14 août 2020

"L'Usurpateur" de Jørn Lier Horste : le polar scandinave n'est plus ce qu'il était !

Depuis le choc qu'avait représenté pour les fans de "romans policiers" la lecture en 2006 de la trilogie "Millenium" de Stieg Larsson, auquel avait succédé la découverte passionnante de la version "série TV" des polars scandinaves avec "Forbrydelsen" ("The Killing") et "Bron / Broen / The Bridge" dans la foulée, beaucoup d'eau a passé sous les ponts. Et notre enthousiasme s'est progressivement émoussé, à de rares exceptions près (Jo Nesbø et Arnaldur Indridason, pour faire simple...). C'est avec pas mal d'espoir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2020

"Surface" d'Olivier Norek : réaliste et humaniste

Je ne pensais pas écrire sur "Surface", le dernier Olivier Norek. Non pas que je ne l’aie pas apprécié, mais sa parution en poche datait déjà de plusieurs mois (au début du confinement, ce qui fait que je l’avais loupé à sa sortie, aimant acheter mes livres de poche en kiosque avant un voyage en train, selon la parfaite tradition du dit « roman de gare »). Et puis on n’a pas forcément toujours des choses intéressantes à dire en refermant un petit « polar », aussi sympathique et réussi soit-il. Car, vous l’avez compris,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juillet 2020

"La Dernière Chasse" de Jean-Christophe Grangé : Vulgarité, inepties, racisme et stéréotypes...

"La Dernière Chasse" est sans doute la pire chose jamais écrite par un... "écrivain" qui, après des débuts étonnants - ses 2 premiers livres, que tout le monde connaît... - est pourtant déjà responsable de "romans de gare" peu brillants. Ici, rien ne marche : le sujet est inepte, l'enquête s'avère mal construite et incohérente, les invraisemblances se ramassent à la pelle, les connotations racistes sont lourdes - mais finalement désamorcées par l'accumulation de stéréotypes (anti-allemands, donc...) grotesques. Le pire est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2019

"Territoires" d'Olivier Norek : France en souffrance...

Dans la droite ligne de son premier ouvrage, "Code 93", Olivier Norek met à profit son expérience de flic du neuf-trois pour nous peindre un portrait saisissant de ce département livré aux "fauves", entre caïds de la drogue prêts à tout pour contrôler leurs "Territoires" mais aussi s'assurer un avenir "honorable", et politiciens enlisés dans des compromis inavouables et immoraux (sans parler même de légalité...) afin d'assurer le calme dans leur commune et donc leur réélection. C'est sans doute ce second aspect - politique, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mars 2019

"Code 93" d'Olivier Norek : l'insupportable impuissance de l'être

Ayant découvert Olivier Norek avec le puissant "Entre deux mondes", je me faisais un plaisir de lire ses polars plus "classiques", a priori basés sur son expérience de policier dans le 93... Et ce d'autant que quiconque vivant en Région Parisienne ne peut être que préoccupé, voire horrifié par la situation sociale de ces communes semblant s'enfoncer plus chaque année dans la violence et le crime. La lecture de ce "Code 93", première "aventure" de Coste et son équipe, confrontés ici à des crimes presque fantastiques (zombie,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 janvier 2019

"Entre deux mondes" de Olivier Norek : Ouvrons les Yeux

On s'attend à lire un polar, vu le pedigree de l'auteur et les commentaires sur la couverture de l'édition "poche", et on se retrouve "Entre deux mondes". Ou plutôt non, on se retrouve dès la première page, profondément traumatisante, dans un monde, le nôtre. Entre les victimes torturées du régime syrien, les exactions des enfants soldats en Afrique, le calvaire des migrants traversant la Méditerranée et soumis à leurs passeurs inhumains, et l'univers quasi dystopique de la "Jungle de Calais" - où se déroule principalement le livre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2018

"Don't Let Go" de Harlan Coben : black site

S'il semble que nul roman de Coben ne puisse se soustraire à la règle de fonctionnement fondamentale qu'il a établie en 2001 avec "Ne le dis à personne", c'est-à-dire le retour inattendu d'un passé que l'on croyait enterré et qui resurgit en jetant une lumière nouvelle et dévastatrice sur le présent, "Don't let go" (publié aux USA en 2017 et à date pas encore traduit en français) renouvelle suffisamment certains usages du polar "cobénien" pour raviver notre intérêt. Avec des héros un peu moins "classe sup", Coben prend cette fois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juillet 2018

"Un cri sous la glace" de Camilla Grebe : chute libre

Voici un livre qui m'a offert un parcours pour le moins inattendu : les premiers chapitres, ceux de la découverte d'une construction maligne - même si pas aussi originale qu'on le souhaiterait - à trois voix et deux temporalités, ceux de l'exploration de trois personnages sérieusement abîmés par la vie et leurs relations familiales, m'ont enchanté par leur sensibilité, leur délicatesse toute "féminine" (pardon pour le cliché simpliste mais cela fait du bien après tant de polars autour de flics machos et alcooliques !) ; 500 pages plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2018

"Quand sort la recluse" de Fred Vargas : arachnophilia

Voici plusieurs années que l'on maudit les livres de Fred Vargas, qui nous déçoivent presque toujours, à force de ne reposer que sur la virtuosité de l'écriture, et de tirer sur la corde de la fantaisie jusqu'à ce qu'elle casse... et elle casse souvent ! Ses livres nous tombent régulièrement des mains et ses échecs répétés nous attristent profondément : ainsi, "les Temps Glaciaires" ou "l'Armée Furieuse" s'étaient révélé particulièrement insupportables à force de préciosité et d'accumulation de tout et n'importe quoi... Reste que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 avril 2018

"Nuit" de Bernard Minier : la malbouffe

J'ai le gros défaut d'aller chercher au dernier moment, avant d'embarquer dans mon train ou mon avion, un bouquin "facile à lire" au kiosque "Relay" de la gare et de l'aéroport, privilégiant en général (lorsque je ne vois aucun nouvelle publication en format poche de l'un de mes auteurs "sérieux" préférés...) le thriller standard qui m'aidera à supporter les longues heures de voyage... Cette introduction un peu trop circonstanciée me sert, je me rends compte, à justifier l'achat et la lecture d'un machin aussi peu recommandable que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,