25 avril 2017

Revisitons le cinéma déviant de David Lynch - "Twin Peaks : Fire Walk With Me" (1991) : le cauchemar ne faisait que commencer.

Je fais partie des gens qui avaient profondément haï "Twin Peaks : Fire Walk with Me" à sa sortie en 1992. Ma rage résultait en grande partie de ne pas retrouver dans le film l'atmosphère délicieuse de la série qui m'avait enchantée un an plus tôt, et d'être resté perplexe devant un récit qui se contentait de nous décrire trivialement toutes les étapes du calvaire de Laura Palmer que nous avions mis une saison et demi à décrypter. Plus de 25 ans ayant passé, il y a prescription, et il m'était possible de revoir pour la seconde fois ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

22 avril 2017

Revoyons les classiques de la Série TV : "Twin Peaks - Saison 2" (1991) de David Lynch et Mark Frost

Nous étions dans l'erreur, abusés par l'annonce de l'interruption de "Twin Peaks" et par notre propre désolation : le 29ème épisode - et le nouveau tour de force de Lynch qui nous vrillait le cerveau en 45 minutes démentielles - était une parfaite conclusion au trip halluciné de la série. Une fois les vierges dépucelées, les comptes entre reptiles corrompus réglés dans une explosion, une fois la paternité décidée et reconnue, une fois tranchés tous les fils de cette fiction aberrante qui - dans l'une de ces percées géniales qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 avril 2017

Le futur du Cinéma est Asie : "Man on High Heels" de Jang Jin (2015)

Il est des films un peu ratés, un peu maladroits, pas complètement satisfaisants, qui quelque part, nous parlent plus, nous touchent plus profondément que bien des chefs d’œuvre incontestables. "Man on High Heels", un polar coréen peu vu et mal défendu par la critique française, laissera ainsi un souvenir plus personnel que ce à quoi on pouvait légitimement s'attendre : pas à cause de scènes de baston sanglantes, cruelles et indiscutablement efficaces (on est désormais habitués aux caractéristiques disons extrêmes du cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 avril 2017

Séance de rattrapage : "Mr Wolff" de Gavin O'Connor

De temps en temps, il vaut mieux être clair. Et direct. "Mr. Wolff" est un gros caca nauséabond, un film sur l'autisme qui insulte largement les autistes et leurs familles, un thriller dont chaque "surprise" a été prévue par le spectateur somnolent au moins une demi-heure avant, un film d'action recyclant les niaiseries fachos du film lambda de super-héros en une série de scènes grotesques et sans enjeu. Basé sur un scénario à peu près aussi surréalistement crétin que celui d'un film de Luc Besson (résumons en spoilant généreusement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2017

"Rue Sans-Souci" de Jo Nesbø : Amère caipirinha ?

"Rue Sans-Souci" est le premier roman de la série "Harry Hole" à répondre pleinement au cahier des charges du polar scandinave : intrigue complexe imbriquant au moins deux, sinon trois, enquêtes parallèles, grand nombre de personnages - tous plus ou moins déséquilibrés - offrant la possibilité de multiples résolutions successives des énigmes jusqu'au retournement final, et bien entendu belle atmosphère anxiogène se nourrissant de paysages et d'ambiances scandinaves qui nous semblent toujours légèrement décalés... Avec cette fois un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 avril 2017

"Bosch - Saison 2" de Michael Connelly : la possibilité d'une série...

Qu'est-ce qui a changé dans cette seconde saison de "Bosch", adaptation des romans à succès de Michael Connelly produite par l'auteur lui-même ? Pas grand chose sans doute, le rythme languissant est toujours là, ainsi qu'une certaine superficialité de la description du microcosme policier de Los Angeles, finalement assez loin du réalisme minutieux des meilleurs livres de la série. Et nous devons toujours accepter l'interprétation molle et décalée d'un Titus Welliver bien trop loin de la rudesse acérée du Harry Bosch créé par Connelly.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2017

"Rouge-Gorge" de Jo Nesbø : rupture, mélodrame et extrême-droite

Si "Rouge-Gorge", troisième enquête de l'inspecteur Harry Høle surprend de prime abord, c'est que Nesbø opte ici pour une rupture brutale par rapport à ce qui faisait le sel des deux premiers livres de la série : exit l'exotisme et la découverte de pays et de cultures différentes, plus non plus d'écriture rock'n'roll ni de saillies humoristiques ou cyniques... Place à un (gros) roman classique qui permet à Nesbø d'explorer un pan particulièrement sombre de l'histoire norvégienne, celui de l'adhésion de jeunes norvégiens au nazisme, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mars 2017

Revoyons les classiques du cinéma français : "les Diaboliques" de H.G. Clouzot (1954)

Alors, au début, il y a cette image véritablement traumatisante de Paul Meurisse émergeant de sa baignoire, les yeux révulsés : j'étais enfant, j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. Surtout quand juste après, il retirait ses "faux globes oculaires" : là, mon innocence en a pris un coup, j'ai compris avec "les Diaboliques" que les gens mentaient, et pire, que les films mentaient eux aussi. Puis j'ai grandi, et avec mes chouchous de la Nouvelle Vague, j'ai rangé Clouzot dans la boîte bien étiquetée des cinéastes dépassés, qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2017

"The Night Of" de Steven Zaillian et Richard Price : American Crime Story

Il y a eu un moment, devant de "The Night Of" impressionnant et passionnant, où c'est devenu une évidence - une banalité, oui, je sais, mais une évidence quand même - pour moi : ce que le cinéma américain a abandonné, c'est vraiment la série TV qui le récupère. Car "The Night Of" est tout ce que le grand cinéma américain fut : un récit adulte, patient, détaillé, bien mis en scène, bien filmé, somptueusement interprété - Turturro, qu'on avait un peu oublié, rappelle combien il est riche, et sensible bien sûr, mais le jeune Riz Ahmed... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2017

"Meurtre dans un Jardin Français" de Zidrou et Van Liemt : Dressed to Kill

Démarré sur les chapeaux de roue avec un "R.I.P. Ric" original et de belle facture, le reboot de Ric Hochet déçoit malheureusement dès son deuxième tome, cette fois du fait d'une intrigue manquant furieusement de dynamisme malgré des prémisses sympathiques (la baiser qui tue, le Jardin du Luxembourg en hiver, l'ambiance mai-soixante-huitarde qui va bien...). Oui, le récit se traîne mortellement au fil de péripéties qui n'en sont pas, avec un Ric Hochet qui ne fait pas grand chose, pour déboucher sur une révélation du coupable qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,