10 janvier 2021

Revoyons les classiques du cinéma : "Woodstock" de Michael Wadleigh (1970)

Il y a une scène marquante dans "le Survivant" ("The Omega Man", film de 1971 de Boris Sagal) : Charlton Heston, unique rescapé "sain" d'une pandémie qui a transformé l'humanité en zombies / vampires, regarde "Woodstock", seul (évidemment !) dans une salle de cinéma, et pleure. De mélancolie, de regret, devant ses images d'une jeunesse qui croyait encore très fort en l'avenir et en la possibilité de changer le monde en quelque chose de plus humain, de meilleur. Regarder "Woodstock" alors que 2020 cède la place à 2021, sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2017

"La Double Vie de Pete Townshend" de Christophe Sainzelle : "His Life was saved by Rock'n'Roll / Rock'n'Roll !"

Si pour moi, ça a été la Sainte Trinité Iggy / Lou Reed / Bowie, la vie de Christophe (pardon David) aura été sauvée par les Who. La différence est insignifiante, pas plus grande que celle entre Château-Thierry et une petite ville du Morvan par exemple. Mais bien sûr, comme la vie est chienne, ce qui nous sauve est aussi ce qui nous perd : nous n'aurons échangé la dissolution dans l'ennui et (ce que nous jugions être) la médiocrité que pour les tourments de l'incompréhension et du rejet... un deal pourri, mais dont nous restons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,