22 mai 2019

"Avengers : Endgame" des Frères Russo : ... sans compter le sac de M&M's

Ceci n'est pas une critique. Je ne me sens aucunement le droit de tenter d'écrire quoi que ce soit d'intelligent (ou de stupide, suivant l'opinion du lecteur) sur ce "Endgame" d'une saga dont je n'ai vu qu'une poignée d'épisodes avant de m'en lasser définitivement. J'étais seulement dans une petite salle de province à accompagner ma fille de 8 ans qui voyait là son premier "Marvel", le tout en VF pour rendre le tout encore plus inintéressant. Je m'impose donc un compte rendu objectif : ce que j'ai bien aimé : la longue... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 mai 2019

"Jessica Forever" de Caroline Poggi et Jonathan Vinel : Armes à feu, K1000 et chatons mignons

Jessica Forever est un film qui pose problème. Et ce problème, malgré le rejet quasi viscéral que ce film a provoqué en nous, vaut certainement qu'on ouvre le débat. Voici un film largement conspué à Berlin comme l'un des pires "navets" (même pas au second degré, on y reviendra) vus depuis belle lurette, et qui recueille à sa sortie en France nombre de critiques élogieuses, voire même dithyrambiques dans certains cas, qui encouragent certainement le spectateur avide d'expériences originales à se risquer dans les salles. Jessica... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2019

"La Transparence selon Irina" de Benjamin Fogel : en route pour 2058 !

L'explosion de l'utilisation de l'Internet, l'omniprésence des réseaux sociaux et bientôt l'apparition de l'intelligence artificielle sont en train de changer profondément la société, voire même la nature fondamentale de l'être humain : c'est là une évidence, voire une banalité, et de nombreux penseurs théorisent déjà cette mutation. Par rapport à une lointaine époque où la littérature, à travers le genre SF, s'emparait ambitieusement des grandes thématiques pour en faire des "histoires", souvent plus convaincantes d'ailleurs que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 avril 2019

"The Man in the High Castle - Saison 3" de Frank Sponitz : jeux politiques et SF hardcore

Dans la droite ligne de la seconde saison, nous retrouvons donc les protagonistes de la série affrontant les conséquences dramatiques de leurs actions : Frank Frink est traqué dans la Zone Neutre par les services secrets nippons bien déterminés à lui faire payer l'attentat meurtrier de San Francisco, Joe Blake est entraîné à la suite de son père dans les geôles nazies d’où il sortira transformé, Juliana Crane assume enfin son destin tel qu'il est écrit dans les films que le Maître du Haut Château lui a révélés, l'Obergruppenführer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 avril 2019

"Mirage" d'Oriol Paulo : Rubik's Cube

S’il est une chose appréciable dans la politique de Netflix, c’est que le géant du streaming recrute de plus en plus ses jeunes réalisateurs au-delà du cercle restreint des pays anglo-saxons qui trustent les salles de cinéma dans le monde entier. Même si le choix de Netflix est de financer systématiquement le cinéma de « genre », et si les résultats sont à date des plus irréguliers, c’est un vrai plaisir que de pouvoir voir très vite de nouveaux films venant d’un peu partout. Ainsi en va-t-il de "Durante la Tormenta" (soit Pendant la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 avril 2019

"Captive State" de Rupert Wyatt : High on Rebellion

Le film de SF est devenu ces dernières années une denrée tellement courante après des décennies de disette - en particulier du fait de Netflix, qui porte le genre avec une conviction étonnante, sans pour autant faire des étincelles ! - que la sortie de ce Captive State, réalisé par un quasi-inconnu et avec une distribution quasi-anonyme (en dehors du toujours impeccable John Goodman, ici dans un contre-emploi original…) ne suscite pas forcément beaucoup d'intérêt. Nous nous trouvons par contre devant une tentative audacieuse de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2019

Revoyons les classiques de la S.F. : "E.T." de Steven Spielberg (1982)

Il y a 37 ans, le raz-de-marée "E.T." prit la planète par surprise, et imposa une fois pour toute Steven Spielberg comme le grand "mage" cinématographique de sa génération… même si aujourd'hui, le phénomène "Star Wars" a injustement fait un peu pâlir l'étoile des chefs d'œuvre du cinéma populaire qu'il réalisa durant la toute première partie de sa carrière, quasi parfaite. On s'émerveillait de cette parabole humaniste sur la bienveillance et l'amour, que nous recevions du Ciel (voir l'apparition quasi christique de E.T. ressuscité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2019

"Alita : Batlle Angel" de Robert Rodriguez : une critique qui parle d'eau de rose, de chocolat et de petits chiens écrasés

La décision d'aller voir "Alita : Battle Angel" n'a pas été forcément facile à prendre. Du côté positif, le nom de James Cameron à l'origine du projet, un homme qui, n'en déplaise aux fâcheux qui trouvent toujours quelque chose à redire au succès, a construit sa drôle de carrière sur des propositions passionnantes et des ambitions - parfois extra-cinématographiques - forçant le respect. Et puis pas grand-chose d'autre. Car, à l'inverse, le nom de Robert Rodriguez, sinistre fabricant de navets risibles, ayant toujours survécu accroché... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 février 2019

"Stranger Things - Saison 2" des Duffer Brothers : The Things...

Curieusement, cette seconde saison de la série-buzz "Stranger Things" m'a paru, à moi qui avait ragé et pesté contre la première, plus digeste, plus fun... Et surtout beaucoup moins prétentieuse, en fait plus près d'une série B jouissive car sans complexes. Le baston final entre Eleven et les demo-dogs complètement risibles en images de synthèse crapoteuses, avec son fond rouge volcanique, m'a rappelé les bons moments où Big John se laissait aller à ses instincts "bad ass", et je me suis dit, d'un coup, que là, on arrêtait d'être... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 janvier 2019

"Bird Box" de Susanne Bier : au royaume des aveugles...

Avouons que, après avoir ingéré deux excellents films à la suite ("Roma" et "Buster Scruggs"), ça rassure un peu de retrouver Netflix - ceux que tout le monde adore tellement haïr, mais regarde quand même - faisant du 100% Netflix : de la SF "adulte", avec un réalisateur et des acteurs honorables, avec ce qu'on perçoit (à tort ?) comme une vraie liberté pour "l'auteur", pour un résultat d'une exemplaire médiocrité. Pas mauvais non, simplement sans intérêt. Tiré d'un best seller de Josh Malerman à l'excellente réputation, et dont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,