14 novembre 2016

"Bron / Broen - Saison 3" : Un défi impossible, brillamment relevé !

Certaines voix critiques se sont élevées pour dénoncer un éloignement du concept initial (le lien / l'antagonisme entre la Suède et le Danemark à travers une enquête de police transfrontalière), et il est vrai que la disparition du personnage tellement charismatique joué par Kim Bodnia paraissait un défi impossible à relever pour "Bron / Broen". Et pourtant, force est d'admettre après dix heures d'une intensité et d'une intelligence jamais démenties, que la troisième saison de notre série policière préférée est du niveau, sinon même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 septembre 2016

Séance de rattrapage : "La Prochaine Fois Je Viserai le Coeur" de Cédric Anger

Rien de plus casse-gueule désormais que le film "de psychopathe", sujet usé après une vingtaine d'années des mauvais (et de bons, aussi...) films hollywoodiens. La caution de "l'histoire vraie" vient d'ailleurs s'ajouter comme un méchant risque supplémentaire : entre le spectaculaire putassier et le point de vue moral forcément réducteur, entre le "c'est affreux, mais ça s'est passé comme ça !" et la complaisance envers l'esthétique du crime, comment trouver la place de faire un film "juste" ? C'est une question que s'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mai 2016

"L'Homme Chauve-Souris" de Jo Nesbø : découverte de l'Australie

"L'Homme Chauve-souris" commence par près de 200 pages formidables, durant lesquelles nous accompagnons, avec un indéniable sentiment de vacances sous le soleil australien, l'Inspecteur Harry Hole dans sa découverte de la culture et des paysages de ce grand pays. Et le plaisir du lecteur est total : avec un style vigoureux et pas mal d'humour, Nesbø accumule anecdotes drôlatiques et faits historiques, réussissant à nous passionner et nous divertir. On se dit qu'on n'est effectivement pas dans un polar scandinave commun -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 avril 2016

"Les Revenants - Saison 1" : n'est pas David Lynch qui veut !

On est malheureusement habitués aux séries qui commencent merveilleusement avant de s'abîmer progressivement au fil de saisons dénaturant peu à peu la démarche et les thèmes initiaux. C'est pourtant la première fois que cette "dégénérescence" est tellement accélérée qu'elle s'opère de manière stupéfiante au sein même de la première saison d'une série, presque à l'image de cette pourriture galopante qui gangrène le corps de nos "Revenants". Le pilote est en effet une pure merveille, un grand choc esthétique : ce rythme qui génère une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 avril 2016

"Viscères" de Mo Hayder : les tripes du loup

N'étant pas encore vraiment familier des livres de Mo Hayder, j'ai lu son "Viscères" ("Wolf" en version originale) sans a priori et sans références. Je n'ai pas été emballé par le style, il faut bien le dire, qui, s'il n'a pas la vulgarité assez crasse des Coben, Higgins Clark et consorts, n'est pas non plus un point fort du livre : ici, on est dans l'efficacité, pas dans la littérature. Ce qui est frappant dans "Viscères", c'est la complexité de l'équation que Hayder propose à son lecteur de résoudre : plusieurs intrigues, au moins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2016

Séance de rattrapage : "The Voices" de Marjane Satrapi

Le genre de la comédie horrifique est l'un des plus périlleux qui soit, et les réussites s'y comptent sur les doigts d'une seule main : quand on pense que les Frères Coen lui doivent leur pire échec ("Ladykillers"), on imagine bien que la semi-débutante Marjane Satrapi se jetait droit dans un piège en acceptant de filmer ce projet (déjà) maudit à Hollywood. Et de fait, si elle s'en sort relativement avec les honneurs sur le pur point de vue technique - entre la création d'un climat pop très réussi pour la partie 'Monde de Oui-Oui"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2016

Le futur du Cinéma est Asie : "Memories of Murder" de Bong Joon-Ho (2003)

Et si "Memories of Murder" était l'un de ces films exceptionnels qui semblent meilleurs à chaque visionnage ? Sorti en France en 2004, à une époque où les bonnes nouvelles - les bons films - affluaient de Corée, qui avait tout du "nouveau pays du Cinéma", "Memories of Murder" ne ressemblait à rien de connu, surtout dans le genre déjà nauséabond du "film de serial killer". "Memories of Murder" était un vrai choc : on avait affaire, derrière un semblant d'enquête policière, annoncée comme adaptée de faits réels, à la peinture... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 janvier 2016

La part obscure de la filmographie de grands réalisateurs : "In the Cut" de Jane Campion (2003)

Jane Campion apporte à une histoire finalement assez classique de serial killer / démembreur de cadavres féminins son point de vue féministe sur le désir : oui, les femmes peuvent avoir envie de sexe autant que les hommes, et de manière aussi crue. C'est bien, ça choque (facilement) le public habitué aux salades hollywoodiennes, mais c'est quand même un peu léger, surtout si l'on ajoute que les personnages de "In the Cut" ("dans la fente", donc…) manquent totalement et de profondeur au-delà des clichés éculés qu'ils illustrent, et de... [Lire la suite]
29 décembre 2015

Séance de rattrapage : "La Isla Minima" de Alberto Rodriguez

Plus nettement "inspiré" du génial "Memories of Murder", tant par son thème que par son traitement politico-social, que de "True Detective" (une étiquette qui attirera forcément plus le chaland), "la Isla Mínima" est un film certes singulier, mais qui épuise vite sa crédibilité en multipliant les effets branchés (générique à la Arthus Bertrand, musique planante envahissante) et en délaissant ses personnages principaux réduits à des clichés mutiques qui n'évoluent pas durant tout le film, et en bâclant finalement l'aspect thriller de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2015

"La Patience du Diable" de Maxime Chattam : supportable...

Qu'est-ce qui fait qu'un "polar de gare" devient supportable, que sa lecture soit même relativement divertissante ? Le fait de le lire dans un train, justement, traversant à toute allure la France avec son chargement de voyageurs ensommeillés ? Oui, sans doute... Plus sérieusement, le savoir-faire de son auteur en matière de recyclage efficace de tous les stéréotypes possibles, tout en appliquant soigneusement les méthodes standardisées du "best seller" à l'américaine ? C'est probable... Le hasard d'une résonance cruelle avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,