2020

"Bronx" d'Olivier Marchal : Marseille, c'est quand même bien plus beau !

La bande annonce présentée par Netflix pour le dernier film d’Olivier Marchal, "Bronx" ("Rogue City" en version internationale !), ne fait franchement pas envie : entre démonstration de machisme bas du front – une caractéristique il est vrai indiscutable du cinéma de Marchal – et scènes d’action louchant du côté d’Hollywood, le premier réflexe du cinéphile est de passer très vite son chemin. La réalité de "Bronx" est, évidemment (?) toute autre, et le film, avec finalement très peu de fusillades à l’arme lourde – elles sont toutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 octobre 2020

"Marcella - Saison 3" de Hans Rosenfeldt et Nicola Larder : l'inflitrée

Beaucoup de gens adorent "Marcella", qui a d’abord bénéficié d’une aura de série-culte, qu’on se recommandait entre « connaisseurs », avant de connaître une confortable popularité. On risque de se mettre donc pas mal de gens à dos en émettant quelques critiques vis-à-vis de la création de Hans Rosenfeldt et Nicola Larder, dont la troisième (et dernière ?) saison est disponible depuis quelques mois. Netflix a misé sur "Marcella" et nous offre une troisième saison qui rompt brutalement avec les deux premières et nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2020

"Irrémédiable" de Carles Torras : Visible Man

Carles Torras fait partie de ces jeunes réalisateurs catalans remarqués dans les festivals (pour "Callback", son précédent film) et qui perpétuent le savoir-faire espagnol en matière de cinéma de genre, en tentant de l’élever dans des territoires un peu plus nobles que ceux de la satisfaction immédiate de notre goût pour les scènes choc et les frissons faciles. Mario Casas, de son côté, est le jeune acteur madrilène qui fait battre les cœurs féminins mais qui veut visiblement prouver qu’il est plus qu’un beau playboy, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,