10 septembre 2021

"Chers Camarades !" d'Andreï Kontchalovski : дорогие друзья

Andreï Kontchalovski a 84 ans : né en 1937, il a donc parfaitement bien connu les années « d’or » de l’Union Soviétique, et il doit même avoir de clairs souvenirs d’enfance de la vie sous Staline, avant que Khrouchtchev amène le pays-continent vers une certaine modernité, ou tout au moins désavoue l’approche « stalinienne » de la dictature du prolétariat. En 1962, année qui marquera l’apogée de la guerre froide avec les USA, avec la crise des missiles de Cuba, Kontchalovski a déjà 25 ans, mais il n’entendra pas parler... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juillet 2021

"Major Grom : le Docteur de Peste" d'Oleg Trofim : baston dans les rues de St Pétersbourg...

"Major Grom" est d’abord un comic book russe, qui décline aux couleurs locales les figures contemporaines du flic « hard boiled » et des super-héros tels que définis par la culture populaire US : peu connu dans nos contrées, il bénéficie pour la première fois d’une adaptation cinématographique sérieuse en long-métrage – il y a visiblement un budget conséquent et un solide professionnalisme à l’œuvre ici – avec ce "Major Grom : le Docteur de Peste" diffusé par Netflix. Bon, le titre français ne sonne vraiment pas très bien, et laisse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2020

"To the Lake" de Yana Wagner : l'épidémie qui vient...

La première réflexion qu’on se fera sans doute en commençant à regarder "To the Lake" ("Epidemiya" en Russe, ce qui se passe de traduction), c’est que les « fictions Covid » arrivent. Et puis on réalise que Netflix a produit cette série en Russie en 2019 ! Prémonition ? Simple coup de « chance » ? On dira que la dernière partie de la saison, qui introduit (léger spoil, pardonnez-nous) d’inquiétants Chinois dans l’équation peut faire pencher la balance vers une anticipation intelligente, basée bien sûr sur la grande méfiance russe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mai 2019

Séance (très tardive) de rattrapage : "Requiem pour un Massacre" d'Elem Klimov (1985)

Allons y pour, une fois n'est pas coutume, quelques réflexions personnelles, puisque "Requiem pour un Massacre", œuvre incontournable, mais pas si consensuelle que ça, de Klimov se prête parfaitement à ce genre d'exercice : d'abord, il faut se souvenir que, si aujourd'hui, on range "Requiem pour un Massacre" (titre infect et totalement en décalage avec le film et son "message" : mais pourquoi n'a-t-on pas gardé en français le fantastique "Viens et Vois" original ?) parmi les chefs d'œuvre absolus, qu'on cite Kubrick et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2018

"Cavalerie Rouge" de Milovic et Pécau : bain de sang

Si Isaac Babel est considéré comme l'un des grands écrivains russes du XXème siècle, il n'est certes pas des plus connus, et la parution d'une adaptation en format BD d'un certain nombre de ses nouvelles parues sous le titre de "Cavalerie Rouge", et relatant ses expériences - plus que ses aventures - dans l'armée révolutionnaire chargée de mater dans le sang les Polonais en 1920, est plus que bienvenue. Et ce d'autant que, formellement, le livre de Pécau et Milovic est absolument somptueux, en particulier grâce au graphisme élégant et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2018

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T1 - Tintin au Pays des Soviets"

Oui, on devait être en 1968... même si mes souvenirs de mes 10 ans sont forcément approximatifs. J'avais déjà lu la majorité des Tintin publiés, quand je fis la connaissance d'Alexandre qui me révéla l'existence d'un "Tintin au Pays des Soviets" que son oncle possédait. D'abord incrédule, puisque l'album ne figurait pas dans la "liste officielle" des Aventures de Tintin et Milou affichée au dos de mes albums (et que je parle d'une époque où il n'existait pour un tout jeune provincial aucune manière d'avoir accès à ce genre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2016

"Nous Autres" de Zamiatine : abstrait, singulier, intime, un chef d'oeuvre absolu

J'avais découvert l'importance historique réellement extraordinaire de "Nous Autres", récit de Science-Fiction écrit en 1920 par un Russe bien oublié de nos jours : Zamiatine. La première anti-utopie, qui précéda et inspira le bien plus fameux "1984" d'Orwell et le "Meilleur des Mondes" d'Huxley, et une intuition visionnaire, complètement géniale d'un témoin privilégié des premières années de la dictature communiste. Par contre, j'étais loin de m'attendre à un choc esthétique d'une telle ampleur : car les courtes deux cent et quelques... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 septembre 2015

"Lolita" de Vladimir Nabokov : Jubilation esthétique

J'ai longtemps reculé le moment de lire "Lolita". Effrayé par la réputation de chef d’œuvre absolu que ce livre souvent qualifié de sulfureux a en France (plus qu'ailleurs le semble-t-il d'ailleurs...). Hésitant également du fait de mon admiration pour le film magnifique que Kubrick en a tiré. J'ai attendu le moment de la rencontre avec un "livre aussi important" avec patience, un peu de négligence, une pointe d'inquiétude : et si je n'aimais pas "Lolita" ? Évidemment, il suffit d'ouvrir la première page, de se laisser bouleverser... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,