09 janvier 2020

Bergman pour toujours : "Persona" (1967)

"Persona", sans doute l'un des films les plus "ultimes" de Bergman, ou en tout cas celui qui concilie le plus audacieusement recherche formelle et explorattion de la psyché, commence presque comme un exercice de style "lynchien" : une rafale d'images et de sons déstructurés, avec certaines insertions subliminales, qui posent le contexte, soit l'obscurité du Mal, la lumière du Cinéma, et au milieu le Sexe. "Persona" va donc s'approcher du gouffre absolu de l'âme, en utilisant le cinéma - et bien sûr, avant tout, deux actrices... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 décembre 2019

Bergman pour toujours : "Scènes de la Vie Conjugale" (1974)

La filmographie de l'immense Ingmar Bergman comporte un nombre impensable de grands films, et pourtant on peut aujourd'hui parier que le sommet définitif de son oeuvre est et restera "Scènes de la Vie Conjugale", qui n'est pourtant qu'une série télévisée en 6 épisodes, où le maître a limité au strict minimum sa mise en scène. Car c'est aussi sans nul doute ce film, tiré de la série mais qu'il vaut mieux voir dans sa version longue (2h48), qui constitue l'expérience la plus intense, la plus extraordinaire, la plus juste, la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 août 2019

"Midsommar" de Ari Aster : Välkommen till Sverige (Naissance d'un grand cinéaste)

On se souvient combien "Hérédité", malgré le concert de louanges qui l'avait accueilli, s'était révélé décevant, l'intelligence de sa mise en scène sombrant à mi-parcours dans la facilité du cinéma d'horreur de bas étage, et Ari Aster reculant au dernier moment devant ce qu'on pourrait qualifier - certains l'ont fait - la "transcendance" vers laquelle son inspiration "kubrickienne" le menait. Aster est clairement un homme intelligent, en plus d'un véritable auteur - au sens de la "politique des...", c'est à dire un artiste qui "refait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juillet 2019

The Hives au Festival Beauregard (Hérouville St Clair) le samedi 6 juillet

23h40 : Sept ans déjà depuis la sortie de "Lex Hive", le dernier album en date de The Hives, nos punks suédois préférés, un délai inhabituel mêle pour ce groupe qui brille surtout sur scène et n'a jamais été très productif en studio. Heureusement, des tournées incessantes permettent de ne pas être inquiets quant à leur capacité à continuer de perpétuer - sans faiblir depuis 1989 - la célébration du rock'n'roll dans ce qu'il a de plus énervé et pourtant réjouissant, une sorte de rock garage qui serait sorti des ruelles mal famées... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2019

FEWS à la Boule Noire le samedi 23 mars

21h10 : Ce qui est très sympa, c’est qu’on voit immédiatement que les musiciens de FEWS ont envie de jouer : alors qu’ils installent eux-mêmes leur matériel, le chanteur-guitariste à l’allure joviale (et au style capillaire original…) semble ne pas tenir en place, et particulièrement impatient de venir en découdre ! Ce qui nous change de l’arrogance imbécile de bien des jeunes groupes… L’autre bonne nouvelle, c’est que FEWS a accepté apparemment un peu de lumière sur la scène, ce qui nous permettra au moins de les voir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2019

Ghost au Zénith de Paris le jeudi 7 février

20h45 : Annoncé par des chants lugubres – le folklore religieux / satanique de Ghost, qui serait ridicule s’il n’était à la fois spectaculaire et ironique -, le groupe apparaît : tous les musiciens - sauf Tobias - sont vêtus de la même façon, en noir et portant une redingote noire à queue de pie, leur visage - leur tête entière en fait - dissimulée par un masque de démon argenté. N’oublions pas que le principe de Ghost est l’effacement des musiciens derrière leurs personnages, un anonymat total qui, ma foi, doit être bien pratique en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2018

"Un cri sous la glace" de Camilla Grebe : chute libre

Voici un livre qui m'a offert un parcours pour le moins inattendu : les premiers chapitres, ceux de la découverte d'une construction maligne - même si pas aussi originale qu'on le souhaiterait - à trois voix et deux temporalités, ceux de l'exploration de trois personnages sérieusement abîmés par la vie et leurs relations familiales, m'ont enchanté par leur sensibilité, leur délicatesse toute "féminine" (pardon pour le cliché simpliste mais cela fait du bien après tant de polars autour de flics machos et alcooliques !) ; 500 pages plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2018

"Prequelle" de Ghost : le culte de l'huitre pourpre

Réfractaire depuis ma plus tendre enfance au Metal sous quasiment toutes ses formes, j'ai paradoxalement développé un amour profond pour le Blue Öyster Cult, que j'ai suivi fidèlement depuis 1973. La rumeur faisant de Ghost une sorte de réincarnation musicale de ce groupe magique avait forcément de quoi éveiller ma curiosité, et le virage pop annoncé avec ce "Prequelle" de quoi me rassurer, dans la mesure où je n'avais pas forcément envie de célébrer une messe noire de Doom Metal ou je ne sais quoi du même genre. Et de fait, les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2018

Manu Diao à la Maroquinerie le Samedi17 Février

21 heures passées de quelques minutes : les Suédois seraient-ils moins ponctuels qu'on l'imagine ? Non, voilà nos cinq jeunes musiciens (la trentaine, malgré un succès qui date déjà de plus de 10 ans...) : ils sont vêtus de noir, vêtements cintrés mettant en valeur les physiques de jeunes dieux qu'on attend de leur origine (Halte aux clichés ! Halte aux clichés !). Björn Dixgård, le chanteur et leader depuis le départ de Gustaf Norén il y a trois ans, porte de superbes boots texanes, et évoque un peu un jeune John Lennon qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Millenium 3" de Daniel Alfredson (2010)

... Et voilà que, alors que je ne m'attendais qu'au pire après un mauvais second volet, "la Reine dans le Palais des Courants d'Air" est un bon film, bien supérieur en tous cas à la conclusion de la trilogie "Millénium" sur papier, bâclée par Stieg Larsson. Non pas que formellement, Alfredson soit d'un coup devenu un cador de la mise en scène : non, on reste globalement dans le télévisuel moche et bas de gamme ! Mais quelque chose "prend" dans ce suspense paradoxal d'une lutte un peu abstraite entre deux organisations, suspense à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,