12 février 2018

"Electric Dreams" de Ronald D. Moore et Michael Dinner : Philip K. Dick's Inadaptable Books

S'il nous fallait une preuve ultime, après la trahison originelle de Blade Runner et les multiples aberrations qui suivirent, que Philip K. Dick est absolument inadaptable, ce serait très certainement cette laborieuse collection d’épisodes inspirés de nouvelles de notre cher "Maître du Haut-Château", dans laquelle ma maison Amazon, décidément bien peu inspirée, a visiblement investi pas mal, que ce soit pour embaucher des acteurs connus auxquels on ne donne rien à faire d'intéressant, ou pour représenter des mondes futurs d'une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 décembre 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "2001 : l'Odyssée de l'Espace" de Stanley Kubrick (1968)

Une ouverture sublime, un long tunnel planant, un suspense cybernétique infernal, puis un final halluciné : il y a tout dans "2001 : l'Odyssée de l'Espace", et avant tout la meilleure illustration du génie d'un réalisateur visionnaire comme l'histoire du Cinéma en compte très peu. "2001" ouvre littéralement une brèche d'infini dans l'imagination des spectateurs, qui suffoquent un peu, à la fois dépassés et hypnotisés : comme le personnage de l'astronaute, seul et flottant dans le cosmos, chacun d'entre nous est seul, face au silence... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2017

"Le Paradoxe de Fermi" de Jean-Pierre Boudine : no future !

Deux mots d'avertissement avant de vous conseiller la lecture de ce "Paradoxe de Fermi" : d'abord, ceci n'est pas un roman, ou plutôt c'est un MAUVAIS roman, dans lequel les personnages n'ont aucune vie, aucune réalité, ne suscitent aucune empathie, rendant le vieux principe d'identification du lecteur totalement inopérant, et donc la lecture de certains passages, décrivant la survie au jour le jour du personnage central dans la nature hostile de la haute montagne, assez fastidieuse. Ensuite, que les aficionados du thème de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 décembre 2017

"Westworld - Saison 1" de Jonathan Nolan et Lisa Joy : Ex Machina

Ouf ! L'espace de quelques épisodes assez ennuyeux à mi-parcours, on a eu vraiment peur pour "Westworld". En sur-complexifiant sa narration, en multipliant les énigmes au point de sembler s'acculer elle-même dans une impasse logique, la dernière série "de prestige" de chez HBO a vacillé : allions-nous vers une répétition de l'atroce "syndrome de Lost" ? L'intelligence et l'élégance de la conclusion proposée dans les deux derniers épisodes, qui boucle (à peu près) toutes les intrigues, et apporte des résolutions extrêmement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 décembre 2017

"Star Wars VIII : les Derniers Jedi" de Rian Johnson : le nouveau défi des Jedi

Je suis conscient que, vu les enjeux émotionnels pour une fraction non négligeable de la population (plutôt masculine, quand même...) de la planète, écrire sur un film de la saga "Star Wars" est désormais un défi que ma propre indifférence envers les gentils enfantillages de George Lucas, enflés hors de toute proportion raisonnable par les requins de chez Disney, m'empêche de relever. N'ayant strictement rien à battre des Jedi, de la Force et de toutes ces âneries qui ne reflètent que le vide d'une civilisation en phase terminale, je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 novembre 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T22 - Vol 714 pour Sydney"

"Vol 714 pour Sydney", avec son beau titre conceptuel puisque constituant les parenthèses de l'histoire contée par le livre, est un "Tintin" hautement symbolique pour moi : il fut le premier à m'être contemporain. J'avais 11 ans â sa sortie, et mes parents me l"offrirent "tout neuf", avec sa tranche de couverture verte et carrée qui le distinguait de tous les autres, un peu poussiéreux et racornis, dont j'avais seulement "hérité". Et puis, il parlait d'extra-terrestres, un sujet alors gravement à la mode, tout en étant "réaliste" dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 octobre 2017

"Blade Runner 2049" de Denis Villeneuve : Do Androids Dream of Digital Wives ?

Un mot d’avertissement au lecteur : votre serviteur est l’un des rares cinéphiles encore en activité qui considère “Blade Runner” comme un simple bon film de SF, loin d’être un chef d’œuvre absolu, et ce après l’avoir même cordialement méprisé à sa sortie en 1982 du fait de la trahison infâme du magnifique roman de Philip K. Dick (“Do Androids Dream of Electric Sheeps?”). Pire encore, votre serviteur considère Denis Villeneuve comme un réalisateur largement plus talentueux que Ridley Scott, et ayant déjà laissé à l’histoire du Cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 octobre 2017

"Billy Bat" de Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki : revenons sur cette épopée désormais bouclée...

Petit résumé à l'intention de ceux qui auraient hiberné depuis plus de 20 ans, ou bien, pire encore, qui n'ont jamais manifesté le moindre intérêt pour la bande dessinée japonaise (nous éviterons d'utiliser le terme "manga", qui semble braquer les âmes bien-pensantes en nos contrées) : Naoki Urasawa est l'un des artistes les plus importants de son époque, qu'il révolutionna en 1994 en lançant sa saga Monster, parabole politique éblouissante sur les tentations extrémistes européennes renaissant autour d'un personnage mystérieux qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 septembre 2017

"Seven Sisters" de Tommy Wirkola : Sept fois Noomi Rapace...

Les scénaristes de "Seven Sisters" ont tellement misés sur le goût actuel des spectateurs pour les film "à fort concept" et pour les twists surprenants qu'ils ont oublié qu'un bon récit de SF se construit d'abord sur la crédibilité des hypothèses de départ ayant amené à la société décrite, et sur la cohérence même de cette description. Ce qui amène le spectateur un tant soit peu exigeant à passer une bonne partie du film à essayer de résoudre maintes questions de simple logique que le film pose, et donc à gérer sa propre incrédulité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 août 2017

"Valérian et la Cité des Mille Planètes" de Luc Besson : Métro La Défense, Direction Cassiopée

D'un côté, "Valérian", bande dessinée fondatrice esthétiquement, pionnière par son féminisme combatif et son contexte politico-écologique apporté par le brillant Christin. De l'autre, l'un des pires réalisateurs en activité, dont le dernier film seulement regardable remonte à... deux décennies. Fallait-il boycotter ce qui s'annonçait comme un massacre inévitable (après le redoutable "Adèle Blanc-Sec"...) ? Mais me voilà dans la salle, comble : nerveux, prêt à dégainer mes insultes. Sauf que, à ma grande stupéfaction, quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,