14 septembre 2017

"Seven Sisters" de Tommy Wirkola : Sept fois Noomi Rapace...

Les scénaristes de "Seven Sisters" ont tellement misés sur le goût actuel des spectateurs pour les film "à fort concept" et pour les twists surprenants qu'ils ont oublié qu'un bon récit de SF se construit d'abord sur la crédibilité des hypothèses de départ ayant amené à la société décrite, et sur la cohérence même de cette description. Ce qui amène le spectateur un tant soit peu exigeant à passer une bonne partie du film à essayer de résoudre maintes questions de simple logique que le film pose, et donc à gérer sa propre incrédulité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 août 2017

"Valérian et la Cité des Mille Planètes" de Luc Besson : Métro La Défense, Direction Cassiopée

D'un côté, "Valérian", bande dessinée fondatrice esthétiquement, pionnière par son féminisme combatif et son contexte politico-écologique apporté par le brillant Christin. De l'autre, l'un des pires réalisateurs en activité, dont le dernier film seulement regardable remonte à... deux décennies. Fallait-il boycotter ce qui s'annonçait comme un massacre inévitable (après le redoutable "Adèle Blanc-Sec"...) ? Mais me voilà dans la salle, comble : nerveux, prêt à dégainer mes insultes. Sauf que, à ma grande stupéfaction, quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "La Mouche" de David Cronenberg (1986)

Vu en son temps comme une métaphore sur le drame du Sida - le rejet des malades, contaminés par une "fusion" impure, par ceux qui les aimaient" -, "La Mouche" était sans doute le résultat d'une ambition bien supérieure de la part de Cronenberg : fidèle aux thèmes qu'il avait déjà obsessivement exploré dans ses films antérieurs, il cherchait dans sa première œuvre "grand public", financée par Hollywood, ce qui constitue les liens indéfectibles du corps (un corps souffrant, changeant, mutant) et de la psyché. Concept a priori... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2017

"The Man in the Hgh Castle - Saison 2" de Frank Sponitz : Familie über alles !

La meilleure chose qui ait pu arriver à "The Man in the High Castle" dans sa seconde saison, c'est la nécessité d'abandonner ses références phildickiennes dont il n'a clairement rien su faire, incapable qu'il est de provoquer le moindre vertige existentiel. Les scories du concept original sont d'ailleurs la cause des pires faiblesses de cette deuxième saison (les allers et retours inexplicables de Tagomi entre les univers parallèles, la manipulation totalement incompréhensible et absurde dont est victime Juliana...), même si les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juin 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "Predator" de John McTiernan (1987)

 Ah, "Predator" ! Schwarzie, ses muscles colossaux et son charme fou (qui allait l'amener au poste de Gouverneur de la Californie) ; McTiernan, le roi, que dis-je, le virtuose du film d'action (qui se retrouverait lui derrière les barreaux, sa carrière coulée) ; et l'un des ETs les plus réussis de l'histoire du cinéma, et ce pour toujours puisque la laideur irréaliste des effets digitaux a supplanté le réalisme poétique des masques en caoutchouc. Pas vraiment de nostalgie de ma part, puisque je n'étais plus un ado depuis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mai 2017

"Billy Bat 20" de Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki : un testament

On sait bien depuis longtemps que la fin de toute saga de Naoki Urasawa nous laissera un arrière-goût de déception, ou tout au moins de frustration, facilement résumée en "tout ça pour ça ?"... "Billy Bat" n'échappe pas à cette triste règle, alors même que je fais partie des gens qui pensent que la saga aurait dû s'arrêter à la fin du magnifique quatorzième volume, et qu'elle évolue depuis dans une sorte de coma artificiel. Pourtant, les dernières pages - parfaites, bouleversantes (avec ce duel / réconciliation entre soldats américain... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mai 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "Videodrome" de David Cronenberg (1983)

Qu'advient-il des œuvres prophétiques dont la prophétie ne se réalise pas ? (Ou pas encore ? Ou seulement partiellement ?) Comment juger objectivement une œuvre de jeunesse d'un metteur en scène dont la maîtrise n'a eu cesse d'évoluer depuis ? Mais également comment faire fi de l'importance que "Videodrome", film emblématique s'il en est, eut sur notre génération, pour laquelle il constitua un jalon important ? On n'a pas donc forcément envie de revoir "Videodrome" en 2017, mais on se rend compte au bout de quelques scènes que nos... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 mai 2017

"The Man in the Hgh Castle - Saison 1" de Frank Sponitz : le poids de la sauterelle...

Liquidons tout de suite le débat inutile sur la proximité de cette série avec le chef d’œuvre uchronique de Philip K. Dick, "le Maître du Haut-Château" : bien entendu, aucun rapport, si ce n'est l'utilisation de l'univers paradoxal créé par Dick dans lequel les forces de l'Axe ont gagné la Seconde Guerre Mondiale, et de quelques uns des personnages du livre. Et là n'est pas le problème, les adaptations fidèles de Dick se comptant de toute manière sur les doigts intacts d'une main mutilée.. Le problème de la première saison de ce "Man... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mai 2017

"Alien : Covenant" de Ridley Scott : aliénation...

Ridley Scott doit être le réalisateur le plus ridiculement surestimé de sa génération : passé ses trois premiers films bien troussés (pas forcément les chefs d’œuvre que nombre d'entre nous veulent y voir, mais bon...), sa carrière se réduit, à une exception près ("Gladiator") à une suite de navetons sauvés du mépris qu'ils méritent par des budgets ridiculement élevés et par la prétention d'un réalisateur adorant se vautrer dans la pompe. "Covenant" ne saurait donc constituer une déception pour quiconque est assez lucide pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 mai 2017

"Les Gardiens de la Galaxie, Vol 2" de James Gunn : papaoutai ?

Le premier "Gardiens de la Galaxie" avait échappé à mon aversion désormais viscérale envers les productions Marvel, grâce à une certaine légèreté, un décalage assez sain par rapport au cahier des charges standard du film de super-héros qui lamine depuis une décennie le cinéma "de divertissement" made in Hollywood. C'est donc dans un esprit plutôt positif que j'ai abordé cette suite... qui s'est rapidement révélée souffrir du syndrome classique des deuxièmes volets d'une franchise juteuse : on refait la même chose, en plus gros (plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,