29 avril 2019

"L'Adieu à la Nuit" d'André Téchiné : les nouveaux monstres

C'est certainement l'un des pires cauchemars pour des parents que de voir leur enfant devenir un criminel. En ce début maudit de 21ème siècle, nous avons droit à une variante particulièrement perverse de ce cauchemar, la chute de nos enfants dans l'islam, puis leur radicalisation dans le terrorisme. Cette nouvelle horreur suffocante, à la fois incompréhensible - on invoquera, comme le fait Téchiné dans cet "Adieu à la Nuit" des circonstances familiales dramatiques, ou encore le manque d'aspirations proposées par une société hyper... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 décembre 2014

Séance de rattrapage : "L'Homme qu'on Aimait Trop" d'André Téchiné

Oui, on peut rêver du film qu'un Fincher aurait pu composer à partir d'un fait divers aussi riche, complexe et passionnant : l'univers du jeu et du luxe, la mafia calabraise, une riche héritière désaxée, un petit avocat minable, froid et manipulateur, une disparition "antonionienne" jamais expliquée... Ce film là défile dans notre esprit pendant que l'on s'ennuie poliment devant le pensum désarticulé et privé du moindre sens cinématographique que Téchiné nous pondu. Mais l'on peut aussi rêver au film solaire, déchiré et déchirant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,