18 novembre 2020

"On the Rocks" de Sofa Coppola : Shaken, not Stirred !

On a coutume de faire un bien mauvais procès à Sofia Coppola : celui d'être seulement une "fille de...", une nantie vivant dans un monde de luxe loin de la réalité, seulement capable de filmer cet univers-là. C'est oublier bien vite que le cinéma est, la plupart du temps, un Art du rêve qui nous transportera une heure trente durant dans une autre vie, où l'on remplace les nuggets du McDonald's mangées froides en baissant son masque chirurgical sur le parvis de la Défense balayé par un vent glacial, par une rapide... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 janvier 2017

Revoyons les classiques du cinéma US : "Virgin Suicides" de Sofia Coppola (1999)

Voilà, j'ai envie de dire que "Virgin Suicides" est une merveille absolue de sensibilité, de grâce et de mystère, et c'est tout… Un film qui réussit à raconter l'indicible, sans en passer par la psychologie ou la sociologie, si réductrices, si rassurantes. Un film qui évite totalement le pathos inhérent à son sujet - le suicide des adolescents. Sofia Coppola, pour son coup d'essai, transformait le teenage-movie (genre américain s'il en est…) en un rêve pastel, à la fois calme et effrayant, où l'on voit à l’œuvre l'oppression feutrée... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 août 2013

"The Bling Ring" de Sofia Coppola : fascination pour le vide...

On sait combien Sofia Coppola aime filmer le vide existentiel, et comment cette empathie instinctive dont elle témoigne vis à vis des jeunes vies déjà gâchées a généré de beaux instants de vrai cinéma. "The Bling Ring" n'apporte aucun renouvellement de fond dans ce qu'on doit bien considérer comme une vraie oeuvre de cinéma, et c'est finalement très bien ainsi. Il y a néanmoins dans ce dernier film une sorte de point de vue "social", critique, possible, mais je ne suis pas sûr qu'il s'agisse d'une lecture correcte du film, juste de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 août 2012

Séance (tardive) de rattrapage : "Somewhere" de Sofia Coppola

Ce qui frappe, d'entrée, dans le dernier Sofia Coppola, c'est une rudesse inédite de la mise en scène, tranchant avec les atmosphères précieuses et douces qui étaient sa signature jusque là : on est plus proche dans "Somewhere" du cinéma d'un Vincent Galo par exemple, et ce nouveau radicalisme est l'une des (rares) bonnes nouvelles du film. On peut par contre juger que le sujet de "Somewhere" est d'une universalité qui touche à la pure banalité, parce que Coppola n'est jamais dans la transcendance, juste dans la description... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,