01 novembre 2020

"The Haunting of Bly Manor" de Mike Flanagan : Interactions et gravitation

La réussite incontestable de "The Haunting of Hill House" avait clairement placé la barre très haut pour une seconde mini-série basée sur le même concept, conduit par le passionnant Mike Flanagan (... qui est devenu au fil des années l'un des rares auteurs majeurs dans le "genre Fantastique"). Disons que la déception était inévitable devant "The Haunting of Bly Manor", et elle est en effet au rendez-vous, ne nous mentons pas... Si le scénario est une nouvelle fois passionnant, il est indéniable que ce second volet d'avère... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2020

"The Walking Dead - Saison 9" : pour Samantha...

Revenir à "Walking Dead" est une décision un tantinet masochiste, vu le désastre des saisons précédentes, motivée avant tout par l'aspiration d'une "clôture" de cette histoire qui s'éternise, mais également par l’annonce d’un nouveau showrunner. La première partie de cette neuvième saison nous donne tort d'être revenus, puisque la série, en dépit de quelques belles scènes vigoureuses, reconduit ses scénarios incohérents, ses personnages au comportement absurde (Michonne, Negan...) et ses longs tunnels d'ennui. Jusqu'à, à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 janvier 2020

Séance (tardive) de rattrapage : "The Mirror" de Mike Flanagan : The Haunting of Russell House

L'intérêt que je porte à Mike Flanagan depuis la double réussite qu'ont constitué "Gerald's Game" et surtout "The Haunting of Hill House" m'a naturellement poussé à vouloir découvrir le début de sa filmographie déjà longue. "Oculus", traduit "en français" par "The Mirror" était déjà le cinquième long-métrage de Flanagan, dont la maîtrise de la mise en scène était déjà évidente. Ainsi, sont clairement reconnaissables ici les caractéristiques de son "style", en particulier un sens très juste de rythme de narration,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 octobre 2019

"Dans les Hautes Herbes" de Vincenzo Natali : labyrinth...

Décidément, adapter au cinéma Stephen King est une véritable gageure, et sur les dizaines et dizaines de films tirés de l'oeuvre pléthorique de celui qui est devenu le plus grand écrivain fantastique américain (et sans doute "global") du 20ème siècle, on peine à sauver une poignée de bons films - les adaptations de cinéastes notables comme Carpenter ("Christine"), De Palma ("Carrie"), Darabont ("The Mist") et, très récemment, Flanagan ("Jessie"), ou le chef d'oeuvre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mars 2019

"The Walking Dead - Saison 8" : Aucune limite à l'horreur...

On s'était bien juré de laisser tomber l'affaire, mais au final l'opportunité de regarder en mode binge watching sur Netflix les 16 épisodes de la huitième saison de l'ex-série la plus populaire du monde était là... alors ! Eh bien comme commenté par un peu tout le monde, il est indéniable que "Walking Dead" atteint avec cette saison - et en particulier sa première partie, absolument consternante - un nouveau record de nullité. Des épisodes qui se traînent parce qu'ils n'ont absolument rien à raconter et font donc du remplissage,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 novembre 2018

"The Haunting of Hill House" de Mike Flanagan : Six Feet Under

Que Netflix ait pu produire "The Hauting of Hill House", soit l'une des plus belles choses que la Série TV moderne nous ait offert au cours de la décennie, est sans nul doute un sujet d'émerveillement. Même si, bien entendu, c'est l'ambition et le talent de Mike Flanagan, show runner et réalisateur des 10 épisodes de la série, qu'il faut vraiment célébrer. Bien sûr, "The Haunting of Hill House" aura ses détracteurs : trop lent, trop sentimental, pas assez effrayant. Et cette frustration, compréhensible, vient de l'ambiguïté féconde... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mai 2018

Séance de rattrapage : "It Comes At Night" de Trey Edward Shults

"It Comes At Night" est un film problématique, pour le moins : si le concept à sa base est plus que remarquable (disons pour faire simple partir des thèmes désormais usés du film post-apocalyptique pour peindre un portrait implacable d'une société où la paranoïa détruit l'humanité en nous), et si la mise en scène a ses moments, réussissant à créer quelques jolis effets de tension avec bien peu de choses, le film reste globalement une déception. D'abord parce que le flirt - à des fins commerciales ? - avec le cinéma d'horreur lambda... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mai 2018

"Sans un Bruit" de John Krasinsiki : le Silence des Agneaux

"Sans un Bruit" ("A Quiet Place" dans sa version originale, soit un titre plus pertinent car plus paradoxal et donc menaçant) avait tout ou presque pour devenir un classique de la SF et de terreur, un marqueur de son époque comme, disons, "Alien" le fut pour ma génération qui eut la chance de le voir en salle à sa sortie : un excellent sujet - la menace mortelle permanente que fait peser sur les personnages le moindre bruit qu'ils feraient dans leurs activités les plus ordinaires -, d'excellents acteurs (en particulier Emily Blunt... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 décembre 2017

"The Walking Dead - Saison 7" : Sept ans de réflexion...

 A la septième saison de "The Walking Dead", qui s'avère une fois de plus une répétition sans grande surprise de mécanismes maintes fois activés dans les saisons précédentes, que pouvons-nous trouver à dire de nouveau ? Et ce d'autant que si le premier épisode est fort, centré autour du nouveau personnage de Negan, le grand méchant que tout le monde adorera haïr, les scénaristes ne feront absolument rien d'intéressant de ce personnage, vite réduit à une caricature insupportablement ricanante de lui-même (Jeffrey Dean Morgan loupe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 septembre 2017

"Mother!" de Darren Aronofsky : Darren vs Dieu : match nul, la balle au centre...

Darren Aronofsky n’aime pas trop Dieu (même s’il y pense visiblement tout le temps). Moi, je n’aime pas trop Darren Aronofsky, même si je vais voir ses films, histoire de me tenir au courant. La preuve qu'Aronofsky en a après Dieu, c’est que dans "Mother !", il a demandé à Javier Bardem de l’interpréter : comme tête à claques, il se pose là, Javier, et la profonde antipathie qu’on ressent instantanément envers lui aide beaucoup au fonctionnement du film ! Bon, il y a (au moins) deux manières de regarder "Mother !" : d’abord simplement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,