20 mars 2019

Flash-back : "Umbrella Academy - La Suite Apocalyptique" de Gerard Way & Gabriel Bá

A sa publication en France par Delcourt en 2009, The Umbrella Academy, le comics créé en 2006 par Gerard Way (leader du groupe américain My Chemical Romance qui remportait alors un certain succès auprès du public Emo... sauf d'ailleurs en France) et Gabriel Bá (dessinateur brésilien désormais reconnu internationalement) n'avait pas remporté plus qu’un succès d’estime... même si la critique avait souligné sa franche originalité. Son adaptation en série TV - par ailleurs fort réussie - par la maison Netflix change la donne, et depuis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2019

"The Umbrella Academy - Saison 1" de Jeremy Slater : le coup du parapluie

On voit bien ce que Netflix a voulu faire avec cette nouvelle série, "The Umbrella Academy" : répéter le succès artistique et commercial du formidable "Haunting of Hill House" en appliquant la même recette - la chronique très émotionnelle d'une famille dysfonctionnelle - au récit de super-héros. Et le résultat, sans atteindre à la grandeur de la série de Mike Flanagan, est loin d'être un échec : souvent passionnant, parfois profondément touchant - comme l'or d'un épisode 6, qui est le couronnement absolu de la saison, où est offert... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2019

"Glass" de M. Night Shyamalan : The house that M. Night lost

Il y a clairement deux manières de regarder "Glass", et le plaisir qu'on en tirera variera du tout au tout. La première est en passionné de culture de super-héros et de blockbusters parfaitement exécutés : dans ce cas, passée une première demi-heure impeccable qui fait l'unanimité, on s'ennuiera vite devant des dialogues interminables, des facilités scénaristiques un peu indignes du riche passé de Shyamalan, et une certaine lourdeur dans la démonstration de ses théories sur la vraie nature du super-héros américain (obsession... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 décembre 2018

"Spider-Man : New Generation" de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman : American Beauty

Voir sa petite fille grandir, c'est parfois un crève-cœur, mais cela peut être aussi un soulagement quand on réalise qu'on va pouvoir très bientôt faire l'impasse sur les films pour tous petits généralement consternants, et se replonger dans une cinéphilie de grands enfants parfois (seulement) beaucoup moins débilitante. C'est ainsi que je me retrouvai cette après-midi de préparation hystérique des fêtes de Noël, bien tranquille en bonne compagnie de geeks surexcités, devant le "dernier Spiderman", en format animation, film ayant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2018

"Les Indestructibles 2" de Brad Bird : Mission : Impossible : les suites chez Pixar

 Il y a de toute évidence un problème avec les "suites" chez Pixar. Pas que chez Pixar d'ailleurs, nous sommes bien d'accord. Mais il faut bien reconnaître que notre exigence envers un studio qui marcha un jour littéralement sur l'eau, jusqu'à son intégration funeste dans la maison Disney, et qui nous prouva avec les 3 "Toy Story" qu'il avait même la martingale quand il s'agissait de "franchise", ne nous permet pas d'accepter de gaîté de cœur les suites ni faites, ni à faire de "Cars", "Nemo"... et maintenant "les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2018

Revoyons les classiques du cinéma d'animation : "Les Indestructibles" de Brad Bird (2004)

Brad Bird, qui n'était en 2004 "que" le réalisateur célébré du "Géant de Fer", fut le premier "étranger" à Pixar à travailler avec les Studios qui s'étaient imposés au cours des années précédentes comme l'indiscutable leader de l'animation 3-D (et qui s'étaient rapprochés de Disney qui assurait la distribution de leurs films), et ces "Indestructibles" constituèrent une première rupture de style : première utilisation d'êtres humains comme héros (la technologie le permettant désormais, à condition de ne pas sortir des codes de la BD),... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 juin 2018

"Psychokinesis" de Yeon Sang-Ho : Dakgangjeong-Man

Dernier Train pour Busan, son mélange de genres réussi – comme c’est souvent le cas, il faut l’admettre, dans le cinéma sud-coréen - et sa belle énergie nous avaient quand même laissés avec quelques doutes quant au talent de Yeon Sang-Ho, la faute surtout à la lourdeur de ses scènes « sociales ». Et ce n’est pas ce Psychokinesis, film-Netflix qui plus est, qui les lèvera, puisqu’on parle cette fois d’une réussite beaucoup plus discutable : en faisant intervenir dans un contexte socio-politique chargé un père... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 septembre 2017

La culture des navets chez Marvel : "Deadpool" de Tim Miller

Qu'est ce qu'il y a de plus con qu'un film de super-héros de la maison Marvel ? Un film de super-héros de la maison Marvel qui fait semblant de se moquer des films de super-héros de la maison Marvel en appliquant exactement les mêmes recettes ringardes et puantes. Qu'est ce qui est plus intellectuellement répugnant qu'un "Deadpool" qui accumule les clins d'oeil complices - bien balourds quand même - à son spectateur (on est dans le cinéma "méta", mort au "quatrième mur" !) pour lui servir exactement la même soupe nauséabonde ? Eh bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2017

"Logan" de James Mangold : une belle occasion perdue...

Ayant épuisé depuis plusieurs années non seulement mon intérêt, mais aussi ma patience, envers les "super-héros" dans les blockbusters hollywoodiens, je me suis laissé entraîné devant ce "Logan" sur la foi d'une bande annonce promettant une approche plus humaine, plus "root" des personnages des "X-Men", la signature sonore de Johnny Cash agissant évidemment comme teaser irrésistible. Et, bien sûr, je me suis retrouvé une fois encore (une fois de trop) devant une accumulation sans queue ni tête de scènes de violence insupportables... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 février 2016

Séance de rattrapage : "Vincent n'a pas d'écailles" de Thomas Salvador

Ce "Vincent..." avait tout pour me plaire, à moi qui ai saturé depuis une paire d'années devant les super héros "marveliens" urbains, bruyants, généralement torturés et destructeurs. Moi qui ai toujours aimé Rozier et Rohmer, les contes d'été et les amours entre doux rêveurs. Et puis... non, en fait ! Faute d'idées (d'histoires, de mise en scène) pour amener son brillant pitch initial - Vincent voit ses forces décuplées au contact de l'eau, et se transforme en une sorte de... super héros ! -, faute de vrais personnages aussi - parce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,