09 avril 2017

"Life" de Daniel Espinosa : dans l'espace, personne ne vous entendra bâiller...

Quelle drôle d'idée de vouloir refaire "Alien", sans y apporter aucune idée nouvelle, et même en en retranchant les meilleurs ingrédients (les métamorphoses de l'alien, l'agenda caché de l'entreprise commerciale, l'androïde, et surtout la révélation à Ripley de sa propre nature...) ! Dans "Life", rien de tout ça : une station orbitale multi-culturelle (américains, anglais, russes et japonais constituent un microcosme assez réducteur de l'humanité) mais sans aucun conflit interne, une entité certes à peu près indestructible mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 avril 2017

"2084" de Boualem Sansal : soumission...

"Dormez tranquilles, bonnes gens, tout [ce qui est écrit dans ce livre] est parfaitement faux et le reste est sous contrôle" (Avertissement en ouverture de "2084") ... Comme si une grosse partie des pays musulmans ne fonctionnait pas déjà dans un système similaire de négation complète de la moindre humanité. Comme si nous n'avions chaque jour la preuve, nous qui vivons dans des pays où la presse peut encore - pour un temps, et pour combien de temps ? - nous le raconter, que derrière les lois de la société, le pouvoir politique ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2017

"Ghost in the Shell" de Ruper Sanders : Pour Scarlett...

Il est difficile de donner un avis vraiment tranché sur cette adaptation US du manga et de l'anime mythiques, tant le spectateur un tant soit peu "éduqué" quant à l’œuvre originale est balloté durant le film entre des sentiments contradictoires. Disons que, au moins, à la différence de la plupart des blockbusters hollywoodiens, "Ghost in the Shell" stimule la réflexion, ce qui n'est déjà pas si mal. Le principal travers du film, totalement prévisible et imputable au gouffre culturel entre les USA et le Japon, est la transformation de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 mars 2017

Revoyons les classiques de la SF : "eXistenZ" de David Cronenberg (1999)

Alors qu'on est bien forcés d'admettre que David Cronenberg, en virant "mainstream", n'est plus un metteur aussi intéressant qu'il le fut dans toute la première partie de sa carrière - la plus scandaleuse et la plus féconde - revoir "eXistenZ", qui fut un peu sous-estimé à sa sortie, est à nouveau un sacré direct au foie. Voici un film qui est peut-être encore plus pertinent aujourd'hui qu'il y a 20 ans, tant les interrogations sur les dangers (politiques, mentaux) du développement des univers virtuels sont devenues cruciales. Bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2017

"Logan" de James Mangold : une belle occasion perdue...

Ayant épuisé depuis plusieurs années non seulement mon intérêt, mais aussi ma patience, envers les "super-héros" dans les blockbusters hollywoodiens, je me suis laissé entraîné devant ce "Logan" sur la foi d'une bande annonce promettant une approche plus humaine, plus "root" des personnages des "X-Men", la signature sonore de Johnny Cash agissant évidemment comme teaser irrésistible. Et, bien sûr, je me suis retrouvé une fois encore (une fois de trop) devant une accumulation sans queue ni tête de scènes de violence insupportables... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mars 2017

"Bravoure" d'Emmanuel Carrère : la cabine du Capitaine

Bien différent du travail ultérieur d'Emmanuel Carrère, "Bravoure" est une expérience littéraire hors du commun, pas tout-à-fait maîtrisée tant ses ambitions sont immenses, mais parfaitement passionnante. Le roman est constituée en 3 parties, qui s'assemblent l'une à l'autre par une transition aussi bien "spirituelle" que physique (le passage d'une porte, la descente d'un escalier), tout en se superposant puisque certains personnages sont "dédoublés" (Polidori - le Capitaine par exemple) tandis que d'autres semblent vivre dans les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 février 2017

"Seuls" de David Moreau : encore un échec !

N'ayant pas (encore) lu la BD très populaire de Gazzotti et Vehlmann, j'ai abordé ce "Seuls" au pitch classique mais intriguant avec une certaine impatience, tant la recherche d'un cinéma "de genre" français s'est toujours avérée décevante, et que toute tentative ambitieuse dans ce domaine est donc précieuse. Malheureusement, cinq minutes de film suffisent à comprendre que le film de David Moreau va vite rejoindre ses prédécesseurs dans le placard poussiéreux des semi-navets : le sieur Moreau manque tellement de talent, voire même de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2017

"La Vérité Avant-Dernière" de Philip K. Dick : "Won't Get Fooled Again !"

  On sait tous aujourd'hui que Philip K. Dick, au delà de son incroyable talent de "mind-fucker", fut aussi, sans doute grâce à sa paranoïa galopante, un véritable visionnaire en ce qui concerne les stratégies de mensonges et de manipulation mis en œuvre par les gouvernants pour mieux asservir leurs populations. "La Vérité Avant-Dernière" apparaît très rarement dans la liste des meilleurs ouvrages de Dick, alors qu'il s'agit sans doute de l'un de ses livres les plus frappants sur ce thème du mensonge d'état, tel que pratiqué à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Jin-Roh - La Brigade des Loups" de Hiroyuki Okiura (1998)

Impressionnant sommet de l'anime des années 90, "Jin-Roh" travaille une intrigue complexe et des personnages ambigüs, comme les mangas savent si bien les construire, avec un refus du spectaculaire d'autant plus étonnant que les images sont d'une beauté sidérante : on avait rarement vu à l'époque un film d'animation japonais miser à ce point sur les mouvements imperceptibles (curieusement, dans le cas de "Jin-Roh", la fixité des personnages résultant d'une technologie encore assez simple, et sans doute de budgets réduits, joue en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Ghost in the Shell" de Mamoru Oshii (1995)

"Ghost in the Shell" est devenu rapidement un film-culte, qui a directement inspiré les Washowski pour leur "Matrix", et que ses admirateurs défendent bec et ongles contre les sceptiques, dont je suis… Certes, "Ghost in the Shell" n'est pas un anime ordinaire : la précision du découpage, le soin apporté à certaines images (d'une indéniable beauté), l'inventivité de la mise en scène de Mamoru Oshii font sortir le film des frontières habituelles du genre, et le tirent loin du "cyber-manga" un peu primaire pour adolescents vers le "vrai... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,